Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
La Fed continuera à réduire son bilan, FedEx plonge de 12%, les spreads de crédit s’élargissent

La Fed continuera à réduire son bilan, FedEx plonge de 12%, les spreads de crédit s’élargissent

2018-12-20 16:26:00
Andreas Ruhlmann, Premium Client Manager IG Bank,
Share:

Contexte fondamental

  • La Fed a levé le taux d’intérêt d’un quart de point et abaissé ses projections de hausse pour 2019 de trois à deux contre une attendue par le marché. La Fed a également abaissé ses prévisions de croissance et a indiqué que le taux de chômage pourrait progresser à moyen terme. Jérôme Powell a laissé entendre que la Fed continuera à réduire son bilan en mode autopilote (resserrement monétaire quantitatif). Il a toutefois maintenu la mention "dépendante des données" et a répété que les "dots plots" sont sujets à révision.

  • Dans l’ensemble, la Fed est apparue moins accommodante que les investisseurs ne l’espéraient. La perception que la Fed pourrait continuer sa politique de resserrement monétaire tout en faisant face à une baisse de l’inflation et des perspectives de croissance, est préoccupante.

  • Ailleurs, cela ce n’est pas beaucoup plus rose. FedEx a plongé hier de 12% après avoir abaissé ses perspectives de croissance, trois mois seulement après les avoir montés, reflétant un changement de son point de vue abrupt sur l'économie mondiale du aux tensions commerciales. La guerre commerciale commence à laisser ses marques, qui pourrait devenir de plus en plus fréquentes.

  • Les spreads de crédit se sont encore élargis et ont atteint leur plus haut niveau en deux ans. Un coût du crédit plus élevé devrait, à un moment donné, peser sur les marges des entreprises. Le fardeau de la dette des entreprises a atteint des niveaux records, dépassant les niveaux de 2007 (voir le graphique ci-dessous).

  • Conséquences de la Fed : les écarts de crédit se sont creusés, les valeurs refuges ont augmenté, l’écart de rendement du 2 ans / 10 ans américain a légèrement diminué et le SP500 a clôturé à un nouveau plus bas de l’année sur des volumes importants. Il s’agit du dernier événement majeur de l’année qui laisse un goût amer : l’aversion au risque devrait s’installer au moins jusqu’en fin d’année, période durant laquelle les investisseurs continueront à vendre les rebonds.

CONFIGURATIONS TECHNIQUES

Le SP500 a franchi le bas de la fourchette en clôture et le momentum repart à la baisse. Les cours ont également nettement franchi sous le nuage Ichimoku en hebdomadaire. Le prochain niveau à viser est le niveau de retracement de 50% du rallye boursier entre 2016 et 2018 situé à 2373, ce qui impliquerait une chute de 20% depuis le sommet de septembre. Le 2580/2600, agira comme zone de résistance la plus proche.

Le S&P 500 enfonce ses plus bas de l'année

Le DAX est actuellement au niveau du retracement de 61,8% du rallye entre 2016/2018. Une cassure en dessous de ce niveau à 11570 ouvre la voie à une baisse plus significative. Les prochains niveaux à viser sur les prochains jours/semaines sont à 10000 (niveau psychologique) et 9800 (extension de la formation tête-épaule). La zone de 11000 devrait agir comme niveau de résistance.

Analyse du cours du DAX

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.