Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
S&P 500 : La flambée des énergies et des taux obligataires pèsent sur la tech

S&P 500 : La flambée des énergies et des taux obligataires pèsent sur la tech

Valentin Aufrand, Contributeur

Points-clés de l’article sur le S&P 500 :

  • La flambée des prix de l'énergie et des rendements obligataires pèsent sur la tech
  • Les perspectives de court terme du S&P 500 sont baissières à l’intérieur du biseau

La flambée des prix de l'énergie et des rendements obligataires pèsent sur la tech

La Bourse de New York a fini en baisse lundi au terme d'une séance en dents de scie où l'inquiétude des investisseurs l'a finalement emporté avant le coup d'envoi de la saison des résultats du troisième trimestre.

Wall Street reste dans un état de correction, en raison des craintes liées à l’inflation à cause de l’envolée des prix des énergies et des prix des intrants, et les incertitudes sur le calendrier du tapering de la Fed.

Les valeurs de croissance sont celles qui subissent le plus cette respiration du marché, ce qui est normal compte tenu du rebond significatif des rendements obligataires. Depuis la dernière décision du FOMC sur la politique monétaire de la Fed le 23 septembre, le rendement du bon du Trésor américain à 30 ans a rebondi de 35 points de base pour atteindre son plus haut niveau depuis juin.

Graphique journalier du taux à 30 ans US et du ratio IVE/IVW réalisésur TradingView :

S&P 500 : La flambée des énergies et des taux obligataires pèsent sur la tech

Dans cet environnement, il est préférable de privilégier les valeurs cycliques comme nous pouvons le constater dans le graphique ci-dessus, en particulier les valeurs énergétiques et financières si les prix de l'énergie et les rendements obligataires continuent à grimper. Les valeurs technologiques reprendront probablement le leadership lorsque les rendements obligataires se stabiliseront ou diminueront.

Outre les prix de l'énergie et les rendements obligataires, les opérateurs de marché surveilleront également la troisième saison des résultats des entreprises de l'année. Les banques américaines ouvriront officiellement le bal à partir de mercredi tandis que les résultats des mastodontes technologiques sont attendus à la fin du mois.

Les perspectives du S&P 500 sont baissières à l’intérieur du biseau

Graphique journalier du cours du S&P 500 réalisésur TradingView :

Analyse technique du cours du S&P 500

Du point de vue de l’analyse technique, le S&P 500 évolue en baisse dans un biseau descendant depuis début septembre. Le S&P 500 est en baisse car les valeurs technologiques pèsent plus que les valeurs de rendement de l’énergie et de la finance réunies.

Tant que les sommets et les creux restent de plus en plus bas, la tendance reste techniquement orientée à la baisse. Il sera préférable d’attendre des signaux de retournement haussier proche de la borne basse du biseau ou une sortie par le haut de celui-ci pour tenter de se repositionner à l’achat.

Il n'est pas impossible que le S&P fasse de nouveaux plus bas à court terme si les prix des énergies continuent de s'envoler.

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.