Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Baissier
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
CAC 40 : le NFP pourrait tout bouleverser

CAC 40 : le NFP pourrait tout bouleverser

2013-10-22 06:43:00
Vincent Ganne, Contributeur
Share:

(DailyFX.fr) - Avec 18 jours de retard, suite à la fermeture du gouvernement Américain (« shutdown ») faute d’un budget voté pour l’exercice budgétaire 2014, le Département du Travail des Etats-Unis va enfin publier les chiffres du marché du travail Américain pour le mois de septembre. Le marché attend ces chiffres avec grande impatience car la Réserve Fédérale des Etats-Unis (FED) détermine les orientations futures de sa politique monétaire en tenant notamment compte de la capacité de l’économie Américaine à créer des emplois.

Au sein des objectifs macroéconomiques de la FED (« forward guidances »), l’importance de la croissance économique en valeur absolue n’est pas l’aspect le plus important. Le taux de variation de la croissance économique Américaine peut être élevé, sans pour autant que les créations d’emplois suivent une dynamique identique. La FED utilise sa politique monétaire pour faire baisser le taux de chômage aux Etats-Unis, avec un objectif fixé à 6.5% de la population active (le taux de chômage aux Etats-Unis se situe actuellement à 7.3% de la population active). Le taux de chômage peine à reculer ces derniers mois aux Etats-Unis, avec des créations d’emplois qui ont été très décevantes tout au long de l’été, les chiffres officiels du mois de septembre ne sont pas connus car le Département du Travail (BLS) des Etats-Unis était fermé.

La FED scrute aussi de très près le secteur immobilier aux Etats-Unis, un secteur qui est entré en crise en 2006, soit deux ans avant la faillite de Lehman Brother’s, et qui se redresse de manière progressive depuis 3 ans désormais. Les ventes de logements dans le résidentiel ancien et dans le résidentiel neuf ont repris une dynamique positive, mais le rythme du rebond ralentit ces derniers mois, un facteur qui inquiète la Fed et qui la pousse à maintenir la phase 3 de son Quantitative Easing (QE3), un programme lancé en septembre 2012.

VIDEO : qu’est-ce que la phase 3 du Quantitative Easing (QE3) ?

Je vous propose aujourd’hui à partir de 14h15 une émission spéciale dédiée à la publication des chiffres du NFP, publication prévue à 14h30, heure de Paris.

QUID DES PERSPECTIVES DE CROISSANCE ECONOMIQUE AUX ETATS-UNIS ?

Voici un extrait du dernier rapport du Fond Monétaire International (FMI) :

« Aux États-Unis, les projections reposent sur l’hypothèse selon laquelle la suspension des services publics fédéraux sera de courte durée et que le plafond de la dette sera relevé en temps voulu. La croissance devrait passer de 1½ % cette année à 2½ % en 2014, portée par la vigueur persistante de la demande privée, qui s’explique par le redressement du marché immobilier et l’augmentation du patrimoine des ménages. »

Il y a donc de la croissance, mais ce n’est pas suffisant pour que la Fed réduise son QE, il faut une croissance de qualité, qui crée des emplois et qui soit accompagnée d’une hausse des ventes dans le secteur immobilier résidentiel.

LE MARCHE DU TRAVAIL AUX ETATS-UNIS

Aux Etats-Unis, la société privée ADP et le Département du Travail des Etats-Unis (BLS) publient chaque mois les créations d’emplois aux Etats-Unis. Nous connaissons les chiffres décevants que l’ADP a publiés en septembre, c’est peut-être précurseur de données similaires par la BLS, mais rien n’est acquis. Le marché anticipe 180.000 créations d’emplois aux Etats-Unis (secteur privé + secteur public) au mois de septembre, avec un taux de chômage maintenu à 7.3% de la population active.

LE SECTEUR IMMOBILIER AUX ETATS-UNIS

Il faut suivre la tendance du secteur résidentiel dans l’ancien et dans le neuf. Les chiffres de l’ancien pour le mois de septembre ont été publiés hier, 5.29M de vente, soit un rythme en baisse ces derniers mois. Nous attendons jeudi prochain les chiffres dans le secteur résidentiel neuf. Les ventes doivent reprendre une dynamique ascendante pour que la Fed puisse envisager de réduire son QE3.

Nous étudierons les graphiques des ventes dans l’émission de trading prévue à 14h15.

COMMENT TRADER LE NFP, aujourd’hui à partir de 14h30 ?

Pour bien trader le NFP, il faut comprendre le lien qui existe entre les données de l’emploi aux Etats-Unis et le QE3. En effet, il y a une corrélation positive forte entre QE3 et hausse des indices, alors une baisse du QE3 pourrait faire baisser le marché. Il faut étudier les chiffres du jour par rapport au consensus (180.000 unités) et par rapport au chiffre du mois d’août (169.000 unités). Notons que le chiffre du mois d’août pourrait aussi être révisé.

Si tous ces chiffres sont bons, le marché pourrait anticiper une baisse du QE3 avant la fin de l’année, sinon ce programme monétaire sera maintenu encore de longs mois.

Voici les dates des prochaines réunions du FOMC, le comité de politique monétaire de la Fed :

30 octobre 2013

18 décembre 2013

29 janvier 2014

19 mars 2014

Tout l’enjeu est de savoir à laquelle de ces dates le QE3 sera réduit, si il est effectivement réduit… On en parle en salle de marché à partir de 14h/14h15, soyez tous au rendez-vous.

D’ici là, voici les supports à surveiller sur l’indice CAC 40. Si le CAC casse le support à 4230 points, un premier signal de vente sera donné.

CAC 40 : graphique journalier - si le CAC plafonne à 4300 points et casse un support, risque de baisse vers 4000 points, voir 3920 points. En cas de nouveaux plus hauts, prochaine résistance à 4315 points, 50% de la baisse 2007/2009.

CAC_analysetechnique22102013_1_body_cac.png, CAC 40 : le NFP pourrait tout bouleverser

Par Vincent Ganne, Analyste Technique pour DailyFX.fr

Pour me contacter, écrivez à instructor@dailyfx.com

Suivez-moi sur Twitter : @VincentGanne

CAC_analysetechnique22102013_1_body_DFXLogo.png, CAC 40 : le NFP pourrait tout bouleverser

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.