Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Haussier
Bitcoin
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Plus Voir plus
SP500 : La tendance haussière prédomine malgré la consolidation

SP500 : La tendance haussière prédomine malgré la consolidation

Cedric Damestoy, Analyste Marché

Points clés de l’article :

  • Tapering or not tapering ?
  • Les indicateurs de sentiment indiquent un léger pessimisme de la part des investisseurs
  • SP500 : consolidation d’une tendance haussière

Tapering or not tapering ?

La question qui anime les marchés est celle d’une réduction des achats d’actifs de la part de la Fed (tapering). Si certains indicateurs et les chiffres sur l’inflation poussent en ce sens, d’autres chiffres économiques montrent encore de la fragilité.

Les indicateurs économiques ont lancé des signaux opposés depuis le rapport sur l’emploi du début de mois. Hier, les investisseurs ont été encouragés par les dernières données sur l'emploi aux États-Unis, qui montrent que moins d'Américains demandent des allocations de chômage, un autre signe que la reprise économique est en cours.. De plus, les indicateurs avancés du mois d'avril ont augmenté de +1,6 % mensuel, ce qui est plus fort que les attentes de +1,3 % et constitue la plus forte augmentation en 9 mois.

À l'inverse, l'enquête de la Fed de Philadelphie sur les perspectives commerciales de mai a chuté de -18,7 à 31,5, ce qui est inférieur aux attentes de 41,5. Cela fait suite donc à un rapport sur l’emploi du début de mois décevant. Si la croissance américaine n’est pas remise en cause, sa vigueur est peut-être en train de s’atténuer, ce qui irait dans le sens du prolongement de la politique accommodante.

Les investisseurs continuent de se concentrer aussi sur le potentiel d'inflation à venir. Les prix de tous les produits, de l'essence au bois de construction, ont fortement augmenté cette année alors que l'économie se rétablit après la pandémie, et les investisseurs craignent qu'une forte inflation n'amène la Réserve fédérale à réduire ses efforts de relance. Les dernières déclarations des membres de la Fed montrent que certains seraient favorables à une réduction des achats d’actifs.

Le FOMC de Juin sera donc très suivi et pourrait montrer une inflexion de la politique monétaire. Les indices risquent donc d’être agités jusque-là.

Les indicateurs de sentiment indiquent un léger pessimisme de la part des investisseurs

Les indicateurs de sentiment sont très bien résumés cette semaine par l’indice Fear and Greed. Ce dernier montre en effet des investisseurs plutôt pessimistes ou en tout cas prudent malgré la hausse des marchés. D’un point de vue contrariant, l’indicateur ne va pas dans le sens d’une forte baisse des actions. C’est le cas aussi de l’enquête AAII ou du put call ratio.

SP500 : La tendance haussière prédomine malgré la consolidation

SP500 : consolidation d’une tendance haussière

L’indice SP500 a cassé son oblique haussière indiquant une entrée en consolidation et établit un creux à 4035 points. La reprise observée depuis se heurte à la résistance sur 4183 points. Les moyennes mobiles qui se sont aplatis confirment confirment cette phase de dérive latérale.

Le franchissement de la résistance à 4184 points permettrait à l’indice de revenir sur son récent plus haut historique à 4244 points. Un échec verrait l’indice revenir sur les 4100 points.

Evolution de l’indice SP500 en données quotidiennes :

SP500 : La tendance haussière prédomine malgré la consolidation

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.