Après 10 jours consécutifs de clôtures haussières, l'indice Dow Jones chute pour la deuxième journée. La tendance de la vague d'Elliott suggère une continuation de la correction baissière vers le niveau 20 000 - 20 400.

Il semblerait que le DJIA vient à peine de terminer la troisième vague haussière. En ce qui concerne les vagues d'Elliott, trois vagues ont tendance à être les plus longues et les plus fortes parmi les cinq. Ce qui laisse entendre que l'essentiel de la hausse du DJIA pourrait être derrière nous.

L'indice Dow Jones chute pour la deuxième journée consécutive

La divergence avec le RSI indique qu'une correction se prépare. En effet, tandis que l'indice DJIA rejoingnait de nouveaux plus haut, le Relative Strength Index (RSI au bas du graphique) a enregistré des points bas inférieurs. Ceci indique l'épuisement de la tendance et suggère que la vague actuelle perd son élan.

Si ce décompte de vagues est exact, une correction par le biais d'une quatrième vague pourrait avoir débuté. Il est fréquent que les quatrièmes vagues retracent à 38 % la longueur de la troisième vague...ce calcule arrive près de 20 223.

Par ailleurs, les quatrièmes vagues ont tendance à retracer la quatrième vague d'une moindre ampleur. Pour ce qui est du DJIA, cette vague est la correction de mars-avril 2017. Par conséquent, cela suggère qu'un retracement pourrait à nouveau effectuer une correction à 20 371-20 200.

En fin de compte, une correction de 20 000 – 20 400 et même à des niveaux inférieurs serait normale au vu de la configuration actuelle des vagues. Les opérateurs sur séance pourraient trouver des opportunités de trading vers le côté des positions courtes, mais n'oublions pas que la tendance est toujours orientée vers le haut. La meilleure stratégie consisterait à observer le comportement du prix s'il tombe dans la zone de support.

Souhaitez-vous apprendre à trader avec les vagues d'Elliott ? Démarrez avec le guide sur les vagues d'Elliott pour traders débutants et avancés.

L'indice Dow Jones chute pour la deuxième journée consécutive