Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • Sur @bfmbusiness à 16h10 et 17h30 pour un point marchés avant la réunion de l'OPEP et l'Eurogroupe demain Dans @integralebourse avec @GregoireFavet :)
  • Briefing des marchés du 08 avril 2020 – 📰 : Actualités des marchés 📉 : #CAC #DAX #Dowjones 💵 : #Forex 🏅: #Gold ⛽️ : #Brent #WTI #Bitcoin Vidéo ici 👇 https://t.co/I2qSQWEq83
  • 🇨🇦 CAD - Permis de construire (mensuel) (FEVR), Réel : -7.3% Consensus : -4.0% Précédent : 3.3% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2020-04-08
  • 🇨🇦 CAD - Permis de construire (mensuel) (FEVR), Réel : -7.3% Consensus : -4.0% Précédent : 4.0% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2020-04-08
  • 🇨🇦 CAD - Permis de construire (mensuel) (FEVR), Réel : -7.3% Consensus : -3.5% Précédent : 4.0% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2020-04-08
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/2KDoKzxKAk
  • 🇨🇦 CAD - Mises en chantier (MARS), Réel : 195.2k Consensus : 170.0k Précédent : 210.1k https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2020-04-08
  • Forex Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui 🇬🇧GBP : 0,23 % 🇦🇺AUD : 0,14 % 🇳🇿NZD : -0,04 % 🇨🇦CAD : -0,14 % 🇨🇭CHF : -0,16 % 🇪🇺EUR : -0,18 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#currencies https://t.co/rXDyaLCu2a
  • À venir : 🇨🇦 CAD - Permis de construire (mensuel) (FEVR) prévu à 12:30 GMT (15 min) , Réel : N/A Consensus : -3.5% Précédent : 4.0% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2020-04-08
  • À venir : 🇨🇦 CAD - Mises en chantier (MARS) prévu à 12:15 GMT (15 min) , Réel : N/A Consensus : 170.0k Précédent : 210.1k https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2020-04-08
Les dossiers chauds en Zone Euro pourraient commencer à peser sur les indices européens

Les dossiers chauds en Zone Euro pourraient commencer à peser sur les indices européens

2012-09-11 12:40:00
Adrian Raymond, Stratégiste Marché
Share:

Selon ce que l'on peut constater sur le Forex ce matin, j'ai plutôt envie de dire que les marchés sont toujours orientés vers l'appétit pour le risque après la consolidation d'hier. Pourtant, rien n'empêche que les opérateurs continuent de prendre des bénéfices sur les indices aujourd'hui alors que nous sommes toujours dans un marché globalement caractérisé par de faibles volumes et donc des décorrélations à court terme.

Concernant les indices européens, ils restent toujours bien soutenus par les anticipations vis-à-vis du programme de rachats d'obligations proposé par Mario Draghi. Mais étant donné que nous ne savons pas encore si la Cour constitutionnelle allemande va valider la licence bancaire pour le Mécanisme européen de stabilité demain, il est normal qu'ils subissent des prises de bénéfices en ce début de cette semaine.

Fondamentalement donc, on peut dire que les marchés actions européens sont soutenus par les spéculations sur de nouvelles mesures de soutien en zone euro (et également aux Etats-Unis), mais il reste encore des risques baissiers tant que les dossiers chauds en zone euro ne sont pas résolus.

Les questions entourant l'Espagne nécessitent surtout la prudence puisque le premier ministre Mariano Rajoy a indiqué clairement hier qu'il n'était pas prêt à accepter à ce que l'on dicte les coupes budgétaires à mener en cas d'une demande officielle d'aide pour bénéficier d'une éventuelle intervention de la BCE. Etant donné que tous les pays membres de la zone euro ayant demandé une aide financière ces dernières années (la Grèce, le Portugal, l'Irlande) ont dû accepter des conditions sévères exigées par l'Union européenne et le Fonds monétaire international (FMI), il est peu probable que l'Espagne puisse être sauvée sans qu'elle ne cède une partie de sa souveraineté. Le gouvernement à Madrid va probablement tergiverser sur une telle décision pendant qu'il étudie les conditions d'une aide financière dans les semaines à venir. Pendant ce temps-là, les opérateurs pourraient commencer à se poser des questions concernant l'efficacité des mesures proposées par la BCE. Et quand on dit incertitude on dit risques baissiers.

L'autre dossier en zone euro qui nécessite l'attention des investisseurs cette semaine est bien sûr la Grèce. Après que la Troïka n'ait pas accepté la totalité des propositions des dirigeants à Athènes dimanche, il est peu probable qu'ils arrivent à s'entendre sur le reste des coupes budgétaires nécessaires avant la réunion de l'Eurogroupe vendredi. Normalement, les ministres européens des Finances devaient étudier le rapport de la Troïka pendant cette réunion.

Ceci dit, si les discussions entre Athènes et la Troïka devaient perdurer trois ou quatre semaines encore, les incertitudes en Grèce n'entraîneraient pas forcément une nouvelle baisse sur les marchés comme en mai puisque les opérateurs attendent la publication du rapport trimestriel par la Troïka en début octobre. Le dossier grec a donc une importance secondaire après celui de l'Espagne pour le moment, et il faudra rester très prudent en attendant une annonce concrète du gouvernement à Madrid pour savoir si celui-ci va bénéficier finalement d'un programme de rachats d'obligations de la BCE.

Graphiquement, il se peut que la majorité des indices européens commencent à donner des premiers signes de faiblesse après leur envolée la semaine dernière. On peut pour le moment parler d'une simple consolidation avant les prochains évènements importants dans les prochains jours, mais il faudra garder à l'esprit le fait que l'Europe n'a pas encore été sauvé et que les marchés ne sont montés que sur l'espoir ces derniers mois.

CAC40

Le CAC 40 tient globalement bien au-dessus de sa Moyenne Mobile à 20 séances (MM20) actuellement à 3455, mais on a pu constater un signal de retournement potentiel sous les 3560 alors que le chandelier de vendredi a clôturé en étoile filante et a été suivi par un avalement baissier hier. Vu ces signaux baissiers, les cours devraient continuer de se replier vers le prochain support horizontal à 3460 tant que les 3530 ne sont pas cassés. La question essentielle est la suivante : la CAC40 va-t-il tenir au-dessus de la MM20 par la suite? Si oui, on pourrait alors s'attendre à un éventuel point bas hebdomadaire aux alentours des 3460 cette semaine. Mais si les cours repassent sous les 3460, les perspectives haussières seront remises en cause à court terme alors que les cours devraient corriger de nouveau vers les 3370. Notez que dans ce cas la tendance de court terme deviendra incertaine, et un éventuel sommet de moyen terme pourrait prendre forme si l'indice fini par recasser les 3370 à la baisse.

Chandeliers Journaliers

CAC40_Configurations_de_retournement_body_CAC40.png, Les dossiers chauds en Zone Euro pourraient commencer à peser sur les indices européens

Créé avec Marketscope 2.0

DAX

Le DAX reste le plus haussier des indices européens alors qu'il a dépassé ses plus hauts de mars pour atteindre de nouveaux plus hauts annuels la semaine dernière. Pourtant, il se peut que les haussiers aient du mal à garder la main au-dessus des 7200 comme la configuration graphique laisse anticiper. Les cours sont clairement inscrits dans un canal haussier depuis le creux fait en juin, et il se trouve que la borne haute a été ralliée vendredi dernier. Pour le moment, il n'y a pas encore de signal de retournement comme pour le CAC40, mais la faiblesse des indices américains hier laissent penser que les haussiers pourraient avoir du mal à garder la main au-dessus des 7200. Si finalement les cours repassent sous ce niveau en cours de clôture cette semaine, l'indice allemand devrait faire une correction vers la zone des 7085/7100 dans un premier temps. Sous cette zone, on surveillera un éventuel test de la Moyenne Mobile Exponentielle à 25 séances (EMA25) actuellement à 6990 pour voir si les haussiers reprennent la main. Le scénario inverse inclut un dépassement des 7250, ce qui ouvrirait la voie à une poursuite de la tendance haussière en direction des 7290/7300.

Chandeliers Journaliers

CAC40_Configurations_de_retournement_body_DAX.png, Les dossiers chauds en Zone Euro pourraient commencer à peser sur les indices européens

Créé avec Marketscope 2.0

FTSE 100

Le Footsie sousperforme depuis trois semaines, et est déjà dans une phase corrective après avoir fait un sommet sous les 5860 en août. Comme pour le DAX, les cours sont inscrits dans un canal haussier depuis le creux fait sur les 5230 en juin. Mais malgré le rebond sur le support de ce canal jeudi dernier, les haussiers ne sont pas arrivés à pousser les cours au-dessus des 5810. Résultat : un double top sous la résistance a pris forme hier et les cours repassent sous la MM20. Il reste pourtant à savoir si une accélération baissière va se réaliser dans les prochaines heures. Si c'est le cas, on devrait voir un retour rapide des 5720/30. Sous cette zone, l'indice risquera de sortir par le bas de son canal. A contrario, si le double top est invalidé par une cassure des 5810, les prévisions baissières seront remises en cause alors que la tendance de fond prendra le pas. Dans ce cas, on pourrait s'attendre à un nouveau test des 5860 et probablement à de nouveaux plus hauts. Enfin, notez que si le FTSE 100 arrive à faire de nouveaux plus hauts dans les semaines à venir les 5900 pourraient s'avérer être une résistance majeure. A proximité de ce niveau se situe une ligne de tendance baissière datant d'avril 2011 qui a entraîné les chutes en juillet/août 2011 et en mars dernier.

Chandeliers Journaliers

CAC40_Configurations_de_retournement_body_FTSE100.png, Les dossiers chauds en Zone Euro pourraient commencer à peser sur les indices européens

Créé avec Marketscope 2.0

FTSE MIB

L'indice italien a officiellement effacé ses pertes du deuxième trimestre mais pourrait commencer à retracer une partie de sa récente hausse alors qu'il a atteint une résistance majeure à 16.150 vendredi. Pour le moment le repli sous cette résistance cette semaine s'explique par des prises de bénéfices, mais si l'aversion au risque devait faire son retour sur les marchés les vendeurs de moyen terme pourraient se présenter encore une fois pour ramener les cours vers les 15.650 dans un premier temps. Sous ce dernier niveau, une correction plus large pourrait se mettre en place, et dans ce cas l'attention se tournera vers les 15.340 et les 14.830/80. Si et seulement si les haussiers arrivent à pousser les cours au-dessus des 16.150 dans les prochaines séances on pourrait espérer une reprise éventuelle vers les 17.000/17.150.

Chandeliers Journaliers

CAC40_Configurations_de_retournement_body_FTSEMIB.png, Les dossiers chauds en Zone Euro pourraient commencer à peser sur les indices européens

Créé avec Marketscope 2.0

IBEX 35

Comme le FTSE MIB, l'IBEX 35 aurait atteint un niveau de résistance majeur à 8000 vendredi dernier. Sur ce niveau, on constate la résistance d'un canal baissier de long terme qui date d'avril 2011. Un premier signal baissier potentiel a été donné vendredi alors que le chandelier a clôturé en étoile filante, et les cours pourraient continuer de se replier vers le prochain niveau d'intérêt à 7550. Il faudra attendre une réaction claire sur ce dernier niveau pour voir si l'indice espagnol va poursuivre sa phase haussière dans les semaines à venir ou s'il va finir par repasser sous les 7550 et la MM185 (7250) par la suite. Dans le premier cas, on pourrait espérer une éventuelle cassure des 8000, ce qui confirmerait le potentiel de hausse sur le moyen terme. Le dépassement des 8100 par la suite ouvrirait la voie à une reprise des 8700/8800 au quatrième trimestre. Dans le deuxième cas, un retour sous la zone des 7500/50 pourrait engendrer une correction plus large vers les 7200.

Chandeliers Journaliers

CAC40_Configurations_de_retournement_body_IBEX35.png, Les dossiers chauds en Zone Euro pourraient commencer à peser sur les indices européens

Créé avec Marketscope 2.0

Par Adrian Raymond, Analyste de Marché pour DailyFX.fr

Pour contacter Adrian, écrivez à instructor@dailyfx.com

Suivez Adrian sur Twitter : @AdrianRaymondFX

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.