Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Baissier
CAC 40
Baissier
EUR/CHF
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • Position de la Fed : quel degré d’orgie sur les marchés financiers et dans l’immobilier sommes-nous prêts à accepter encore pour ramener 7 millions d’américains à l’emploi ? (sur 153 millions employés avant crise, hors emplois agricoles)
  • ...mais ajoute : « il est difficile de prévoir exactement quand cela passera » https://t.co/kBMc4igk9H
  • Fed / Powell -je suis relativement confiant dans l’anticipation d’une inflation transitoire (« I have a level of confidence »)
  • #Fed / #Powell -non, une inflation à 5% n’est pas acceptable -il faut être un peu patient pour voir ce qu’il se passe vraiment -nous sommes prêts à utiliser nos instruments si nécessaire -les facteurs qui pèsent sur l’emploi devraient régresser dans les mois à venir
  • Fed / Mester L'économie américaine n'est pas encore au stade où elle fait face à un risque élévé concernant la stabilité financière (traduction : Mester veut un nouveau record asap sur le SP500)
  • ...et 10 secondes plus tard Fed / Mester : - la Fed doit surveiller ses instruments de communication pour être sûr qu'ils ne contribuent pas à la volatilité de marché https://t.co/TSj6VFXmYx
  • Fed /Mester -la stabilité financière ne devrait pas être ajoutée au mandat de la Fed comme troisième objectif (effectivement, elle l'est déjà...)
  • RT @bullfrog_jerry: Fantastic Street Art 🖼 Munster, Germany 🇩🇪 https://t.co/mkdVXmwfW7
  • RT @IGFrance: 🎥 Webinaire : Revue de marché Indices🚀 Avec Thomas Pereira dans la mise en application des analyses de Cédric Damestoy sur n…
  • RT @GallantNicolas1: La #Fed va être moins accommodante, comment réagira la #bourse en Europe ? Décryptage d'Alexandre Baradez (IG) #taux #…
SP500 : Un support clé à 3430 points pour la suite

SP500 : Un support clé à 3430 points pour la suite

Cedric Damestoy, Analyste Marché

Points clés de l’article :

  • Des résultats qui rassurent mais des sujets d’inquiétude persistants
  • Retour à la normale des indicateurs de sentiment
  • Le scénario haussier n’est pas remis en cause

Des résultats qui rassurent mais des sujets d’inquiétude persistants

Les actions américaines sont soutenues alors que les investisseurs ont plébiscité les bénéfices positifs des entreprises, même si les négociations sur l'aide ont montré peu de progrès et que les cas de coronavirus ont augmenté.

Le S&P 500 a légèrement augmenté aujourd’hui à l’ouverture, avec des données montrant que moins d'Américains que prévu ont déposé des demandes d'allocations chômage. Tesla Inc. a grimpé après que le constructeur de voitures électriques ait déclaré un cinquième trimestre consécutif de bénéfices. AT&T Inc. a progressé après que le géant du téléphone ait ajouté plus d'abonnés sans fil que les analystes l'avaient estimé. Les ventes de sacs à main et foulards de luxe de la maison Hermes International ont progressé après avoir dépassé les estimations des analystes sur un rebond de la demande en provenance d'Asie.

Malgré ces bons résultats, les actions américaines ont clôturé à la baisse mercredi après une séance volatile, sur fond de signes indiquant qu'un plan de relance ne sera probablement pas adopté avant les élections. La présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, et le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, ont progressé dans leurs derniers entretiens et s'exprimeront à nouveau jeudi.

Il faudra aussi surveiller l’élection américaine que les marchés ont peut être un petit peu tôt considéré comme jouée. En effet, comme il y a 4 ans l’écart entre Biden et Trump se resserre même s’il reste largement en faveur du candidat démocrate.

Retour à la normale des indicateurs de sentiment

SP500 : Un support clé à 3430 points pour la suite

Le pourcentage d'investisseurs individuels décrivant leurs perspectives à court terme comme "baissières" est à son plus bas niveau depuis huit mois dans la dernière enquête de l'AAII sur le sentiment des investisseurs. L'optimisme est resté inchangé, tandis que le sentiment neutre a augmenté. On constate un retour du sentiment de chaque catégorie dans leur moyenne historique.

Une lecture qu’on avait pas vu depuis le début des confinements qui avait vu une explosion des sentiments baissiers.

SP500 : Un support clé à 3430 points pour la suite

La moyenne à 5 jours du ratio Put Call indique toujours un optimisme élevé mais un peu moins que la semaine dernière.

On constate donc que le sentiment de marché est plus équilibré. Pas de niveaux extrêmes susceptibles d’engendrer un mouvement violent et irrationnel.

Le scénario haussier n’est pas remis en cause

L’indice SP500 a franchi une ligne de cou à 3430 points le 8 octobre qui a déclenché une hausse. Le retour sur cette ligne n’entame pas la lecture haussière et si la clôture du jour se fait sur le niveau actuel alors le doji affiché pourrait bien signifier la fin de la baisse des derniers jours. Ce « pull back » est assez classique. La confirmation viendra de la bougie de demain qui devra être positive. L’objectif n’est de la figure n’est pas remis en cause et donne un objectif à 3650 points.

Si la ligne de cou venait à casser, le scénario deviendrait plus négatif et annulerait cette opinion positive.

Evolution de l’indice SP500 en données quotidiennes :

SP500 : Un support clé à 3430 points pour la suite

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.