Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
SP500 : Semaine négative pour l’indice américain avant les élections

SP500 : Semaine négative pour l’indice américain avant les élections

2020-10-30 16:32:00
Cedric Damestoy, Analyste Marché
Share:

Points clés de l’article :

  • Les craintes sur l’avenir l’emportent sur les bons résultats
  • Des indicateurs de sentiment de retour sur des niveaux de neutralité
  • Une zone de support à 3210 points

Les craintes sur l’avenir l’emportent sur les bons résultats

Les craintes se sont accumulées en début de semaine concernant les dommages économiques à venir en raison de la hausse du nombre de coronavirus dans le monde, de l'incertitude entourant la prochaine élection présidentielle et de l'incapacité de Washington à soutenir davantage l'économie.

Prévisions Indices
Prévisions Indices
Recommandé par Cedric Damestoy
Télécharger nos prévisions sur les actions
Recevoir mon guide

Apple, Amazon, Facebook et la société mère de Google sont quatre des cinq plus grandes valeurs du S&P 500 en termes de valeur boursière, ce qui donne à leurs mouvements une influence démesurée sur l'indice, et ils ont été les principaux moteurs de l'énorme reprise de Wall Street depuis mars. Tous les quatre ont déclaré des bénéfices pour l'été qui ont été encore meilleurs que ce que les analystes attendaient, tout comme l'autre action des cinq plus grandes sociétés l'a fait plus tôt cette semaine. Mais comme Microsoft, la plupart ont néanmoins chuté, les investisseurs ayant trouvé des raisons de s'inquiéter dans leurs rapports.

Apple a chuté de 5,5 % après que les investisseurs se soient concentrés sur des revenus plus faibles que prévu pour ses iPhones et ses ventes en Chine. Amazon a chuté de 4,9 % et Facebook de 6,7 %.

Twitter, un autre titre technologique très médiatisé, a chuté de 20,6 %, ce qui représente de loin la plus grande perte parmi les actions du S&P 500. Il a également enregistré des bénéfices supérieurs aux prévisions pour le dernier trimestre. Les investisseurs se sont plutôt concentrés sur la croissance du nombre d'utilisateurs quotidiens, qui n'a pas répondu aux attentes des analystes.

Des indicateurs de sentiment de retour sur des niveaux de neutralité

SP500 : Semaine négative pour l’indice américain avant les élections

Pour la première fois depuis janvier 2019, les sentiments haussiers et baissiers sont à égalité. Bien qu'à égalité, l'optimisme reste inférieur à la moyenne et le pessimisme supérieur à la moyenne.

Le sentiment haussier, c'est-à-dire les attentes que les prix des actions augmentent au cours des six prochains mois, a baissé de 0,5 point de pourcentage pour atteindre 35,3 %. Le sentiment haussier reste inférieur à sa moyenne historique de 38,0 % pour la 34e semaine consécutive et la 39e semaine cette année.

Retour à l’équilibre donc et pas de panique chez les investisseurs.

SP500 : Semaine négative pour l’indice américain avant les élections

Retour sur des niveaux neutres aussi pour la moyenne mobile à 5 jours du Put Call Ratio.

Les deux indicateurs coïncident donc, ce qui n’est pas arrivé depuis longtemps, et ne montrent pas de niveaux extrêmes propices à des retournements de tendance qui reste haussière.

Une zone de support à 3210 points

La rupture d’un support à 3430 points lundi a été décisive pour le reste de la semaine qui a vu se succéder les séances négatives. Le support suivant à 3310 n’a pas tenu et les cours se sont dirigés vers un support plus important à 3210 essentiel pour la tendance à moyen terme.

La séance du jour à l’approche de ce support montre le retour des acheteurs avec une longue mèche basse si jamais la clôture se fait sur ces niveaux. On pourrait voir même une bougie en forme de doji qui indiquerait un potentiel signal de retournement ou de fin de baisse s’il était suivi lundi par une séance positive.

Evolution de l’indice SP500 en données quotidiennes :

SP500 : Semaine négative pour l’indice américain avant les élections

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.