Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
CAC40 : Des perspectives plus favorables

CAC40 : Des perspectives plus favorables

Cedric Damestoy, Analyste Marché

Points clés de l’article :

  • Les marchés craignent une accélération du retrait de la politique monétaire accommodante
  • Des indicateurs de sentiment toujours pessimistes avec une saisonnalité favorable
  • La tendance reste haussière sur le CAC au-dessus du gap de lundi

Les marchés craignent une accélération du retrait de la politique monétaire accommodante

Les actions européennes évoluent à la baisse aujourd'hui, car on craint que la propagation de la variante omicron de Covid n'incite davantage de pays à imposer des restrictions de voyage qui freinent l'activité économique. Le Premier ministre britannique, M. Johnson, a renforcé mercredi les règles relatives à la pandémie qui incitent les gens à travailler à domicile et imposent l'utilisation de passeports vaccinaux dans les grands lieux de rencontre.

Par ailleurs, les marchés attendent les chiffres de l’inflation qui seront publiés demain et qui permettront d’anticiper l’orientation de la politique monétaire de la Fed dont la réunion se déroulera la semaine prochaine.

Le nombre d'Américains ayant déposé de nouvelles demandes d'allocations de chômage a diminué de 43 000 par rapport à la période précédente pour atteindre 184 000 au cours de la semaine se terminant le 4 décembre, soit le niveau le plus bas depuis début septembre 1969 et inférieur aux attentes du marché (215 000), la demande de main-d'œuvre restant forte dans le cadre de la reprise économique en cours et de nombreux employeurs cherchant à conserver leur personnel. Ce chiffre plus fort qu’attendu contrebalance un peu le chiffre mensuel du chômage publié vendredi dernier et laisse de la marge à la Fed pour durcir sa politique monétaire.

Les investisseurs se tournent donc vers les données sur l'inflation américaine qui seront publiées demain et qui montreront probablement que les pressions inflationnistes persistent, renforçant ainsi les arguments en faveur d'un doublement du rythme de réduction des achats d’actifs de la part de la banque centrale américaine.

Historiquement, durant la première année d’un cycle de hausse de taux, le marché gagne 11% si le rythme est lent, il perd 2,7% si les hausses s’enchaînent rapidement. Les marchés ont déjà anticipé des hausses pour l’année prochaine mais si le rythme s’accélère ça pourrait faire dérailler les bourses.

Des indicateurs de sentiment toujours pessimistes avec une saisonnalité favorable

L’enquête auprès des investisseurs particuliers aux Etats Unis s’est un peu équilibré agrès avoir atteint des niveaux extrêmes la semaine dernière. Cependant le niveau des optimistes reste bas et laisse de la place à une hausse des actions. Je rappelle que cet indicateur est contrariant.

La saisonnalité va devenir favorable surtout à partir du 10 du mois de Décembre même s’il peut y avoir des exceptions.

Ces deux éléments de marché vont dans le sens donc d’un rallye de fin d’année.

CAC40 : Des perspectives plus favorables

La tendance reste haussière sur le CAC au-dessus du gap de lundi

Lundi, les cours ont ouvert avec un gap haussier et ont prolongé leur progression tout au long de la séance. L’indice a affiché un « marubozu » dont la moitié de la bougie fait office de support selon la théorie des chandeliers japonais. Ce niveau se situe sur 7000 points qui contient la correction du CAC depuis lors.

Une clôture sous ce niveau pourrait donc ramener le CAC vers le haut du gap à 6935. Mais la reprise haussière serait abandonné uniquement en cas de clôture sous 6900 points, bas du gap.

L’indice reste donc dans une tendance positive avec comme première résistance le seuil des 7100 points puis en cas de franchissement 7183 points.

Evolution de l’indice CAC40 en données quotidiennes :

CAC40 : Des perspectives plus favorables

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.