Ne manquez aucun article de Yoav Nizard

S'inscrire pour recevoir des informations quotidiennes sur les publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de DailyFX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de Yoav Nizard

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

Après une semaine nettement haussière, bien aidée par « LA » déclaration de Mario Draghi à Lisbonne, la paire EUR/USD semble subir un repli technique sous l’effet d’une prise de bénéfices. Le président de la BCE a en effet provoqué une forte volatilité sur l’euro-dollar (EUR/USD) en indiquant que les risques déflationnistes étaient mis à l’écart par des pressions reflationnistes en zone euro, laissant ainsi entendre un optimisme en matière d’inflation qui pourrait faire agir la BCE dans les prochains mois. Toutefois, ni l’accélération de l’inflation sous-jacente à 1,2% au mois de juin en zone euro, ni la parution ce lundi d’un taux de chômage stable à 9,3% ne permettre aux acheteurs du marché de l’EUR/USD de garder la main.

Dans le même temps, le dollar poursuit un rebond entamé jeudi dernier après la révision à la hausse du taux de croissance (1,4%) du premier trimestre aux Etats-Unis. Le billet vert devrait par ailleurs être fortement impacté tout au long de la semaine par des publications macro-économiques de premier plan aux Etats-Unis. Le marché prendra connaissance ce lundi des indices PMI de l’activité manufacturière, puis jeudi de l’enquête ADP de l’emploi privé. Enfin, il découvrira vendredi le nombre des créations d’emplois non-agricoles – rapport NFP – ainsi que le taux de chômage au mois de juin.

Inscrivez-vous gratuitement à mon point de marché stratégies Forex et Bourse US chaque mardi, jeudi et vendredi à 14h30

Sur le plan de l’analyse technique, la paire EUR/USD poursuit un repli entamé sous la résistance majeure de long terme à 1,1455$. Sous cette résistance, le risque me parait baissier. Ainsi, un retour sur le seuil de changement de polarité à 1,1282$ me semble envisageable à court terme.

De même, l’indicateur contrarien Sentiment indique une décélération du signal haussier de l’EUR/USD, favorable à cette stratégie baissière.

Taux de change EUR/USD en données journalières en bougies japonaises

EUR/USD : en direction des 1,1280$ après son échec sous 1,15$

Graphique préparé par Yoav Nizard