Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
SP500 : Les cours du pétrole entrainent les indices dans leur chute

SP500 : Les cours du pétrole entrainent les indices dans leur chute

Cedric Damestoy, Analyste Marché

Points clés de l’article :

  • La marée noire se déverse sur les indices
  • Le SP500 recule devant une forte résistance

La marée noire se déverse sur les indices

Ce sont donc les cours du pétrole qui auront sifflé la fin de la récréation ou peut être ramené les investisseurs à prendre conscience d’une situation économique plus fragile qu’anticipée. En effet le rebond massif et rapide des indices dopé par les plans d’envergure des banques centrales reposait sur une réouverture des économies dans les mêmes conditions qu’avant l’apparition du virus. Or à travers les résultats alarmants des entreprises, les chiffres économiques nous indiquant une récession profonde et donc un déséquilibre du secteur pétrolier, les indices se rendent compte que le chemin sera long et tourmenté avant un retour à la normale et que les dégâts sont encore peu connus.

Les cours du pétrole qui ont été soldé au prix de zéro dollar avec l’échéance du contrat Mai ont déclenché des alarmes sur tous les actifs à commencer bien sûr par le secteur pétrolier qui inquiète fortement le président Trump. Ce dernier s’est mis au chevet de son industrie indiquant travailler sur un plan pour sauver son industrie et les emplois qui vont avec. Il est certain aussi que ce prix du pétrole aura des répercussions sur le géopolitique mondiale et en particulier les pays producteurs comme par exemple l’Arabie Saoudite dont le budget annuel est programmé avec un baril à… 80 USD.

Les résultats d’entreprise du jour Philip Morris, Coca Cola et IBM ont annoncé des prévisions de résultats ou d’activité en baisse. Cela fait suite aux résultats décevants la semaine dernière annoncés par les banques américaines.

Les pays européens recommencent à ouvrir ou à planifier la reprise de leur économie, de bonnes nouvelles qui pourraient relancer les indices.

Le SP500 recule devant une forte résistance

Après une hausse de plus de 30% depuis le point bas de Mars, les cours se sont confrontés à une forte zone de résistance entre 2853 et 2890 (bas d’un gap baissier sur l’indice).

Les cours se dirigent maintenant vers le support correspondant à une ancienne résistance selon le principe de polarite et à un retracement Fibonacci de 38,2% de la baisse du mois de Mars. Le RSI vient de casser sa ligne de tendance haussière confortant une poursuite de la baisse vers 2645.

Si l’indice arrive à se maintenir au-dessus de cette droite alors ces prises de bénéfice ne seront qu’une respiration dans la hausse et l’indice inscrira un creux plus haut que le précèdent validant que la baisse de Mars est terminée. Si au contraire ce support venait à céder le panorama serait tout autre et les plus bas de Mars seraient à nouveau l’objectif. La tendance redeviendrait baissière.

Indice SP500 sur une base 4 heures :

Please add a description for the image.

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.