Ne manquez aucun article de Adrian Raymond

Inscrivez-vous pour recevoir des informations sur les prochaines publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de Daily FX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de Adrian Raymond

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

(DailyFX.fr) - En raison de la nette amélioration de la conjoncture économique et de la baisse continue du taux de chômage aux Etats-Unis en 2014, il y a actuellement des spéculations sur un changement du langage employé par la Réserve fédérale dans le communiqué qui sera publié à l’issue de la réunion du FOMC ce soir à 20h CET. Ce consensus, qui a apparu sur les marchés après le dernier rapport sur l’emploi non-agricole (NFPs) le 5 décembre, s’attend à ce que la Fed arrête d’évoquer un maintien des taux proches de zéro "pendant une période considérable".

En revenant sur la dernière réunion du FOMC en octobre, on lit le suivant au milieu du quatrième paragraphe :

"Le Comité anticipe…qu’il sera approprié de maintenir la fourchette d'évolution du taux cible des Fed Funds de 0% à 0,25 % pendant une période considérable…surtout si l’inflation continue d’évoluer en dessous de l’objectif des 2 % visé par le Comité sur le long terme et à condition que les anticipations d’inflation à plus long terme restent bien ancrées".

Or, selon l’indice des prix à la consommation (IPC) publié par le Département du travail américain (BLS), l’inflation a baissé de 1,7 % à 1,3 % en novembre, en raison de la chute du prix du pétrole. Mais hors alimentation et énergie, l’inflation sous-jacente a également baissé le mois dernier et s’est établie à 1,7 % contre 1,8 % en octobre.

Une période de désinflation se met en place aux Etats-Unis

Please add a description for the image.

Source : BLS

En plus de la désinflation récente des prix, les anticipations en matière d’inflation tombent sur leurs plus bas de quatre ans selon les données fournies par le Trésor US. Le point mort d’inflation, calculé à partir des Bons du Trésor et des Bons du Trésor indexés sur l’inflation, indique que les investisseurs anticipent actuellement une inflation annuelle de 1,17 % jusqu’en 2020.

Les anticipations en matière d'inflation tombent sur leur plus bas niveau depuis quatre ans

Please add a description for the image.

Compte tenu du phénomène de désinflation qui commence à apparaître à nouveau, la Fed pourrait bien réviser à la baisse ses prévisions d’inflation ce soir. Ceci mettrait le consensus actuel vis-à-vis des taux d’intérêt dans une situation délicate car officiellement, la Fed aurait encore de la marge de manœuvre pour maintenir ses taux d'intérêt aux niveaux actuels en 2015 comme aucun élément fondamental ne permet d'anticiper de fortes pressions inflationnistes sur le moyen terme. D’après les contrats futures sur le CME, la probabilité que la Fed relève son taux directeur à 0,50% en juillet s’élève à 31,2 % contre 27,71 % il y a un mois. La probabilité d’une hausse de 25 points de base en septembre 2015 est de 34,6 % contre 32,95 %.

Probabilités d'un relèvement des taux de 25 points de base au T3 2015

Please add a description for the image.

Face à un tel dilemme, il faut garder un oeil sceptique sur ce consensus qui s'est déjà trompé sur la politique monétaire de la Fed dans le passé (on parle d'un relèvement des taux depuis le T2 2013...). Soyez donc conscients du risque de voir le dollar américain reculer fortement si les attentes des marchés s'avèrent être fausses ou trop optimistes.

Par Adrian Raymond, Analyste de Marché pour DailyFX.fr

Pour me contacter, écrivez à instructor@dailyfx.com

Suivez-moi sur Twitter : @AdrianRaymondFX

Please add a description for the image.