Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
L'agenda DailyFX de la semaine

L'agenda DailyFX de la semaine

2012-06-11 14:58:00
Nadia Compaoré, Stratégiste Marché
Share:

C’est sur de bonnes nouvelles que s’ouvrent les marchés en ce début de semaine. L’embrasement européen s’estompe avec le sauvetage des banques espagnoles, la Chine enregistre de bons chiffres économiques, il n’en fallait pas plus pour permettre à grand nombre d’actifs risqués de se maintenir voire d’enregistrer de nouveaux plus hauts pour certains. Le bond des actifs suite à ces annonces était-il l’occasion de passer vendeur à moyen terme dans un processus de vente de la news ? Les statistiques de cette semaine viendront-elles confirmer ou infirmer le rebond en place ? Les statistiques marquées d'un astérisque feront l'objet d'une session de trading en live.

Mardi 12 Juin à 10h30 : Production industrielle et manufacturière en Angleterre

Cette annonce concernant la Livre Sterling et le secteur industriel anglais sera l’unique statistique d’importance de la session. La production manufacturière enregistrée le mois dernier à 0.9%, est attendue en légère dégradation à 0.1%, facteur plaidant pour des faiblesses sur la Livre Sterling. Si le chiffre mensuel invite à des faiblesses, il faudra en plus étudier le chiffre annuel pour déterminer l‘ampleur des faiblesses. Une dégradation des deux chiffres sera en faveur de pertes plus prononcées et plus réduites si nous avions droit à une dégradation en mensuel et un maintien/amélioration en annuel ; à cet effet, on notera que malgré une dégradation en mensuel, le chiffre annuel enregistrerait selon la prévision, une avancée de -0.9% à 0.4%, performance qui pourrait réduire les pertes engendrées par le chiffre mensuel. L’interprétation pour la production industrielle est similaire, ce secteur ayant enregistré une performance mensuelle de -0.3% lors de la dernière lecture, contre une prévision plus encourageante à 0.2%. En termes annuels, ce secteur aurait progressé de -2.6% à -0.9%, amélioration notable, mais nous demeurons tout de même en territoire négatif. Le chiffre du secteur manufacturier a une plus grande importance que celui du secteur industriel.

Mardi 12 Juin à 16h00 : Estimation PIB anglais

Précédente lecture à 0.1%, une dégradation de la croissance anglaise mènerait la Livre vers des supports et inversement, une lecture encourageante de cet agrégat lui permettra de se maintenir voire de rebondir.

Mercredi 13 Juin à 8h00 : Inflation et adjudication en Allemagne

Vu les craintes qui émanent vis-à-vis de la Zone Euro et le potentiel de contagion de ce risque sur l’économie mondiale, ce n’est pas que l’euro qui sera sensible à ces deux annonces mais l’ensemble des actifs dits risqués, avec un facteur de sous-performance plus grand pour la monnaie unique si une déception émanait de ces deux publications. Lors de la dernière publication de l’inflation en Allemagne, la réaction de la monnaie unique a été quasi muette, le sentiment de risque étant hautement averse au risque. Le chiffre précédent est à 1.9% et il conviendra de surveiller les réactions de marché à cette annonce directement sur les graphes pour savoir quelle interprétation lui donnent les marchés. En ce qui concerne l’adjudication, étant donné que l’Allemagne est la plus grande économie de la Zone Euro, des résultats désastreux comme ce fut le cas en novembre dernier pèseront sur la monnaie unique.

Mercredi 13 Juin à 14h30 : Ventes au détail aux USA *

Ce chiffre composant de la croissance américaine, est attendu en dégradation à -0.1%, la performance précédente étant légèrement positive à 0.1%. Le chiffre « core » c'est-à-dire qui exclut les éléments volatiles fait meilleure figure avec une prévision à 0.3% contre un précédent de 0.1%, ce qui pourrait réduire les pertes engendrées par le chiffre principal.

Mercredi 13 Juin à 23h00 : Décision de taux de la Banque Centrale de Nouvelle-Zélande

Les taux sont attendus en maintien à 2.5% en Nouvelle Zélande, ce qui place la paire dans une situation neutre quant aux réactions vis-à-vis de cette annonce ; dans le cas d’un abaissement surprise, on s’attendra à une dépréciation du kiwi et inversement en cas de hausse des taux, scénario illusoire. Par contre, avec un sentiment de risque orienté vers l’appétit et la prise de risque, un maintien des taux au niveau actuel pourrait entrainer des gains limités pour le kiwi.

Jeudi 14 Juin à 9h30 : Décision de taux de la BNS

Les traders de l’EURCHF dans l’expectative d’une intervention de la BNS seront sur le qui-vive étant donnée les nombreuses discussions autour du seuil plancher à 1.20 sur l’EURCHF. La BNS va-t-elle passer à des taux négatifs ? relever son seuil plancher comme le disent certaines rumeurs ? Ce communiqué de presse qui suivra la décision de taux sera l’occasion peut-être d’en savoir plus sur l’option que privilégie la BNS pour sa politique monétaire et l’appréciation du franc suisse.

Jeudi 14 Juin à 10h00 : Rapport mensuel de la BCE

Dans ce rapport, la banque centrale européenne présente ses prévisions économiques vis-à-vis de la Zone Euro dans son ensemble. Des perspectives négatives ayant évidemment des implications baissières pour la monnaie unique, tandis que des perspectives encourageantes lui permettront de se maintenir voire de rebondir. Difficile d’envisager à l’heure actuelle des perspectives positives pour l’économie européenne avec les situations tendues de la Grèce ou encore de l’Espagne. Cela dit, il sera intéressant de surveiller la réaction du marché à ce rapport après le sauvetage de l’Espagne, car une réaction fortement vendeuse à ce rapport laisserait envisager que les opérateurs restent sceptiques quant à la Zone Euro.

Jeudi 14 Juin à 14h30 : Indice des prix à la consommation aux USA et chiffres hebdomadaires du chômage*

Il sera difficile d’interpréter cette confluence de statistiques en raison notamment de leurs incidences sur la politique monétaire ; certes des chiffres hebdomadaires du chômage ne sont pas décideurs d’une manœuvre de politique monétaire, mais leur impact psychologique sur la situation économique et les spéculations qui peuvent en découler ne doivent être niés. Ces derniers sont attendus à 381K contre un précédent à 377K, légère dégradation qui si respectée est plutôt en faveur de faiblesses sur les indices et les actifs risqués en général. A cette annonce, s’ajoute celle autour de l’inflation, attendue en baisse en termes mensuels à -0.2% contre un précédent à 0.0%, le chiffre core restant stable à 0.2% au même horizon. Nous n’allons pas parler de situation déflationniste avec une lecture mensuelle, mais à l’approche du FOMC du 19/20 juin, et après les commentaires ambigus de Bernanke devant le Congrès, la voie est ouverte à toutes les interprétations sur la direction future de la politique monétaire américaine.

Vendredi 15 Juin : Décision de taux de la BoJ

La récente appréciation du yen par rapport au dollar va-t-elle mener à une réponse de la Banque du Japon ? Voilà le principal enjeu de la politique monétaire japonaise et de cette réunion ; en effet, les dernières statistiques américaines relativement décevantes, combinées à la très bonne performance de la croissance nippone ont donné lieu à des flux massifs vers le yen, ce d’autant plus que le dossier européen enflamme les marchés. Or, l’économie japonaise hautement dépendante de ses exportations voit d’un mauvais œil l’appréciation de sa devise et de ce fait est prête à prendre des mesures pour freiner l’envolée du yen. Les interventions de la BoJ directement sur le marché se font de plus en plus rares au profit de mesures de liquidités aux entreprises, et si cette option était de nouveau envisagée suite à la dérive de l’USDJPY, les officiels en feront part lors de cette réunion, pouvant ainsi entrainer une reprise de l’USDJPY.

Vendredi 15 Juin à 15h15 : Production industrielle aux USA

Statistique de moyenne importance, elle jouera quand même un rôle sur le sentiment de risque, étant donné que nous serons en fin de semaine. Elle est attendue en dégradation à 0.1% contre un précédent à 1.1%, facteur plaidant pour des pertes sur les actifs risqués ; si à une telle performance, on ajoutait le facteur prises de bénéfices qui fait son apparition les vendredis, les faiblesses des actifs risqués pourraient être plus grandes.

Vendredi 15 Juin à 15h55 : Indice de confiance du Michigan

Si la production industrielle ne fait pas effet sur les cours, c’est probablement en raison d’un attentisme bis à vis de cette statistique. Ce chiffre serait précurseur de faiblesses sur les indices et les actifs risqués, car la prévision avance un recul à 77.5 de la confiance des consommateurs contre 79.3 en performance précédente.

Si ce début de semaine a été marqué par des gaps sur les marchés, la prochaine pourrait ne pas déroger à la règle, avec le résultat du vote grec le 17 Juin. Afin d’éviter des désagréments et des pertes éventuelles, il conviendra de clôturer ses positions à l’aube du weekend.

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.