Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
CAC40, Nasdaq : Les indices pris dans la tourmente de la hausse des taux

CAC40, Nasdaq : Les indices pris dans la tourmente de la hausse des taux

Cedric Damestoy, Analyste Marché

Points clés de l’article :

  • La pression à la hausse sur les taux s’intensifie
  • Nasdaq : L’indice menace une oblique de support haussière
  • CAC40 : L’indice revient sur un gap laissé ouvert

La pression à la hausse sur les taux s’intensifie

La hausse des rendements obligataires suscitent des inquiétudes quant à la valorisation des actions et a pesé sur l'ensemble du marché boursier. Le rendement des obligations à 10 ans a atteint un sommet de 1,546 % sur trois mois aujourd’hui. En outre, les craintes qu'une pénurie d'électricité en Chine puisse réduire la production des usines chinoises et affaiblir l'économie mondiale ont pesé aussi sur les actions. Enfin, le rallye des prix du pétrole brut à un sommet de 2 mois et demi a soutenu les valeurs énergétiques mais exercé une pression à la hausse sur les taux.

Le rendement de référence du Trésor américain à 10 ans a de nouveau augmenté aujourd’hui, s'échangeant à ses niveaux les plus élevés depuis juin et poursuivant une augmentation régulière qui a commencé la semaine dernière.

Le rendement de l'obligation de référence du Trésor à 10 ans a augmenté de 5,2 points de base pour atteindre 1,546 % plus tôt dans la journée. Le rendement de l'obligation du Trésor à 30 ans a augmenté de 7,3 points de base, atteignant 2,076 %. Les rendements évoluent en sens inverse des prix et un point de base équivaut à 0,01 %.

Le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, dans des remarques préparées qui seront prononcées cet après-midi, a averti que la hausse de l'inflation pourrait durer plus longtemps que prévu. M. Powell doit intervenir devant la commission bancaire du Sénat. Dans le discours préparé, il a déclaré que la croissance économique a "continué de se renforcer", mais a été confrontée à des pressions à la hausse sur les prix causées par des goulets d'étranglement dans la chaîne d'approvisionnement et d'autres facteurs.

La semaine dernière, la Fed a indiqué qu'elle pourrait bientôt commencer à réduire ses achats d'actifs. Les projections économiques actualisées de la banque centrale ont également montré que la moitié des principaux responsables de la Fed voient désormais une hausse des taux en 2022.

Les mises à jour de la banque centrale semblent avoir déclenché une hausse des rendements sur l'ensemble de la courbe des taux. La hausse du rendement à 10 ans intervient alors que les obligations se négociaient à 1,30 % à la fin du mois d'août. Le Trésor à 30 ans se négocie à son rendement le plus élevé depuis début juillet, tandis que le rendement à 5 ans est à son plus haut niveau depuis début 2020, avant que la pandémie de Covid ne frappe les États-Unis.

La ligne de tendance qui passe sur 1,50 pourrait être une barrière avant une accélération vers les 1,70%. C’est surtout la vitesse de la hausse des taux qui crée des tumultes sur le marché boursier.

Evolution des taux à 10 ans aux Etats Unis :

CAC40, Nasdaq : Les indices pris dans la tourmente de la hausse des taux

Les mesures de resserrement monétaire de la Fed et d'autres banques centrales interviennent alors que les investisseurs s'inquiètent toujours des pressions inflationnistes, la hausse des prix de l'énergie en Europe étant l'une des dernières préoccupations.

Nasdaq : L’indice menace une oblique de support haussière

Le Nasdaq revient sur une oblique haussière importante qui devra canaliser la vague de baisse afin d’éviter une correction plus aigüe vers les retracements de Fibonacci de 38,2% ou 50%, validant une phase corrective en 3 temps ABC

Si l’indice parvenait à rebondir sur l’oblique, il lui faudrait dépasser par la suite une ligne de tendance baissière afin de renouer avec la tendance positive de moyen terme.

Evolution de l’indice Nasdaq en données quotidiennes :

CAC40, Nasdaq : Les indices pris dans la tourmente de la hausse des taux

CAC40 : L’indice revient sur un gap laissé ouvert

Le CAC revient sur une zone de support constituée par le gap laissé ouvert entre 6513 et 6471 points. Une clôture sur ce dernier niveau mettrait en danger le point bas du mois de septembre à 6390 points avec une extension de la baisse possible vers 6250.

Evolution de l’indice CAC40 en données quotidiennes :

CAC40, Nasdaq : Les indices pris dans la tourmente de la hausse des taux

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.