Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
CAC 40 : la bourse de Paris tente de rebondir après un vendredi noir

CAC 40 : la bourse de Paris tente de rebondir après un vendredi noir

Valentin Aufrand, Contributeur

Points-clés de l’article sur le cours du CAC 40 :

  • Le nouveau variant Omicron fait chuter les bourses mondiales
  • Le CAC 40 pourrait déjà amorcer un rebond

Le nouveau variant Omicron fait chuter les bourses mondiales

La bourse de Paris tente de rebondir depuis ce matin après avoir connu une séance noire vendredi, pour le Black Friday. L’indice parisien et ses homologues du monde entier ont chuté après la découverte d’un nouveau variant du COVID-19 intitulé Omicron.

Les opérateurs de marché s’inquiètent que ce nouveau variant soit plus résistant contre les vaccins actuels après des premiers commentaires de scientifiques dans ce sens, ce qui pourrait compromettre la reprise économique.

L’actualité sur l’efficacité des vaccins contre ce variant sera très probablement le catalyseur qui influencera le plus le sentiment des opérateurs de marché à court terme. En attendant, ce sont les annonces liées aux restrictions sanitaires et au tapering de la Fedqui ont le plus de chose d’influencer le sentiment.

Des annonces en faveur d’une accélération du tapering de la Fed alors même que le marché s’inquiète du nouveau variant pourraient renforcer les incertitudes des investisseurs. Aucune annonce n’est attendue par Jerome Powell lors de son audition devant le Congrès mardi et mercredi, mais le discours du très influent gouverneur de la Fed de New York, John Williams, pourrait apporter des éléments nouveaux.

Quelques rapports clés seront également susceptibles d’influencer le moral des investisseurs à court terme, comme le rapport mensuel sur l’emploi aux Etats-Unis (vendredi) et les indices PMI de l’ISM et de Caixin pour les Etats-Unis et la Chine (mardi, mercredi et vendredi).

Le CAC 40 pourrait déjà amorcer un rebond

Graphique journalier du cours du CAC 40 réalisésur TradingView :

CAC 40 : la bourse de Paris tente de rebondir après un vendredi noir

Sur le plan de l’analyse technique, le sell-off de vendredi a permis au CAC 40 de revenir proche du milieu du canal ascendant dans lequel il évolue depuis l’année dernière. C’est une zone de prix vers laquelle le CAC 40 avait tendance à rebondir depuis le début de l’année.

Notons que le VVIX, l’indice de volatilité du VIX de CBOE, a bondi au-dessus de 140 points vendredi, ce qui illustre un état de panique excessif des opérateurs de marché, mais précédait le plus souvent un rebond des marchés boursiers à très court terme. Les seules exceptions récentes étaient au quatrième trimestre 2018 (lorsque la politique monétaire de la Fed devenait restrictive) et en mars 2020 (lorsque l’économie mondiale se confinait).

Malgré l’absence de signal du prix en faveur d’un rebond, le ratio rendement/risque semble désormais en faveur des acheteurs avec un VVIX aussi haut et un CAC 40 au milieu de son canal ascendant.

Toutefois, si l’aversion au risque s’intensifie et que le CAC 40 enfonce son plus bas de vendredi à 6725 points, les prochains supports à surveiller seront le creux d’octobre à 6415 points, puis l’ancien sommet de 2007 et 2020 à environ 6150 points.

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.