Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Haussier
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • Forex Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui 🇳🇿NZD : 0,46 % 🇨🇦CAD : 0,33 % 🇦🇺AUD : 0,31 % 🇬🇧GBP : -0,07 % 🇯🇵JPY : -0,15 % 🇨🇭CHF : -0,38 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#currencies https://t.co/X6CwXIKzfC
  • Indices Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Dow Jones : 1,69 % CAC 40 : 1,65 % Dax 30 : 1,61 % FTSE 100 : 1,51 % S&P 500 : 1,50 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#indices https://t.co/RC1rJpSr0b
  • #AUDUSD Forte accélération de la tendance haussière hier mais la paire de devises consolide sur un niveau technique important https://t.co/yeFMX2Sy70
  • #MarketLive --> 11h00 Des techs plus nerveuses, tensions toujours fortes autour de la Chine Analyses : -EUR/GBP/JPY -CAC/DAX/SPX/DJIA/NDX -WTI/Gold/Silver Accès --> https://t.co/oXm2MglR5G https://t.co/6sHY05xtRG
  • https://t.co/DQGKKz9OJ7
  • À venir : 💶 ECB Guindos Speech prévu à 08:30 GMT (15 min) https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2020-05-27
  • Une situation dangereuse car il y avait un volet "Forex" dans l'accord commercial signé en juin Si les Etats-Unis considèrent que la Chine ne le respecte pas, elle pourrait à nouveau être qualifiée de manipulatrice de devise par le Trésor américain, avec des sanctions à la clé https://t.co/CKYUpy1NSa
  • #SP500 https://www.dailyfx.com/francais/actualite_forex_trading/technique/indices_boursiers/2020/05/27/SP500-A-l-assaut-des-3000--.html
  • Forte divergence en Mai entre le Dollar Index et le USD/CNY Ce qui signifie que le yuan est sous pression face au dollar dans un contexte de tensions...et que la Chine le laisse peut-être glisser pour faire pression sur les Etats-Unis... --> https://t.co/Rvq9zUkiSD
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/rTyR5wUlGv
L'agenda DailyFX de la semaine

L'agenda DailyFX de la semaine

2012-10-22 15:58:00
Nadia Compaoré, Stratégiste Marché
Share:

Le sommet européen n’aura apporté aucun élément catalyseur aux cours, la semaine dernière se terminant sur une note mitigée sur les indices et sous le signe du statut quo sur le forex. Nous avons comme potentiels éléments catalyseurs cette semaine, les résultats d’entreprises US ainsi que le FOMC et le PIB américain. Retour sur l’agenda de la semaine.

Mardi 23 Octobre à 14h30 : Ventes au détail au Canada

Les ventes au détail au Canada sont attendues en territoire positif à 0.4%, mais ce chiffre se révèle être une performance en léger repli par rapport au mois précédent qui affichait une progression de 0.7% ; ainsi, le dollar canadien pourrait faire l’objet de faiblesses de court terme à l’issue de cette annonce. On ne saurait exclure une réaction légère des cours en raison de la décision de taux de la Banque du Canada qui interviendra quelques minutes plus tard.

Mardi 23 Octobre à 15h00 : Décision de taux de la BoC (Banque du Canada)

Le marché continue de tabler sur un maintien des taux canadiens à 1%, ce qui plaide pour un statut quo sur la paire USDCAD, le sentiment de risque décidant alors de la direction des échanges. La présence d’une aversion au risque sera en faveur des acheteurs de la paire et dans le cas d’un appétit pour le risque sur les marchés, la paire fera l’objet de pertes. Dans le cas d’une hausse surprise des taux, la paire USDCAD fera l’objet de faiblesses, et inversement dans le cas d’un abaissement du taux facial, la hausse sera privilégiée.

Mardi 23 Octobre à 16h00 : Confiance des consommateurs en Zone Euro

Toujours en territoire négatif, cet indice ferait l’objet d’une très légère amélioration selon le consensus de -25.8, le précédent se situant à -25.9. La monnaie unique répond très rarement aux fondamentaux de ce type, ce qui nous laisse envisager une réaction muette et des échanges plutôt en fonction du sentiment de risque ambiant. Quant à celui-ci, dans le cas d’un optimisme, les supports tiendront sur la fibre.

L’agenda de ce mardi est comme vous l’aurez vu très léger, et il faudra pour trader le forex, ou les matières premières, trouver des indications sur les indices US ; et ce sont les résultats d’entreprises qui en seront les grands décideurs. Les traders du Nasdaq seront d’ailleurs attentifs aux résultats de Facebook ce jour.

Mercredi 24 Octobre à 2h30 : Indice des prix à la consommation en Australie

C’est dans un cadre de moyen terme que le chiffre trimestriel est intéressant dans la mesure où il sert de guide à l’orientation de la politique monétaire ; les autorités australiennes ont opéré une baisse de taux et ont indiqué qu’il existait encore un potentiel de baisse de taux, si les conditions économiques le nécessitaient, ce qui explique la récente faiblesse du dollar australien. L’avancée de l’inflation, estimée en termes trimestriels à 1% contre un précédent à 0.5%, est un facteur en faveur d’une tenue voire d’une appréciation de l’aussie, car elle permet un maintien, voire un durcissement monétaire. La tenue des supports est d’autant plus envisageable que le chiffre annuel affiche également une progression de 1.2% à 1.6%.

Mercredi 24 Octobre à 3h45 : Lecture préliminaire PMI chinois selon HSBC

En l’absence de statistiques d’importance, celles provenant de l’Empire du Milieu peuvent constituer des éléments catalyseurs permettant de décanter les échanges et de renforcer l’un des camps, acheteur ou vendeur. Les bonnes statistiques chinoises entrainent généralement un renforcement du sentiment ambiant vers l’optimisme. Le PMI mesuré par HSBC s’était affiché à 47.9 et dans le cas d’une dégradation de ce chiffre, les actifs risqués pourraient inscrire des pertes ; à l’inverse, dans le cas d’une hausse de performance de cet indices, il sera envisagé que les actifs risqués se renforcent à la hausse ou tiennent au moins leurs supports

Mercredi 24 Octobre à 9h30 : PMI des secteurs manufacturier et de services en Allemagne

Ce n’est pas le plus grand catalyseur qui soit pour la monnaie unique, mais nous le relèverons tout de même dans l’agenda, car ces chiffes concernent le moteur économique de la Zone Euro. Ces deux chiffres sont attendus en légère progression, le PMI du secteur manufacturier affichant une estimation de 48 contre un précédent à 47.4 ; celui des services aurait évolué de 50 à 49.7 plaidant ainsi pour une réaction théoriquement en faveur d’une tenue des supports. Par contre, dans le cas d’un environnement fortement averse au risque, ces deux chiffres économiques ne feront certainement pas le poids pour les acheteurs.

Mercredi 24 Octobre à 10h00 : Enquête IFO en Allemagne

Cette enquête a perdu de sa superbe en termes de réactions sur les cours, depuis que la monnaie unique est aux prises avec des problèmes plus profonds ; la mesure du climat actuel d’affaires révèle une légère amélioration de 101.4 à 101.5, progression mineure mais positive ; les conditions futures sont envisagées également en progression de 93.2 à 93.7, facteurs qui tous deux plaident pour une tenue des supports sur la Fibre.

Mercredi 24 Octobre à 16h00 : Ventes de logements existants aux USA*

Le secteur immobilier américain demeure en berne malgré des améliorations temporaires ci et là ; c’est d’ailleurs ce qui est attendu pour les ventes de logements existants qui auraient progressé de 373K à 382K, facteur en faveur d’une montée des indices et des actifs dits risqués en général, et ce, au détriment du billet vert.

Mercredi 24 Octobre à 16h00 : Discussions de Mario Draghi, Gouverneur de la BCE avec le Bundestag

Le dernier sommet européen a été un non évènement, les discussions entre les membres de la Zone semblant se poursuivre. Les opérateurs restent donc dans l’attente de nouvelles annonces et c’est à cet effet que nous relevons cet entretien entre le Gouverneur de la BCE et les membres de l’assemblée parlementaire allemande ; Il ne sera pas retransmis, mais la séance de questions/ réponses avec Lammert (Président du Bundestag), sera surveillée, à la recherche d’éléments de langage, nous permettant d’avoir plus de visibilité sur le sort de la Zone Euro.

Mercredi 24 Octobre à 16h30 : Rapport de politique monétaire au Canada

Les traders de moyen terme principalement prendront connaissance de ce rapport vis-à-vis de la direction future de la politique monétaire canadienne ; les détails présentant une amélioration économique à venir et/ou un durcissement monétaire donneront droit à un renforcement du Loonie, tandis que des mentions de prudence quant à l’avenir auront l’effet contraire.

Mercredi 24 Octobre à 20h15 : FOMC

C’est le premier grand rendez-vous de la semaine, la réunion de la Réserve Fédérale qui devrait déboucher sur un maintien des taux à leur niveau actuel. En effet, les USA sont encore très loin d’un durcissement monétaire, la fixation basse des taux ayant même été prolongée à la mi- 2015, et ce n’est pas en passant par les taux que l’actuelle politique monétaire est ajustée. C’est autour des questions de quantitative easing et des prévisions économiques que les réactions se feront certainement sur les marchés. Le montant du QE infini à $40 milliards mensuels fera-t-il l’objet d’un ajustement ? S’il devait être abaissé, les actifs risqués inscriraient très certainement des pertes et inversement dans le cas d’une augmentation. Si cette réunion devait déboucher sur un développement en particulier, je m’attends à ce que cela soit sur la question des cibles économiques que fixerait la Réserve Fédérale pour une meilleure compréhension et anticipation de sa politique monétaire. Et si tel devait être le cas, les implications sont plus de l’ordre du moyen/long terme que du court terme, rendant difficile voire impossible toute prévision de mouvements sur les marchés sans ces détails.

Mercredi 24 Octobre à 22h00 : Décision de taux en Nouvelle Zélande

La Banque centrale néo-zélandaise, devrait selon les estimations, conserver le taux officiel à 2.5% lors de cette réunion. Cette décision si respectée, laisse comme unique guide des échanges les évaluations économiques futures des officiels ; ces derniers avaient lors de leur précédente rencontre, fait preuve d’un optimisme prudent, leurs études anticipant un regain d’activité locale à partir de la fin de l’année. Si ces assertions demeuraient et que les taux étaient effectivement maintenus une réaction du kiwi sur les supports, voire une cassure des résistances pourrait avoir lieu, à moins d’un environnement nettement pessimiste.

Jeudi 25 Octobre à 10h30 : PIB au Royaume-Uni

L’économie anglaise continue de flirter avec des niveaux de récession, la dernière mesure de croissance affichant -0.4% en termes trimestriels. Ce chiffre a tout de même fait l’objet d’une révision à la hausse, la première lecture étant de -0.7%. Les analystes attendent un chiffre trimestriel positif à 0.6%, fait qui est en faveur d’une appréciation de la Livre si le chiffre devait être respecté. Néanmoins, cette amélioration au cours du troisième trimestre est loin d’être suffisante, le chiffre annuel siégeant toujours en territoire négatif à -0.5%, preuve que la situation de long terme reste sujette à caution. Malgré ce maintien du chiffre annuel à -0.5%, le respect du consensus en termes trimestriels permettra à court terme une tenue voire des gains sur la Livre Sterling.

Jeudi 25 Octobre à 14h30 : Commandes de biens durables et revendications hebdomadaires de chômage aux USA*

Après une forte baisse au cours du mois d’août (-13.2%), les commandes de biens durables devraient renouer avec le territoire positif, le consensus plaidant pour une avancée de 6.8% ; cette performance, accompagnée d’une progression du chiffre core (qui exclut les éléments volatiles) de -1.6% à 0.8% devrait stimuler les indices et les actifs risqués à la hausse. Seul un changement de rhétorique des officiels lors du FOMC pourrait donner lieu à une modification du statut du billet vert qui alors pourrait s’apprécier du fait de l’amélioration de l’économie locale.

Les revendications hebdomadaires de chômage moins importantes que les biens durables plaident également pour une hausse des actifs risqués ; elles sont prévues en légère amélioration à 371K, le précédent étant de 388K.

Jeudi 25 Octobre à 16h00 : Ventes de logements en suspens aux USA

Cette statistique du secteur immobilier est également attendue en amélioration à 2.4%, le précédent étant de -2.6%. Comme c’est le cas pour la majorité des statistiques américaines en hausse, il faudra escompter une réaction positive des indices, le dollar pouvant néanmoins s’apprécier face à ses homologues refuges notamment vis-à-vis du yen.

Jeudi 25 Octobre à 23h45 : Balance commerciale en Nouvelle Zélande

Le kiwi pourrait faire l’objet de faiblesses de court terme lors de la publication de ce rapport ; en effet, les termes de l’échange se dégraderaient avec une balance commerciale dont le déficit se serait accru de 789 millions à 850 millions au cours du mois de Septembre.

Vendredi 26 Octobre à 8h00 : Enquête GFK en Allemagne sur la confiance des consommateurs

Une fois n’est pas coutume, difficile d’envisager que cette publication économique donne droit à des envolées ou dépréciations spectaculaires de la monnaie unique. Cela est d’autant plus le cas que la performance de cet indice est attendue en stagnation à 5.9. C’est donc le sentiment de risque qui sera le moteur de la direction des échanges.

Vendredi 26 Octobre à 14h30 : PIB trimestriel aux USA*

S’il y a bien une annonce qui sera difficile à trader c’est bien celle-ci. Outre les interprétations complexes vis-à-vis du statut du billet vert, il conviendra d’ajouter à toute analyse le facteur « prises de bénéfices » du vendredi. Commençons par revenir sur les implications en général d’un tel chiffre : si en général une bonne performance économique entraîne une appréciation de la devise locale, c’est sensiblement différent lorsqu’il s’agit du billet vert en raison de son facteur refuge ; un bon chiffre économique entraînant un regain de confiance sur les marchés et de ce fait la recherche de rendement, il n’y a pas de grands avantages à acheter du dollar. Il existe la possibilité tout de même que le billet vert présente un attrait pour les opérateurs, en signe de confiance en l’économie américaine, effet qui sera remarquable en le comparant à son homologue refuge, le yen.

Le PIB américain étant attendu à 1.8%, en amélioration par rapport à un précédent de 1.3%, on anticipera une réaction positive des actifs risqués de par leur corrélation avec les indices, tout en notant la possibilité que le dollar s’apprécie face au yen.

Vendredi 26 Octobre à 15h55 : Indice de confiance de l’Université du Michigan

La lecture finale de ce chiffre est attendue en léger repli de 83.1 à 83, ce qui plaide théoriquement pour des faiblesses sur les actifs risqués dans leur ensemble ; néanmoins, compte tenu du fait qu’il s’agit ici d’une lecture finale et de la publication du PIB largement plus importante, nous pourrions avoir des réactions très limitées sur les marchés.

Le début de la semaine est très peu chargé en termes de statistiques ce qui laisse comme élément catalyseur aux cours, le sentiment de risque. En l’absence de statistiques, celui-ci sera donné par les résultats d’entreprises aux USA. Ci-dessous, une liste exhaustive des publications à mettre en surveillance, Facebook, AT&T, Boeing, Lockeed , Amazon, Apple, CococoPhillips, Procter&Gamble.

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.