Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Baissier
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Bitcoin
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • V shape ? (Nasdaq 100 - 15 min chart) https://t.co/KEE3lhi9iC
  • Fed / Bullard toujours au sujet des taux Quelque chose qui ressemblerait à de la panique attirerait mon attention, mais ce n'est pas le cas
  • Fed / Bullard La taux 10 ans revient juste à son niveau des 6 mois qui ont précédé la pandémie, c'est toujours un niveau bas (still quite low level of yields)
  • Fed / Bullard au sujet de la tolérance sur les taux -nous ne pouvons pas parler d'un niveau spécifique sans contexte de données, donc il est difficile de définir une limite ("draw an line in the sand")
  • Selon Bloomberg, les Etats-Unis et l'Europe se sont mis d'accord sur une pause de 4 mois concernant les taxes commerciales
  • Le #Nasdaq100 évolue toujours sur des plus bas de 3 mois sous l'effet des taux Test en cours du haut de l'ancienne zone de consolidation Si incursion sous cette zone, pas grand chose avant 12000 voire l'oblique inférieure --> https://t.co/Xy2vuexoOp
  • 10 ans US / Retour à la case départ https://t.co/uoS20sIFBY
  • Les arrangements entre copains c'est cool, mais peut-être que le client final va commencer à élever la voix https://t.co/EkislFnT5Q
  • Pétrole #WTI au plus haut depuis avril 2019 La baisse liée à la crise totalement effacée et dépassée ça va vite, peut-être trop vite pour certains pays qui ne seraient pas d'accord pour payer ce prix en phase de reprise économique... https://t.co/cEleCsByPw
  • Si un "swoosh" doit se matérialiser sur l'argent, il ne doit plus tarder... Potentiellement préférable d'attendre retour > 28$ pour exploiter le mouvement s'il se (re)met en route #Silver #XAGUSD --> https://t.co/peVLC1yllF
CAC40 : la Bourse de Paris encore pénalisée par le secteur bancaire

CAC40 : la Bourse de Paris encore pénalisée par le secteur bancaire

Vincent Ganne, Contributeur

(DailyFX.fr) – Les marchés actions de la Zone Euro sont en rebond technique mais les fondamentaux ne sont pas encore réunis pour terminer le marché baissier actuel.

CAC40 : la Bourse de Paris encore pénalisée par le secteur bancaire

Les marchés actions de la Zone Euro ont démarré un rebond technique depuis la fin de la semaine dernière, sans pour autant parvenir à déborder des résistances techniques qui suggérerait que le marché baissier est terminé. C’est encore le secteur bancaire qui pénalise les marchés actions, ainsi que l’incapacité du prix du pétrole à se stabiliser sans l’établissement par l’OPEP de quotas de production se basant sur une baisse générale de l’offre, seule en mesure de faire remonter le prix de l’or noir.

Quant au secteur bancaire européen, il continue de souffrir en bourse.

LE SECTEUR BANCAIRE et SES RISQUES ACTUELS:

  • Le risque de capital pour les banques les plus faibles, un risque accru par l’explosion sur les émissions de COCOS par les banques européennes depuis 2014. Le marché s’interroge sur la capacité de certaines banques à faire face à la charge d’intérêt
  • Le risque sur l’exposition créances pétrole & gaz qui se chiffre à plusieurs dizaines de milliards d’euros pour certaines banques
  • Le risque de la régulation boursière avec des exigences en fonds propres de plus en plus conséquente

Y-a-til un risque réel de faillite des grandes banques internationales ?

La faillite de certaines banques est déjà une réalité en Italie, des banques régionales ont fait faillite car incapables de rembourser leurs créances, donc insolvables. La faillite de ces banques régionales en Italie fait craindre un effet de contagion aux grandes banques internationales, qui pour certaines ont aussi un problème de capital.

La faiblesse de grandes banques à générer du capital est le facteur le plus inquiétant, notamment le cas de la Deutsche Bank qui aura probablement besoin de se recapitaliser en faisant appel au marché. Un bon baromètre de ce risque de solvabilité et la chute de la valeur des obligations contingentes convertibles en capital (COCOS), des COCOS dont le volume d’émission par les banques a fortement augmenté depuis 2014.

Difficulté à faire du capital, échéances d’intérêt des COCOS, les créances du secteur pétrolier, une conjonction de risques qui fait chuter le secteur bancaire en bourse.

Eurostoxx50 – graphique qui expose les bougies japonaises journalières

L’analyse technique met toujours en évidence le mouvement baissier parfaitement bien construit.

CAC40 : la Bourse de Paris encore pénalisée par le secteur bancaire

Graphique préparé par Vincent Ganne via Marketscope 2.0

Par Vincent Ganne, directeur de DailyFX France, département recherche de FXCM

Suivez-moi sur Twitter : @VincentGanne

Suivez mes points de marché quotidiens en live

CAC40 : la Bourse de Paris encore pénalisée par le secteur bancaire

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.