Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading offerts
S'inscrire à la newsletter
Veuillez réessayer
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
DAX : l’indice rebondit sur un niveau déterminant

DAX : l’indice rebondit sur un niveau déterminant

Cedric Damestoy, Analyste Marché

Points clés de l’article :

  • Les indices boursiers sous la pression de l’Ukraine et de l’inflation
  • DAX : La forte zone de support limite la chute de l’indice

Les indices boursiers sous la pression de l’Ukraine et de l’inflation

L'indice allemand est en perte de 2 % en début d'après-midi, réduisant ainsi ses pertes antérieures. Les valeurs du secteur du voyage et des loisirs ont chuté de 3 %, entraînant les pertes les plus importantes, alors que tous les secteurs et les principales bourses sont passés en territoire négatif.

De nombreux pays ont exhorté leurs citoyens à quitter l'Ukraine par crainte d'une invasion russe imminente. Le conseiller à la sécurité nationale du président américain Joe Biden, Jake Sullivan, a averti dimanche que le Kremlin avait accéléré son extraordinaire renforcement militaire le long de la frontière du pays au cours des dix derniers jours.

Les dirigeants occidentaux ont menacé de sanctions sévères contre la Russie en cas d'incursion en Ukraine, alors que les dirigeants continuent de rechercher des solutions diplomatiques. Le Kremlin a nié toute intention d'envahir son voisin, accusant Washington d'alimenter "l'hystérie".

Toutefois, les tensions se sont un peu apaisées en début d’après-midi. Le ministre russe des affaires étrangères aurait suggéré au président Vladimir Poutine que Moscou utilise la diplomatie pour obtenir des concessions de la part de l'Occident, proposition qui aurait été acceptée par le maître du Kremlin.

Les actifs russes se sont fortement repliés lundi matin dans un premier temps, mais ont repris une grande partie de leurs pertes en milieu d'après-midi. L'indice MOEX Russie était en baisse de 1% et l'indice RTS de 1,4%. Le dollar américain s'est retourné contre le rouble russe et a perdu plus de 1 % dans l'après-midi.

L’autre sujet de préoccupation concerne la convocation surprise d’une réunion de la Fed. Les marchés mondiaux sont en ébullition depuis la publication, la semaine dernière, d'un taux d'inflation étonnamment élevé aux États-Unis, qui a incité le président de la Fed de Saint-Louis, James Bullard, à appeler à une hausse des taux d'intérêt d'un point de pourcentage complet avant juillet. Même si par la suite, la rumeur d’une hausse des taux dès aujourd’hui s’est éloignée, l’incertitude pèse sur l’issue de cette réunion. Cependant, la présidente de la Fed de San Francisco, Mary Daly, a déclaré dimanche que la banque centrale devait faire preuve de mesure dans son processus de resserrement de la politique monétaire, notant qu'une "action abrupte et agressive peut en fait avoir un effet déstabilisant" sur la croissance et la stabilité des prix.

Par ailleurs, Les actions de Commerzbank ont chuté de 4 % après que le ministre allemand des Finances, Christian Lindner, a déclaré au journal Handelsblatt que le gouvernement se séparerait de sa participation dans la banque à long terme.

DAX : La forte zone de support limite la chute de l’indice

L’indice DAX a enregistré un gap baissier important à l’ouverture mais après avoir touché une très importante zone de support se reprend fortement. La longue mèche basse si elle était confirmée à la clôture indiquerait que les acheteurs ont repris le contrôle du marché et donnerait un signal de retournement. Par la suite, le comblement de ce trou de cotations serait un signal très positif qui relancerait la dynamique haussière.

Tant que ce ne sera pas le cas, l’indice s’expose à la rupture de cette forte zone au-dessus de 14 800 points qui ferait basculer l’indice dans une tendance baissière de moyen terme.

Evolution de l’indice DAX en données quotidiennes :

DAX : l’indice rebondit sur un niveau déterminant

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.