Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
SP500, Nasdaq : La vague corrective est-elle terminée ?

SP500, Nasdaq : La vague corrective est-elle terminée ?

Cedric Damestoy, Analyste Marché

Points clés de l’article :

  • Soulagement avec Evergrande et la Fed
  • SP500 : Le rebond confronté à une oblique baissière
  • Nasdaq : Rebond technique ou reprise durable ?

Soulagement avec Evergrande et la Fed

Les actions américaines sont en légère hausse pour la deuxième journée consécutive, les craintes liées à la crise du marché immobilier chinois s'étant quelque peu apaisées et la Réserve fédérale ayant maintenu ses mesures de relance monétaire pour un tout petit peu plus longtemps.

Les actions liées à la reprise économique mondiale ont augmenté dans les échanges de pré-marché. Les actions Freeport-McMoRan ont augmenté de 3,5 %. Las Vegas Sands, qui est très exposé à la Chine, a augmenté de 1,5 %. Caterpillar a gagné près de 1 %. Les valeurs énergétiques étaient également en hausse.

L'indice Hang Seng de Hong Kong a rebondi de plus de 1 % après les pertes subies cette semaine, le promoteur immobilier chinois Evergrande Group ayant progressé de plus de 17 %. Mercredi, la société a un peu apaisé les craintes en réglant le paiement d'une obligation.

Mais les investisseurs mondiaux attendent toujours de savoir si la société paiera 83 millions de dollars d'intérêts sur une obligation libellée en dollars américains et arrivant à échéance jeudi. Les régulateurs du gouvernement ont demandé à Evergrande d'éviter un défaut de paiement à court terme de l'obligation en dollars, a rapporté Bloomberg News, citant une personne familière du dossier.

Dans le même temps, le Wall Street Journal a rapporté jeudi que le gouvernement chinois demande aux autorités locales de se préparer à une "tempête possible" si Evergrande fait défaut. L’optimisme s’est donc un peu refroidi après la publication du rapport du WSJ.

Le département du travail a annoncé aujourd’hui que les demandes initiales d'allocations chômage ont augmenté la semaine dernière, le marché du travail américain continuant à se remettre de la récession de l'année dernière. Il y a eu 351 000 demandes la semaine dernière, dépassant les estimations de 320 000. La semaine précédente, le chiffre était de 332 000.

Les actions ont terminé en hausse mercredi après que la Réserve fédérale ait maintenu les taux d'intérêt de référence inchangés, tout en indiquant qu'elle n'avait pas l'intention de retirer ses mesures de relance dans l'immédiat. Cependant le ton un peu plus hawkish a limité la hausse. À mesure que les conditions économiques s'améliorent, un plus grand nombre de membres du Comité fédéral de l'open market considèrent désormais que la première hausse des taux aura lieu en 2022.

Le Dow a gagné environ 340 points, soit 1 %, pour sa première séance positive en cinq ans et sa meilleure journée depuis le 20 juillet. Le S&P a progressé de 0,95 %, mettant également fin à une série de quatre jours de baisse et enregistrant sa meilleure journée depuis le 23 juillet. Le Nasdaq Composite a terminé la séance en hausse de 1,02 %, tandis que le Russell 2000 a surperformé la séance, progressant de 1,48 %.

SP500 : Le rebond confronté à une oblique baissière

L’indice a mis fin lundi à plusieurs séances négatives qui avaient vu l’indice revenir sur 4305 points et afficher un chandelier en forme de marteau. Cette bougie montre la présence d’acheteurs et est synonyme de retournement.

Le rebond entamé depuis se heurte à une oblique baissière et reste donc fragile. Par ailleurs, les moyennes mobiles à 13 et 34 périodes sont aussi descendantes. Le franchissement de ces obstacles validerait une nouvelle impulsion vers le précédent sommet à 4549 points.

Un échec sur l’oblique pourrait ramener l’indice vers le points bas à 4305 points.

SP500, Nasdaq : La vague corrective est-elle terminée ?

Nasdaq : Rebond technique ou reprise durable ?

L’indice des valeurs technologiques a établi un fort support sur 14 818 points et rebondit depuis vers une oblique baissière. Le franchissement de cette obstacle signifierait la fin de la vague corrective débutée le 7 septembre.

Un échec sur l’oblique pourrait donner lieu à une poursuite de la correction en 3 phases ABC. Qui exposerait le support.

Evolution de l’indice Nasdaq en données quotidiennes :

SP500, Nasdaq : La vague corrective est-elle terminée ?

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.