Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Nikkei 225 : L’indice japonais peine à revenir à son plus haut de 2018

Nikkei 225 : L’indice japonais peine à revenir à son plus haut de 2018

2020-02-06 16:19:00
Valentin Aufrand, Contributeur
Share:

Points-clés de l’article sur le Nikkei 225 :

  • La divergence baissière du RSI sur les indices indique un risque de correction
  • Les perspectives sont baissières sous le plus haut de 2018
  • L’épidémie de coronavirus est le principal catalyseur à court terme

La divergence baissière du RSI sur les indices indique un risque de correction

La remontée du yen à cause de l’aversion au risque lors du début de la médiatisation de l’épidémie de coronavirus aura couté au Nikkei 225. La remontée de la devise nippone a ralenti la hausse de l’indice japonais qui n’a pas réussi à dépasser son sommet à 24 091 points inscrit avant l’escalade des tensions entre Washington et Téhéran en début d’année.

Dans le même temps, la divergence baissière du momentum illustré ici par le RSI indique un risque de correction. Cette divergence également présente sur les indices européens et américains deviendrait un sérieux signal baissier si les RSI journaliers clôturaient en dessous de 50. Une grande correction des indices (> 10%) serait alors à prévoir.

Graphique journalier du Nikkei 225 réalisésur TradingView :

Nikkei 225 : L’indice japonais peine à revenir à son plus haut de 2018

Les perspectives sont baissières sous le plus haut de 2018

Techniquement, les perspectives du Nikkei sont baissières sous la zone de résistance formée par le plus haut de l’année à 24 091 points et le plus haut de 2019 à 24 448 points.

Un retour dans la zone de résistances pourrait être une opportunité pour tenter une stratégie de vente à découvert jusqu’en bas du canal haussier dans lequel l’indice évolue depuis début 2019 (en bleu dans le graphique).

Un franchissement de cette zone de résistances invaliderait le signal baissier de la divergence baissière. Les perspectives de moyen terme redeviendraient haussières et la résistance à viser sera le plus haut de 1991 à 27 270 points.

L’épidémie de coronavirus est le principal catalyseur à court terme

La suite de l’épisode du coronavirus devrait rester le principal catalyseur des marchés à court terme. Plus les mesures mises en place par la Chine pour tenter de contenir le virus dureront dans le temps, plus la croissance chinoise devrait en partir, ce qui ralentirait économique l’économie mondiale et donc les prévisions de résultats des entreprises et in fine les marchés actions.

Les statistiques économiques de février en Chine et aux Etats-Unis devraient être très importantes, car un ralentissement de ces deux régions sous-entendrait un net ralentissement de la croissance mondiale. Le risque de récession augmenterait.

A l’inverse, un antidote contre le coronavirus rassurerait les marchés ce qui devrait permettre au Nikkei de dépasser cette zone de résistance.

Découvrez nos prévisions de moyen terme des différents marchés dans nos guides prévisionnels.

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.