Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading offerts
S'inscrire à la newsletter
Veuillez réessayer
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
CAC40 : la lumière au bout du tunnel ?

CAC40 : la lumière au bout du tunnel ?

Cedric Damestoy, Analyste Marché

Points clés de l’article :

  • Une lueur d’espoir dans un environnement sombre
  • CAC40 : Le rebond bute sur le retracement de 50%

Une lueur d’espoir dans un environnement sombre

Les espoirs de progrès dans les pourparlers de paix entre l'Ukraine et la Russie ont soutenu les actions européennes et les contrats à terme sur actions de Wall Street aujourd’hui, bien que les prochaines réunions des banques centrales et un autre blocage lié au COVID en Chine aient érodé une partie des premiers gains.

Les missiles russes ont frappé une grande base ukrainienne près de la frontière avec la Pologne dimanche, mais les deux parties ont donné leur version la plus optimiste à ce jour des perspectives de pourparlers, avec un délégué russe disant qu'il pourrait bientôt y avoir des projets d'accords. Les investisseurs veulent y croire mais ça passera par un arrêt des combats.

L’effet le plus significatif a été une baisse des cours de l’énergie, ce qui est une bonne nouvelle pour l’économie. Le Brent a perdu 4 dollars le baril et le prix du gaz en Europe s'est établi à 120 euros le mégawattheure, soit près de 100 euros de moins que les récents sommets.

Cependant la toile de fond, avec les problèmes géopolitiques et les banques centrales qui débutent leur cycle de hausse des taux, signifie que pour les marchés boursiers, la baisse est la voie de moindre résistance, au moins à court terme.

L’autre sujet qui pourrait un peu plus déprimer les marchés est le retour du risque Covid après qu'un bond des cas de coronavirus ait incité la ville de Shenzhen, dans le sud de la Chine, à renforcer les restrictions.

Avec des cas toujours en hausse dans toute la Chine, les restrictions sont une mauvaise nouvelle pour les chaînes d'approvisionnement mondiales, déjà mises à mal par la guerre en Ukraine, avec des pénuries de pétrole brut, de métaux industriels, de composants de semi-conducteurs et d'autres articles clés.

Cette semaine sera aussi rythmée par les réunions des banques centrales et particulièrement celle de la Fed. Les obligations sont restées sous pression, la flambée des prix des matières premières alimentant les craintes d'une accélération de l'inflation. Le signal hawkish de la Banque centrale européenne de la semaine dernière indique également que les membres de la banque vont maintenir le cap sur la hausse des taux d'intérêt. Les rendements allemands à court terme ont augmenté de 4 à 5 points de base au cours de la journée. Les rendements du Trésor américain ont grimpé en flèche, les rendements à 10 ans atteignant des sommets de 2,106 % sur 2 ans et demi.

CAC40 : Le rebond bute sur le retracement de 50%

L’indice parisien se situe dans une phase de rebond depuis son point bas à 5755 points. Cependant il s’est heurté au retracement Fibonacci de 50% à 6462 points. Le franchissement de cet obstacle lui permettrait d’accentuer sa reprise vers la forte zone de résistance entre le ratio Fibonacci de 61,8% et la droite de polarité à 6750 points, passage aussi de la moyenne mobile à 200 périodes.

Cependant sous cette zone, le risque demeure baissier avec la possibilité de voir l’indice revenir sur 6150 points puis en cas de cassure sur le point bas de Mars.

Evolution de l’indice CAC40 en données quotidiennes :

CAC40 : la lumière au bout du tunnel ?

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.