Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading offerts
S'inscrire à la newsletter
Veuillez réessayer
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Nasdaq : Les actions restent sous pression

Nasdaq : Les actions restent sous pression

Cedric Damestoy, Analyste Marché

Points clés de l’article :

  • Les développements en Ukraine continuent à animer le marché boursier
  • Le Nasdaq reste fragile sous la forte zone de résistance

Les développements en Ukraine continuent à animer le marché boursier

Les actions américaines ont stoppé leur reprise, les traders évaluant les risques géopolitiques et attendent la publication du compte rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale.

Les marchés ont été largement animés par les inquiétudes liées au conflit entre la Russie et l'Ukraine et par la volonté de la Réserve fédérale de relever les taux d'intérêt. Dans les derniers développements géopolitiques, les responsables de l'OTAN ont accusé la Russie de masser des troupes à la frontière ukrainienne malgré les indications données par les russes de retrait de leurs unités.

Les prix de l'énergie, qui ont été sensibles à cette nouvelle, ont fortement augmenté mercredi, le gaz naturel ayant progressé de plus de 5 % et le pétrole de plus de 1 %.

Le président Joe Biden a abordé mardi après-midi les derniers développements entre la Russie et l'Ukraine, réaffirmant que les États-Unis défendront le territoire de l'OTAN.

"Si la Russie poursuit son action, nous rallierons le monde", a déclaré M. Biden, ajoutant que les alliés de Washington étaient prêts à imposer de puissantes sanctions qui "saperont la capacité de la Russie à être compétitive sur le plan économique et stratégique."

Ces commentaires sont intervenus après que le gouvernement russe a déclaré plus tôt dans la journée de mardi que certaines troupes qui se trouvaient à la frontière ukrainienne étaient rentrées dans leurs bases.

Ces informations contradictoires ont contribué à renforcer la nervosité des investisseurs.

Sur le front des données, les ventes au détail ont bondi de 3,8 % en janvier, selon le Bureau du recensement mercredi. Les économistes s'attendaient à ce que le rapport indique une hausse des ventes de 2,1 % en janvier, après une baisse de 1,9 % en décembre.

Alors que l'inflation s'emballe, Wall Street attend le compte rendu de la réunion de janvier de la Réserve fédérale, qui sera publié ce soir à 20H00. Si l’issue est déjà connue, , les investisseurs seront à l'affût de tout nouvel élément concernant le nombre et l'ampleur des hausses de taux, ainsi que les détails d'un plan de réduction du bilan.

Nasdaq : Les actions restent sous pression

L’enquête AAII indique la grande indécision des participants au marché. La majorité a une vision neutre pour les 6 prochains mois la dernière enquête qui garde un niveau de pessimisme plus élevé que la moyenne historique. Cela reflète exactement l’action sur les prix qui se situent sur des niveaux où les indices peuvent basculer à la baisse ou reprendre leur chemin à la hausse.

Le Nasdaq reste fragile sous la forte zone de résistance

Le Nasdaq reste fragile malgré son rebond d’hier. Les cours restent dans une tendance baissière sous les moyennes mobiles à 13 et 34 périodes descendantes. De plus une forte zone de résistance s’est formée autour au-dessus des 15 200 points : droite de polarité, retracement Fibonacci de 50% et moyenne mobile à 200 périodes.

Le risque sous cette zone et sous les moyennes mobiles est de voir l’indice technologique poursuivre sa baisse et menacer le point bas du 24 janvier à 13 720 points.

Seul le dépassement de la zone de résistance permettrait d’envisager une reprise haussière de moyen terme.

Evolution du Nasdaq en données quotidiennes :

Nasdaq : Les actions restent sous pression

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.