Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • Matières Premières Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Argent : 0,67 % Or : 0,33 % Pétrole WTI : -0,26 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#commodities https://t.co/MGmNv8PDye
  • Forex Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui 🇨🇭CHF : -0,10 % 🇪🇺EUR : -0,16 % 🇦🇺AUD : -0,18 % 🇯🇵JPY : -0,30 % 🇨🇦CAD : -0,33 % 🇬🇧GBP : -0,39 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#currencies https://t.co/6Lnty3rhmX
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/BZkdTBnmeP
  • 🇨🇳 CNY - Indice PMI manufacturier Caixin (MARS), Réel : 50.1 Consensus : 45.0 Précédent : 40.3 https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2020-04-01
  • À venir : 🇨🇳 CNY - Indice PMI manufacturier Caixin (MARS) prévu à 01:45 GMT (15 min) , Réel : N/A Consensus : 45.0 Précédent : 40.3 https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2020-04-01
  • À venir : 🇦🇺 AUD RBA Minutes of March 18 Policy Meeting (MARS) prévu à 00:30 GMT (15 min) https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2020-04-01
  • 🇯🇵 JPY - Tankan - Perspectives des grandes entreprises du secteur manufacturier (1Q), Réel : -11 Consensus : -15 Précédent : 0 https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2020-03-31
  • 🇯🇵 JPY - Tankan - Capex - Grandes entreprises industrielles (1Q), Réel : 1.8% Consensus : 1.7% Précédent : 6.8% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2020-03-31
  • 🇯🇵 JPY - Tankan - Diffusion - Grandes entreprises du secteur non manufacturier (1Q), Réel : 8 Consensus : 2 Précédent : 20 https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2020-03-31
  • 🇯🇵 JPY - Tankan - Diffusion - Petites entreprises du secteur non manufacturier (1Q), Réel : -19 Consensus : -15 Précédent : 1 https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2020-03-31
EURCHF - Lettre ouverte à la BNS

EURCHF - Lettre ouverte à la BNS

2012-04-12 11:26:00
Nicolas Chéron, Stratégiste Technique
Share:

Chers officiels de la BNS,

Après avoir parlé de votre présence sur le seuil psychologique des 1.2 CHF pendant des semaines, vous vous êtes fait attaquer par des spéculateurs et votre parole a été mise en doute.

Voilà plusieurs séances que vous réitérez votre présence en soutien à 1.2 mais cela peut-il suffir?

A travers cette analyse, je souhaite mettre en exergue les scénarios qui s'offrent à vous, leurs implications et je me permettrai de donner mon avis sur les options à privilégier si vous souhaitez réellement contrer les acheteurs du Franc Suisse à long terme. Enfin, un point graphique viendra clôturer cette analyse qui, je pense, sera ma dernière sur le sujet après 4 mois de suivi intensif.

Voici entre autres 4 scénarios qui s'offrent à vous :

Scénario 1 : défendre et espérer

Le premier scénario est simple et très prétentieux. La BNS dit vouloir défendre les 1.2 et espère de ce fait que les spéculateurs de court terme vont lui venir en aide en se plaçant à l'achat. Parallèlement, elle se place entre 1.199 et 1.201 afin d'acheter la paire en soutien si nécessaire, en espérant que la paire remonte à terme.

Ce scénario semble envisageable d'autant que le vice-président de la Direction générale de la Banque nationale suisse, Thomas Jordan, a réaffirmé que "la Banque nationale continuait de s’attendre à un affaiblissement de sa monnaie".

Toutefois, je pense sincèrement que les officiels n'ont pas la prétention d'une part de faire le poids contre les acheteurs du CHF à long terme, d'autre part de croiser les doigts pour que leur monnaie baisse et vite, étant donné la dynamique de long terme ici en place.

Nota bene : il y a deux solutions pour que l'EURCHF remonte par lui-même

- soit l'Euro explose à la hausse, les actifs risqués montent en flèche et l'EURCHF remonte

- soit le CHF est victime d'une dégradation notable de l'économie suisse et perd son statut de refuge comme le Yen il y a deux mois

En conclusion, si j'en crois les espérances de baisse de CHF des officiels de la BNS, j'en déduis soit qu'ils sont ultra-optimistes, soit qu'ils sont défaitistes. Ayant une opinion encore positive de ces spécialistes, je pense qu'ils ont un plan B, autre que seulement de l'espoir.

Scénario 2 : laisser couler pour mieux surprendre

S'il y a bien ici un atout majeur que la BNS a perdu, c'est l'effet de surprise. De ce fait, les officiels peuvent soit décider d'intervenir, soit laisser les cours glisser sous le seuil psychologique des 1.2, en direction des 1.195 voire 1.19. Ensuite, ils interviendraient pour respecter leurs dires, ce qui ferait remonter les cours au-dessus des 1.2, comme escompté.

Ce second scénario est illusoire et dangereux, je pèse ici mes mots. Nous savons comment le marché réagit si une banque centrale se laisse marcher sur les pieds, il se met en face et la brise.

Pour étayer la non-véracité de ce scénario, je vous renvoie à l'étude de la paire USDJPY sur l'année 2011. La banque centrale du Japon a dit vouloir défendre les plus bas historiques, ce qu'elle a fait à maintes reprises. Or, plusieurs fois, les cours ont repris 400 pips pour les perdre à nouveau dans la foulée pour se diriger vers de nouveaux plus bas. En d'autres termes, les interventions sont coûteuses puisque nombreux sont les opérateurs à l'achat attendant une hausse, mais en plus elles sont inefficaces puisque l'ensemble du travail accompli est mis à mal très rapidement.

En conclusion, choisissez cette option et vous perdrez toute crédibilité, déjà entachée par le trou d'air sous les 1.2 CHF. Tentez ce scénario et vous subirez les foudres du marché.

Scénario 3 : Intervenir, sans surprise ni originalité

Voilà 4 mois que je défends ce scénario, d'un bis répétita de ce qui s'était déroulé sur la paire EURCHF en 2009. Les cours s'approchent du seuil défendu par la banque, à l'époque 1.5, s'ensuivent 2/3 vagues de spéculations de 100 pips, de la part des court termistes, avant que finalement la BNS entre en action et fasse prendre 350/400 pips à la paire EURCHF.

Cette option est simple, envisagée par nombreux acheteurs et paraît même trop facile aux sceptiques. Un argument de ces derniers est que la BNS n'est pas là pour faire des cadeaux aux spéculateurs de court terme. C'est bien mal comprendre la situation, sachant que la BNS préfèrera sûrement faire un cadeau aux court termistes, que de subir le poids des acheteurs de CHF à long terme, bien plus puissants que ces petits spéculateurs de court terme dont je fais partie.

En conclusion, ce scénario est prévisible, attendu, mais que faire d'autre pour soutenir l'EURCHF que d'intervenir maintenant que la BNS s'est mise dans l'impasse. Que faire d'autre que tenter d'enrayer la baisse de l'EURCHF en se mettant en face le plus longtemps possible, en espérant qu'effectivement, à terme (3, 6 ou 9 mois), le CHF redescende de lui-même, presque par magie.

Scénario 4 : Un pari risqué mais qui a du sens !

Voici plusieurs solutions afin de tenter l'impossible, je veux évidemment parler de stopper les spéculations haussières sur le CHF une bonne fois pour toute.

Comment? En faisant ce à quoi les intervenants ne s'attendent pas, frapper fort, très fort.

Pour ce faire, les officiels ont nombreuses cordes à leur arc, le tout sera de chiffrer les coûts, ce qui est toujours difficilement estimable au préalable.

Voici 3 options qui peuvent avoir leurs propres variantes :

Option 1 : Intervenir de 1.2 à 1.23, laisser les cours stabiliser, les acheteurs sortir, les vendeurs rentrer, attendre le lendemain et surprendre tout le monde en intervenant de nouveau pour dire stop.

Option 2 : Intervention concertée des banques centrales mondiales en soutien à la BNS, on fait passer les cours de 1.2 à 1.25/1.26 en réitérant qu'il est dans l'intérêt général que les spéculations s'arrêtent

Option 3 : Intervenir, et une fois les cours à 1.22/1.23, annoncer une remontée du PEG, seuil défendu, de 1.2 à 1.25 CHF

Quels sont les objectifs d'une telle frappe?

- gagner en crédibilité

- surprendre et faire mal aux acheteurs long terme de CHF

- empêcher les spéculations pendant de nombreux semaines voire des mois

Conclusion :

A titre personnel, en tant qu'analyste et investisseur, j'ai trop d'estime pour la BNS pour penser qu'ils envisageraient le scénario 1, j'ai confiance en leurs connaissances et leurs capacités pour balayer le scénario 2, ce qui laisse le champ libre aux deux autres. Attention, je ne dis pas que nous avons 100% de probabilité d'intervention, j'estime encore une fois à titre personnel, que les probabilités sont en faveur des acheteurs des 1.2 CHF.

Point graphique

Nous savons que la paire EURCHF est à un tournant de son histoire.

La BNS a fait une intervention à 1.1 car la situation était insoutenable pour l'économie Suisse.

Or, fondamentalement aussi bien que techniquement, tout se joue maintenant.

Graphiquement, en données mensuelles, la paire évolue dans une dynamique baissière matérialisée par un canal. Rupture des 1.2, continuation de la baisse ou prise en main de la BNS, des acheteurs, et retournement de long terme, telle est la question en suspens.

Enfin, et pour montrer que je crois en la BNS et mon scénario, je suis actuellement placé à l'achat à 1.202 en réel à titre personnel avec un stop de protection sous 1.198. Le risque est mesuré, le potentiel très conséquent, que dire de plus, faites votre choix.

EURCHF_-derniere_body_eurchfLT2.png, EURCHF - Lettre ouverte à la BNS

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.