Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading offerts
S'inscrire à la newsletter
Veuillez réessayer
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
S&P 500 : le support à 4280 points sera crucial pour les perspectives de fond

S&P 500 : le support à 4280 points sera crucial pour les perspectives de fond

Valentin Aufrand, Contributeur

Points-clés de l’article sur le cours du S&P 500 :

  • La normalisation des banques centrales et le ralentissement économique en toile de fond des tensions géopolitiques
  • Le S&P 500 devra impérativement préserver son support à 4280 points ces prochains mois

La normalisation des banques centrales et le ralentissement économique en toile de fond des tensions géopolitiques

L’année 2022 commence sur une note compliquée pour Wall Street qui tergiverse sur fond de tensions géopolitiques et normalisation rapide des politiques monétaires. Le S&P 500 a corrigé de 10% par rapport à son record des premiers jours de l’année et tarde à rebondir, ce qui témoigne d’une certaine fragilitéde la part des acheteurs.

L’émergence des tensions géopolitiques est peut-être la raison de la timidité des acheteurs, mais le ralentissement économique combiné à la normalisation des politiques monétaires est également un environnement différenciant qui peut justifier cette fragilité et qui menace les actifs risqués pour une bonne partie de l’année.

En effet, le ralentissement économique va s’accentuer au cours des prochains mois, ce qui devrait faire pression sur les actifs les plus cycliques comme les secteurs de l’industrie, des matériaux et dans une plus faible mesure de l’énergie et de la finance. Une réaccélération de l’économie n’est pas attendue avant au moins le quatrième trimestre étant donné que le Credit Impulse chinois commence tout juste à rebondir (délai de 9-12 mois avec l’économie).

Le marché actions est donc à risque cette année. Un crash n’est pas à prévoir, car aucun indicateur ne table sur une récession à venir de l’économie américaine, mais la volatilité et une correction de 20% est loin d’être impossible dans un environnement de resserrement des politiques monétaires et ralentissement économique.

Les dernières fois (2018 et 2015), le S&P 500 avait consolidé pendant de nombreux moins avant de connaître une correction de 15 à 20%. La Fed avait dû mettre sur pause son resserrement monétaire (2015), voire même redevenir accommodante (2018) pour que les marchés rebondissent.

Le S&P 500 devra impérativement préserver son support à 4280 points

Graphique journalier du cours du S&P 500 réalisé sur TradingView :

Analyse technique du cours du S&P 500

Sur le plan de l’analyse technique, le cours de l’or évolue en dents de scie après avoir tenté de rebondir depuis son creux d’octobre à 4280 points.

Ce support est crucial pour les perspectives de fond, car un repli en dessous formerait une figure de retournement baissier en « tête et épaules », ce qui ouvrirait la voie à une correction bien plus importante. Théoriquement, un retour à 3800 points serait envisageable, mais le creux de mai 2021 à 4056 et le seuil symbolique des 4000 points seraient des supports intermédiaires à surveiller.

A court terme, le récent plus haut à 4595 points, testé à deux reprises ces derniers jours, sera décisif pour adopter des perspectives haussières. Un franchissement ouvrirait la voie à un retour au sommet de janvier à 4800 points.

Un dépassement des 4800 points semble peu probable pour les raisons citées précédemment, sauf si l’inflation ralentissait plus que prévu, car cela suggérerait que les banques centrales remonteront moins rapidement leurs taux.

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.