Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Analyse des indices : S&P 500, FTSE 100, EuroStoxx50, Nikkei 225

Analyse des indices : S&P 500, FTSE 100, EuroStoxx50, Nikkei 225

2018-06-01 11:28:00
Valentin Aufrand, Analyste
Share:
  • Wall Street surperforme grâce à son excellent démarrage
  • Le FTSE 100 profite de la chute de la livre
  • L’EuroStoxx50 pénalisé par l’Italie et l’Espagne
  • Le Nikkei 225 victime de la remontée du yen
Wall Street surperforme, Nikkei sous-performe

Une nouvelle semaine touche à sa fin et nous noterons que Wall Street a repris le leadership grâce à son excellent démarrage au début d’année qui lui a permis une baisse finalement moins importante si nous la reportons aux premières cotations de l’année.

L’indice britannique surperforme, en grande partie grâce à la chute de la livre sterling depuis la mi-avril et également grâce en l’absence de nouvelles inquiétudes.

En effet, la situation en Europe est presque similaire à celle du Royaume-Uni à l’exception des inquiétudes, qui se sont accentuées depuis fin mai, expliquant ainsi sa récente chute et sous-performance.

Enfin, le Nikkei 225 est victime de l’aversion au risque qui alimente le yen et qui fait draine l’indice.

Wall Street surperforme grâce à son excellent démarrage

Techniquement, le S&P 500 a encore une forte marge de progression pour rejoindre ses sommets historiques inscrits en début d’année (+5%).

Actuellement autour des 2700 points, le S&P 500 émettrait un signal haussier en dépassant son récent sommet à 2742 points.

A l’inverse, un signal baissier qui pourrait inciter à shorter l’indice serait le franchissement du support à 2668 points et 50 du RSI.

Pour une analyse technique et fondamentale de long terme sur les indices majeurs consultez la page Guides de trading DailyFX.

Graphique journalier du S&P 500 réalisé sur la plateforme ProRealTime

S&P 500 consolide à 2700 points

Le FTSE 100 profite de la chute de la livre

Le FTSE a su profiter de la baisse de livre pour inscrire des nouveaux records de l’année à 2900 points, mais la baisse des cours de pétrole et les inquiétudes en Europe ont fait pression sur la plupart des indices mondiaux.

La livre est également sous ses niveaux du début d’année, mais pourrait les rattraper après la décision des taux de la Fed le 13 juin. En effet, le dollar devrait consolider d’ici le communiqué du FOMC, ainsi que l’euro et la livre. Selon le ton de Jerome Powell, le GBP aura des chances de suivre la tendance opposée de celle du dollar.

En attendant, le FTSE 100 pourrait consolider entre son récent sommet et creux à 7900 et 7600 points.

Graphique journalier du FTSE 100 réalisé sur la plateforme ProRealTime

Le FTSE 100 surpeforme la zone euro malgré le Brexit

L’EuroStoxx50 pénalisé par l’Italie et l’Espagne

Les craintes sur l’Italie se sont grandement diminuées comparé au début de semaine. Le président italien Sergio Mattarella a accepté le gouvernement de coalition dirigé par le Premier ministre désigné, Giuseppe Conte, et proposé par le Mouvement 5 Etoiles et la Ligue du Nord. Le nouveau gouvernement sera assermenté aujourd'hui à 16h00 CEST et nécessitera les votes de confiance dans les deux chambres la semaine prochaine.

En Espagne, Mariano Rajoy a admis sa défaite au Parlement avant le vote de confiance, qui d'après des sondages, indiquait que l'opposition recevrait suffisamment de voix pour voter la motion de censure contre le Premier ministre cet après-midi. Le leader socialiste Pedro Sanchez prend la relève de Mariano Rajoy.

Conséquences, les spreads périphériques au Bund diminuent, ce qui permet à l’euro et aux indices européens de rebondir.

L’EuroStoxx50 pourrait revenir à 3500 points la semaine prochaine en l’absence de nouvelles inquiétudes. Dans le cas contraire, un ré-écartement des spreads pourrait faire revenir le benchmark européen à son plus bas de la semaine à 3400 points.

Graphique journalier de l’EuroStoxx50 réalisé sur la plateforme ProRealTime

L'EuroStoxx50 pénalisé par l'Italie et l'Espagne pourrait revenir à 3500 points

Le Nikkei 225 victime de la remontée du yen

Enfin, l’indice japonais devrait continuer à rencontrer des difficultés pour progresser en raison de sa corrélation négative avec le yen qui s’apprécie dans les périodes d’aversion au risque, comme c’est le cas actuellement en raison des inquiétudes concernant l’Iran, la Corée du Nord, le commerce international, l’Italie ou encore l’Espagne.

Le Nikkei a donc de fortes chances de continuer à évoluer sous pression, mais devrait profiter des phases de respirations du Yen pour rattraper son retard. Le Nikkei devrait donc être volatile dans les périodes de repli du yen, mais devrait continuer à évoluer la majeure partie de son temps sous pression.

Le Nikkei, qui teste actuellement le seuil de 38% de Fibonacci se sa précédente tendance haussière, pourrait enfoncer ce seuil en cas de nouvelles craintes.

A noter que le RSI est bearish (< 50), et le cours teste ses moyennes mobiles à 100 et 200 séances, qui si dépassées, renforceraient la perspective baissière.

Découvrez notre nouveau guide de trading pour apprendre à trader le Forex.

Graphique journalier du Nikkei 225 réalisé sur la plateforme ProRealTime

Le Nikkei 225 sous pression à cause de la remontée du yen

Poursuivre votre lecture

>> 3 conseils de trading que j’aurais aimé connaître quand j’ai débuté sur le Forex

>> Quatre indicateurs techniques très efficaces que tout trader devrait connaître

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.