Ne manquez aucun article de Valentin Aufrand

S'inscrire pour recevoir des informations quotidiennes sur les publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de DailyFX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de Valentin Aufrand

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

Points-clés de l’article :

  • L’absence de communiqué commun au sommet de l’APEC ravive l’aversion au risque.
  • Brexit, budget italien et relations commerciales USA/Chine comme catalyseurs.
  • DAX 30, CAC 40 et Eurostoxx50 dans des tendances de moyen terme baissières.

Graphique hebdomadaire de l’EuroStoxx50 réalisé sur la plateforme ProRealTime :

L'indice EuroStoxx 50 sous pression en raison des tensions commerciales

L’absence de communiqué commun au sommet de l’APEC ravive l’aversion au risque

Les indices européens et même mondiaux, repartent en baisse depuis le début de la semaine en amont de Thanksgiving. Cette semaine « raccourcie » aux États-Unis devrait être une semaine de transition. Depuis lundi, les marchés actions font face à la première absence d’un communiqué commun au sommet de l’APEC (Coopération économique pour l'Asie-Pacifique) sur fond de divergences commerciales entre les États-Unis et la Chine.

De plus, l'arrestation de Carlos Ghosn au Japon lundi pour dissimulation de revenus a fait pression sur le moral des investisseurs déjà plombé par les incertitudes autour du futur de Theresa May et ceux autour du budget italien. Sur ce dernier point, la Commission européenne donnera sa réponse à Rome sur la seconde proposition du budget (inchangée par rapport à la première version).

Conséquence, les indices européens reviennent proche de leurs plus bas de l’année. Vers 4900 points pour le CAC 40, 11 050 points pour le DAX et 3100 pour l’EuroStoxx50.

DAX 30, CAC 40 et Eurostoxx50 dans des tendances de moyen terme baissières

Graphique hebdomadaire du S&P 500 réalisé sur la plateforme ProRealTime :

S&P 500 support majeur à 2600 points

Ces plus bas sont des supports majeurs, car un enfoncement de ceux-ci suggèrerait davantage de baisse sur ces indices. Le support à 2600/2550 du S&P 500 est également un seuil majeur à surveiller pour l’ensemble des marchés actions, car un franchissement de cette zone de support viendrait faire apparaitre un double top avec un objectif baissier jusqu’à 2000 points. Les perspectives sur les marchés actions seraient alors extrêmement négatives dans un contexte de plein emploi aux Etats-Unis qui fut dans le passé atteint quelques mois avant les crashs boursiers.

Graphique hebdomadaire du DAX 30 réalisé sur la plateforme ProRealTime :

Le DAX 30 franchit l'oblique haussière support de long terme

Une baisse du DAX 30 sous son plus bas de l’année à 11050 points, serait également un signal extrêmement bearish puisque ce breakout viendrait suggérer davantage de baisse. Le scénario d’un retour à 10 000 points, l’objectif baissier de la figure de retournement tête et épaules serait renforcé.

Sur le CAC 40, un enfoncement du plus bas de l’année à 4900 points serait un signal baissier jusqu’au plus bas de février 2017 à 4733 points, puis potentiellement 4600 points.

Graphique hebdomadaire du CAC 40 réalisé sur la plateforme ProRealTime :

CAC 40 pourrait retracer jusqu'à 4605 points

Enfin le plus bas de l’année de l’EuroStoxx 50 à 3100 points sera également à suivre, car un enfoncement de celui-ci serait un signal baissier jusqu’à 3000 points puis 2779 points.

Le budget italien, les négociations du Brexit et les relations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine seront probablement les catalyseurs qui justifieront un nouveau sell-off ou un rebond majeur des marchés actions.

Sur le plan de l’analyse technique, nous pouvons constater les indices européens dans des tendances baissières de moyen terme confirmées puisque la chikou span est passé - ou est en train de passer -sous les nuages Ichimoku hebdomadaire (CAC 40 en cours).

Découvrez nos prévisions des indices pour les prochains mois dans notre PDF « Prévision Indices ».

POURUIVRE VOTRE LECTURE

>> Comment trader le DAX 30 : conseils et stratégies de trading

>> Différences entre le Dow Jones, Nasdaq et S&P 500 : faits majeurs et occasions