Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Bitcoin
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • D’après The Telegraph, l’UE serait prête à des concessions sur les droits de pêche #Brexit
  • Le VIX (volatilité du SP500) est rouge...mais pas l'indice de volatilité du Nasdaq100 --> https://t.co/rffyL247Hs
  • RT @IGSquawk: ***Reminder*** CME futures close at 1815 GMT - we will make an out-of-hours price until 2100 GMT.
  • Toutes les valeurs françaises du luxe dans le vert depuis le début de l'année Sur les derniers jours, #LVMH a mieux résisté aux prises de gain que #Hermes et #Kering Plus grosse performance YTD pour Hermes --> https://t.co/0DBcPoWdv3
  • Tassement du taux 10 ans US sur la seconde partie de la semaine Difficile de dire si ce sont des anticipations de mesures monétaires...ou une défiance par rapport aux chiffres macro US mitigés cette semaine (notamment sur le consommateur US : revenu, dépenses, confiance...) https://t.co/AmXV5tPExW
  • Euro/Dollar = 1.1960 Plus haut depuis le 1er septembre Philip Lane, en direct de la BCE 👇 https://t.co/7wFRsS6dji
  • #SP500 #bourse https://www.dailyfx.com/francais/actualite_forex_trading/technique/indices_boursiers/2020/11/27/SP500-Une-correction-serait-legitime-sans-remettre-en-cause-la-tendance-haussiere-.html
  • le #Gold souffre et enfonce son support des 1 800$ mais la borne basse du canal tente d'encaisser le choc vendeur. $XAUUSD https://t.co/3RPm353nX8
  • Capitalisation boursière Tesla = 558 milliards$ Toyota = 226 milliards$ Volkswagen = 78 milliards€ General Motors = 65 milliards$ Daimler = 60 milliards€ BMW = 47 milliards€ Ford = 35 milliards$
  • ...ce qui n'impacte pas le culte : record historique à l'ouverture --> https://t.co/NYS1aQUl68
EUR/USD : L’euro dans une dynamique baissière après la BCE

EUR/USD : L’euro dans une dynamique baissière après la BCE

2020-03-13 11:42:00
Valentin Aufrand, Contributeur
Share:

Points-clés de l’article sur l’EUR/USD :

  • Les commentaires décevants de la BCE font pression sur l’euro
  • La BCE s’en remet à l’Allemagne
  • L’EUR/USD sous une ligne de tendance baissière à court terme

Les commentaires décevants de la BCE font pression sur l’euro

Malgré l’absence de baisse des taux de la BCE jeudi, l’euro dévisse face au billet vert depuis ses plus hauts de l’année inscrits lundi. Pourtant, la BCE n’a pas sorti le bazooka que le marché attendait. La BCE semble s’être assagie depuis l’arrivée de la Française Christine Lagarde à la tête de la banque centrale.

Pour répondre à la crise sanitaire, l’institution européenne s’est contentée de mettre en place des mesures pour aider les banques et les entreprises à surmonter cette crise, mais n’a pas baissé ses taux comme le prévoyaient les marchés.

La BCE a annoncé mettre en place une nouvelle enveloppe de 120 milliards d’euros allouée à ses achats d’actifs (QE), d’assouplir les contraintes réglementaires imposées aux banques et lancer un programme inédit de prêts pour soutenir les PME les plus touchées par l'épidémie.

A titre de comparaison, les banques centrales américaine, canadienne, australienne et britannique ont toutes baissé leurs taux ces dernières semaines. De plus, la Fed a annoncé une injection de 1 500 milliards de dollars dans le système monétaire jusqu’au 13 avril pour permettre aux banques et grandes entreprises de se refinancer. Les choix de la BCE ont donc été plutôt softs par rapport à la Fed.

La BCE s’en remet à l’Allemagne

En réalité, le repli de l’EUR/USD provient surtout des commentaires de Christine Lagarde. La Française a tout d’abord indiqué qu'elle s'attendait à "une dégradation considérable des conditions de croissance" en zone euro cette année. L’économie de la zone euro pourrait rester aux niveaux actuels voire régresser au premier semestre.

Elle a également invité à coupler les efforts monétaires avec une politique de relance des gouvernements. Depuis son arrivée à Francfort, Christine Lagarde se bat pour une hausse des investissements des Etats européens, en particulier l’Allemagne et les Pays-Bas, afin de soutenir l’économie européenne.

Sauf que l’Allemagne prêche toujours pour l’équilibre budgétaire, malgré la crise sanitaire exceptionnelle, ce qui sous-entend que l’Allemagne ne mettra pas la main à la pâte pour tenter de relancer son économie et celle européenne. A l’heure actuelle, il est donc difficile de s’attendre à des meilleures perspectives pour la zone euro, ce qui fait naturellement pression sur l’euro.

Toutefois, si l’Allemagne et d’autres pays européens annonçaient des plans de relance massifs, les perspectives économiques de la zone euro seraient revues en hausse, ce qui serait positif pour l’euro.

L’EUR/USD sous une ligne de tendance baissière à court terme

Graphique journalier du EUR/USD réalisé sur TradingView :

EUR/USD : L’euro dans une dynamique baissière après la BCE

Techniquement, l’EUR/USD est dans une dynamique baissière depuis le début de la semaine, illustrée ci-dessus par la ligne de tendance baissière. Un retour au plus bas de la semaine dernière à 1,1094$ est le scénario le plus probable tant que le cours évolue sous cette oblique.

Les perspectives de plus long terme dépendront de ce support et de l’oblique baissière. Un enfoncement du support donnerait des perspectives baissières jusqu’au seuil psychologique à 1,10$ tandis qu’un franchissement de l’oblique donnerait des perspectives haussières jusqu’au plus haut de la semaine à 1,1496$.

Découvrez nos prévisions de long terme des autres marchés dans nos guides prévisionnels.

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.