Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Le Dow Jones est pénalisé par la chute d'Intel et d'IBM

Le Dow Jones est pénalisé par la chute d'Intel et d'IBM

Joris Zanna, Analyste Marché

SUJETS ÉVOQUÉS DANS CETTE ANALYSE DU DOW JONES

  • L’indice cède du terrain mais la dynamique reste haussière
  • Dow Jones : un canal haussier

L’indice cède du terrain mais la dynamique reste haussière

Les inquiétudes face à l'épidémie due au coronavirus et à ses retombées économiques incitent aux prises de bénéfice après les records enregistrés la veille.

Cette semaine, Wall Street a inscrit des records avec l'optimisme suscité par l'investiture de Joe Biden, qui laisse espérer de fortes mesures de relance budgétaire et une accélération des campagnes de vaccination.

Le président a promulgué une série de décrets visant à amplifier la lutte contre l'épidémie, dont l'un prévoit une quarantaine pour les voyageurs étrangers.De nouvelles mesures sanitaires sont également introduites en Asie et en Europe.

Au rang des indicateurs, l’indice PMI d'IHS Markit "flash" de janvier ressort à 59,1. Les économistes tablaient sur 56,5 après 57,1 en décembre. Le PMI des services s'est établi à 57,5. Le consensus le donnait à 53,6 après 54,8 en décembre. Le PMI composite a atteint 58 après 55,3 en décembre.

Par ailleurs, les ventes de logements anciens ont progressé de 0,7% en décembre. Les économistes tablaient sur une baisse de 2% après -2,2% en novembre.

Aux valeurs, l'action Intel perd 4,96%, l'absence d'une stratégie sur l'externalisation de la production du géant américain des puces prenant le pas sur des résultats et prévisions trimestriels supérieurs aux attentes.Le groupe a par ailleurs annoncé avoir été victime d'une attaque informatique qui l'a obligé à publier ses résultats un peu plus tôt que prévu jeudi.

Plus forte baisse du Dow Jones, IBM après la publication d'un chiffre d'affaires inférieur aux attentes, conséquence d'une baisse des ventes de ses activités de logiciels.

La semaine prochaine, les opérateurs suivront avec un vif intérêt la publication des poids lourds de la cote. Apple et Microsoft publieront leurs résultats et cela devrait donner de la visibilité au marché pour les prochains jours.

Le Dow Jones est pénalisé par la chute d'Intel et d'IBM

Dow Jones : un canal haussier

L’indice a évolué sans direction claire cette semaine à l’intérieur d’un range, ainsi les résultats des sociétés à venir seront donc le prochain catalyseur. Les grosses capitalisations ne doivent pas décevoir les attentes du marché,la perspective d’une nouvelle jambe de hausse ou de prises de bénéfices dépendra de leurs publications.

En cas de déception, nous pourrions assister à une correction vers la moyenne mobile 50 périodes à 30 200 points. Pour l’instant, les acheteurs gardent la main tant que les prix n’enfoncent pas le support des 30 660 points. Par contre, si les sociétés dépassent les attentes, alors le Dow Jones devrait poursuivre sa dynamique haussière afin de rallier la borne haute de son canal vers 31 700 points.

GRAPHIQUE DU DOW JONES EN DONNÉES JOURNALIÈRES

Le Dow Jones est pénalisé par la chute d'Intel et d'IBM

Twitter @Joris Zanna

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

Qu’est-ce que le Dow Jones ? Guide sur l’indice Dow Jones

Quatre indicateurs techniques très efficaces que tout trader devrait connaître

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.