Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • Pelosi indique que le plan de soutien pourrait être présenté au Congrès avant le jour de l'élection (MSNBC)
  • Réaction des marchés https://t.co/D69RTW4LRh
  • RT @DeItaone: *PELOSI: SOON WILL BE READY TO PUT PEN TO PAPER ON STIMULUS BILL
  • Pelosi indique que les discussions avec l'administration Trump sont sur la bonne voie (via MSNBC)
  • Etats-Unis Demandes continues d'allocation chômage = 8.37 millions (niveau moyen pré-Covid = 1.7 millions) https://t.co/lDA5Bl9eiC
  • Etats-Unis Inscriptions chômage --> 787k (cons 860k préc rév 842k vs 898k)
  • Flottement sur le High Yield US (dette corporate/haut rendement) A surveiller en parallèle des indices actions US Pas de signal réellement positif tant que ça ne déborde pas l'oblique supérieure #HYG ---> https://t.co/JhImdJgRpm
  • Dans le cadre de son action contre Google, la justice américaine estime que Apple récupère entre 8 et 12 milliards$ par an de la part de Google pour être le moteur de recherche par défaut. Soit 17% à 26% des revenus d'Apple dans les services #risquecollatéral $AAPL $GOOGL
  • Le #SP500 (Fut) tente de s'extraire de son plus bas intraday proche de 3400 pts, suspendu aux annonces politiques... ...si retour sur 3400, risque d'extension de la correction sur les niveaux suivants --> https://t.co/xmFeL9q5Uz
  • Maison-Blanche (porte parole) Difficile de dire si le montant global du plan sera plus faible ou plus important que celui souhaité par D. Trump (...sachant qu'il est parti sur 1600 milliards$, puis plus rien, puis 1800 mds$, puis "bigger" que celui des démocrates...)
CAC 40 : quel est le message des baromètres du risque ?

CAC 40 : quel est le message des baromètres du risque ?

2019-05-07 12:04:00
Vincent Ganne, Analyste technique senior des marchés pour TradingView,
Share:

Points-clés de l’article CAC 40

  • Le cours du CAC 40 a ouvert un trou de cotation baissier sous la résistance à 5600 points, un premier signal de fin de cycle haussier après 4 mois de progression linéaire.
  • Il n’y a pas encore d’alerte rouge du côté des baromètres du risque, mais la mesure de la volatilité implicite (VIX) a rebondi sur un support technique.

Cours du CAC 40 : graphique réalisé avec la plateforme TradingView et qui expose les bougies japonaises en données hebdomadaires

Graphique du cours CAC 40 en données journalières

Le cours du CAC 40 a ouvert un trou de cotation baissier sous la résistance à 5600 points, un premier signal de fin de cycle haussier après 4 mois de progression linéaire

Les grands indices boursiers sont entrés dans une phase corrective dans la nuit de dimanche à lundi, la bourse de Shanghai perdant plus de 6% et donnant ainsi du corps à l’adage, sell in May and go away. Après 4 mois de hausse linéaire, il semble donc que le marché actions entre enfin dans une période de prise de profit, alors que rien ne semblait pouvoir le faire vaciller.

Il est vrai que sur le plan technique, les indices boursiers mondiaux leaders étaient alignés sous des résistances majeures, les sommets historiques pour les indices américains et la moyenne des sommets annuels depuis l’année 2017 pour le cours du CAC 40 et les grands indices boursiers de la Zone Euro. Mais être sous résistance majeure ne constitue pas en soi un signal baissier, il faut pour cela casser un support, c’est chose faite avec l’ouverture en trou de cotation baissier lundi matin (gap baissier).

Avant d’en venir à l’analyse technique du CAC 40 et aux objectifs de la correction baissière initiée ce lundi, rappelons les fondamentaux qui sont à la source du décrochage du lundi 06 mai :

  1. UNE CAUSE PRIMAIRE : Le président américain s’est tout d’abord réjouit que les taxes imposées sur les biens de consommation chinois en 2018 soit une des explications des bons résultats de l’économie des Etats-Unis (taux de chômage au plus bas depuis 49 ans selon le rapport NFP publié vendredi dernier). Il a ensuite déclaré sur les réseaux sociaux que les 10% de taxes douanières déjà en vigueur sur 200 milliards de $ de biens de consommation chinois augmenteraient de 25% ce vendredi et que 352 autres milliards peuvent être concernés peuvent être concernés si la Chine ne fait pas davantage de concessions dans les négociations en cours. Rappelons que le vice-premier ministre chinois est attendu ce mercredi à Washington pour poursuivre les discussions et qu’un accord commercial est toujours attendu par le marché pour le mois de juin.
  1. UNE CAUSE SECONDAIRE : Le statu quo monétaire de la Réserve Fédérale des Etats-Unis (FED) de mercredi dernier et une FED qui n’est pas attendue sur une baisse de ses taux cette année. Au contraire, la résilience de l’économie des Etats-Unis laisse envisager la reprise du cycle haussier des taux d’intérêt.
  1. UNE CAUSE DITE DE SAISONNALITE : Après 4 mois consécutifs de hausse, sans aucune pause ou retracement significatif, il était temps que le marché respire et « consolide » sa hausse annuelle. L’adage sell in May and go away est une réalité statistique saisonnière surtout après 4 premiers mois de l’année très haussiers.

Techniquement, l’indice CAC 40 se trouve désormais sous la pression baissière de son gap baissier. La baisse prendrait de l’ampleur si le support à 5420 points était emporté en clôture journalière, avec une cible alors engagée à 5300 points.

Cours du VIX (indice de la peur) : graphique réalisé avec la plateforme TradingView et qui expose les bougies japonaises en données journalières

Graphique du VIX en données journalières

Il n’y a pas encore d’alerte rouge du côté des baromètres du risque, mais la mesure de la volatilité implicite (VIX) a rebondi sur un support technique

Les grands indices boursiers ont donc rejeté sous des résistances techniques majeures, sans pour le moment casser de supports pouvant donner le point de départ d’une baisse plus marquée. Du côté des baromètres du risque, bien que le VIX a rebondi sur support, il n’a pas encore quitté la zone de tendance haussière, soit l’intervalle 10/17. Au stade actuel, le marché actions subit donc des prises de profit logiques, mais il n’y a pas encore de choc baissier initié.

Suivez Vincent Ganne sur TradingView

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.