Ne manquez aucun article de Valentin Aufrand

S'inscrire pour recevoir des informations quotidiennes sur les publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de DailyFX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de Valentin Aufrand

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

C’est une question qui revient de plus en plus souvent depuis plusieurs mois sur les réseaux sociaux. Les tensions géopolitiques et les niveaux de valorisation des marchés boursiers élevés sont les principales sources d’inquiétudes de certains financiers. Dans cet article, nous allons voir ensemble quatre graphiques qui nous aiderons à y voir un peu plus clair pour tenter de savoir si nous sommes proches d’un nouveau krach boursier.

Wall Street signe son plus long marché haussier de son histoire

Août 2018, Wall Street inscrivait son plus long rallye haussier de son histoire, dépassant son ancien record de 3452 jours avant la bulle internet. Le S&P 500 a quadruplé depuis le point bas post-crise financière de 2008, passant de 683 le 6 mars 2009, à 2865 points le 22 août 2018. Principalement soutenu par les politiques monétaires ultra-accommodantes des banques centrales qui ont permis des coûts d’emprunt moins élevés et de pousser les investisseurs vers des actifs plus risqués comme les marchés actions. Les valeurs technologiques dont les fameux GAFA/FANG ont tiré les marchés.

Depuis le début de l’année, la réforme fiscale de Donald Trump très favorable aux entreprises américaines booste les profits des entreprises, qui en profitent pour mettre en place des rachats d’actions, ce qui permet là aussi de soutenir la bourse.

Beaucoup d’indicateurs macroéconomiques auraient pu être ajoutés à cet article, mais je vais vous parler ici de quelques-uns qui me semblent des plus importants.

Drawdown du S&P 500 comparé aux périodes de récession

Ce premier graphique permet de constater que le S&P 500 n’apprécie guère les périodes de récession américaines. Afin « d’anticiper » le prochain krach du S&P 500, nous tenterons donc d’analyser les indicateurs qui ont signalé des récessions.

Chute du S&P 500 - Récession Etats-Unis

L’aplatissement de la courbe des taux

Tout d’abord, l’indicateur le plus connu est sans doute la courbe des taux américains. Précisément l’écart de rendement entre le 10 ans et le 2 ans des obligations souveraines des États-Unis. Lorsque cet écart est inférieur à 0, cela signifie que le taux d’emprunt sur 2 ans du gouvernement américain est plus couteux que celui à 10 ans. Ce qui devrait théoriquement être l’inverse, car le risque de défaut de paiement est généralement plus élevé sur du long terme puisqu’on ne sait pas ce dont le futur sera fait. Lorsqu’il y a un écart inférieur à 0, cela indique donc que les créanciers font moins confiance en la capacité de remboursement d’ici 2 ans que d’ici 10 ans.

Aplatissement de la courbe des taux US

Taux de chômage et nouvelles inscriptions aux allocations chômage extrêmement faible

Le second graphique qui m’interpelle est la relation entre le taux de chômage, les nouvelles inscriptions aux allocations chômage et les périodes de récession. Nous pouvons constater qu’un marché de l’emploi « trop bon » n’est pas forcément le meilleur évènement qui puisse arriver aux périodes économiques. Toutefois, cela paraît cohérent puisque cela témoigne d’une excellente situation économique du pays, ce qui arrive généralement en fin de cycle économique…

Taux de chômage et nouvelles inscriptions aux allocations chômage aux Etats-Unis

Valorisation du marché action américain

Le troisième graphique permet d’avoir une idée de la valorisation du marché actait afin de mettre une valeur sur un prix. Le graphique ci-dessous est la capitalisation boursière des États-Unis comparé à son PIB. Le maximum enregistré était lors de la bulle internet. Le marché action américain représentait alors 140% de la richesse produite en une année des États-Unis. Un record qui peut être dépassé comme ce fut le cas des années 80 jusqu’à la fin des années 90 comme nous pouvons le constater. Ce graphique peut indiquer que le prix actuel du marché action américain, est cher comparé à son histoire.

Capitalision boursière du S&P 500 comparé au PIB des Etats-Unis

Conclusion

Allons-nous connaitre un crack l’année prochaine ? Malgré tous ces éléments alertant, n’oublions pas que nous spéculons et/ou investissions avant tout sur le prix et non dans des indicateurs. La situation est de plus en plus inquiétante, mais le S&P 500 peut encore prendre 10% voire 20% ou plus avant qu’un crack survienne.

Un retournement du marché sera donc nécessaire avant d’anticiper un crach. La moyenne mobile à 200 séances du S&P 500 sera le premier indicateur technique qui alertera d’une correction majeure du marché. En attendant, la tendance est notre ami, et c’est probablement le sens haussier qu’il faut continuer à se positionner.

Découvrez nos prévisions techniques de moyen terme des indices boursiers dans notre guide prévisionnel.

Graphique hebdomadaire du S&P 500 réalisé sur la plateforme ProRealTime :

Nouveau record S&P 500

POURUIVRE VOTRE LECTURE

>> 3 conseils de trading que j’aurais aimé connaître quand j’ai débuté sur le Forex

>> Quatre indicateurs techniques très efficaces que tout trader devrait connaître