Ne manquez aucun article de Vincent Ganne

S'inscrire pour recevoir des informations quotidiennes sur les publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de DailyFX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de Vincent Ganne

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

(DailyFX.fr) – Le cours de l’eurodollar (eurusd) a enregistré un rebond hier en fin de session européenne, suite à du bruit de marché en provenance de Bloomberg en faveur d’un ralentissement du QE de la BCE. Faisons le point sur tous ces élements.

EUR/USD : marché neutre, malgré le "bruit" sur une réduction du QE de la BCE

Le cours de l’eurodollar (eurusd) a enregistré un rebond hier en fin de session européenne, suite à du bruit de marché en provenance de Bloomberg en faveur d’un ralentissement du QE de la BCE. Faisons le point sur tous ces élements.

Les rumeurs de la fin de session européenne d’hier sont donc venues de Bloomberg mais en définitive, elles n’ont eu aucun impact directionnel sur le cours de l’eurodollar.

Ce « bruit » de marché disait deux choses :

  • Le programme de Quantitative Easing (QE) de la BCE peut être ralenti (tapering) de 10 milliards d’euros par mois avant la fin de son échéance (mars 2017)
  • Mais si la situation économique devrait l’exiger, alors dans ce cas, le montant resterait inchangé (80 milliards d’euros par mois) mais l’échéance de mars 2017 pourrait être prolongé dans le temps.

Les rumeurs d’hier soir ont donc dit tout et son contraire, sur ce plan monétaire, il n’y a donc aucune raison logique de voir se dessiner un changement majeur dans la direction moyen terme sur l’eurusd.

C’est aussi le message de l’analyse technique de l’eurusd. Depuis plusieurs mois, cette approche du marché en terme de prévision boursière donne un message neutre et ce, sur presque tous les horizons de temps. A court terme, le marché évolue dans un range entre le support à 1.1130$ et la résistance à 1.1250$.

Les rumeurs de la veille ont simplement générer un balayage par les cours de toute la volatilité réalisée de ce range, aucun signal technique n’a été donné, ni à l’achat, ni à la vente.

Cette semaine, c’est donc toujours la publication du rapport NFP du vendredi 07 octobre (qui porte sur le marché du travail US au mois de septembre) qui aura un impact potentiellement directionnel sur le cours de l’eurusd, via le Dollar US.

EUR/USD : graphique qui expose les bougies japonaises en données hebdomadaires

EUR/USD : marché neutre, malgré le "bruit" sur une réduction du QE de la BCE

Graphique préparé par Vincent Ganne avec tradingview

Par Vincent Ganne, directeur de DailyFX France

Suivez-moi sur Twitter : @VincentGanne

Suivez mes points de marché quotidiens en live

EUR/USD : marché neutre, malgré le "bruit" sur une réduction du QE de la BCE