Ne manquez aucun article de Yoav Nizard

S'inscrire pour recevoir des informations quotidiennes sur les publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de DailyFX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de Yoav Nizard

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

Les cycles économiques : quelles actions résistent le mieux aux crises économiques ?

  • Qu’est-ce qu’un cycle économique ?
  • Les différents cycles économiques
  • Quelles actions choisir pour quel cycle économique ? Actions cycliques, défensives ou financières ?

Qu’est-ce qu’un cycle économique ?

C’est une période constituée d’une suite de phases qui se renouvellent à intervalle régulier qui permet de déterminer l’état de la conjoncture économique. Un cycle économique est généralement composé de cette façon : expansion – surchauffe – crise - récession - reprise.

Les cycles économiques : quelles actions résistent le mieux aux crises économiques ?

Source : centralcharts.com

Expansion : période durant laquelle l’économie est croissante, le chômage est faible, les taux d’intérêt sont orientés à la baisse, l’inflation progresse.

Surchauffe : cette période est encouragée par une accélération de la croissance économique, en raison d’un regain d’optimisme et d’un excès de l’endettement des entreprises. Elle fait suite à un « emballement » des agents économiques et est généralement caractérisée par une accélération de l’inflation. La surchauffe est le signe avant-coureur d’une récession prochaine.

Crise : la crise est un point de retournement à la baisse pour une économie. C’est une période durant laquelle la santé économique d’un pays se dégrade brusquement. La crise peut entrainer dans le meilleur des cas un ralentissement économique, ou enfoncer une économie en récession.

Récession : durant cette période, l’économie commence à montrer des signes de faiblissement. Les richesses créées par les entreprises ralentissent, l’endettement et la consommation également. Le chômage repart à la hausse, les salaires subissent des pressions baissières. Les économistes disent généralement qu’une économie est en récession lorsqu’elle enchaine deux trimestres consécutifs avec une croissance négative.

Reprise : elle correspond à une autre phase de retournement, et annonce l’entame d’une nouvelle période d’expansion. Durant cette période, les investissements reprennent peu à peu avec une remontée des emprunts et des dépenses de la part des ménages et des entreprises. Le chômage recule, l’économie amorce une pente ascendante.

Différents cycles économiques

  • Le cycle Kitchin : Joseph Kitchin, statisticien, cycle mineur « cycle des stocks » de 3 à 4 ans
  • Le cycle Juglar :Clément Juglar, économiste, « cycle des affaires » de 8 à 10 ans
  • Le cycle Kuznets :Simon Kuznets, économiste, cycle de 14 à 20 ans
  • Le cycle Kondratiev : Nikolaï Kondratiev, économiste, cycle long de 40 à 60 ans, phase ascendante et phase descendante

Quelles actions choisir pour quel cycle économique ? Actions cycliques, défensives ou financières ?

Pour tenter de répondre à cette question, il faut distinguer deux catégories d’actions : les cycliques et les défensives. Nous évoquerons également les secteurs particuliers des Financières.

Les cycliques en période de reprise

Les actions cycliques ont généralement l’habitude de suivre la progression de l’économie. Elles progressent lorsque la santé d’une économie est bonne et ont tendance à se déprécient lors d’une crise. Pourquoi ? Car l’activité de la société qu’elle représente peut être liée au cycle économique. A titre d’exemple, le secteur de l’automobile peut profiter d’une période de croissance économique durant laquelle les consommateurs sont plus susceptibles d’acheter une voiture que lors d’une récession.

Exemples de secteurs cycliques : énergie, services aux consommateurs, bien de consommation, technologies…

Le graphique ci-dessous montre la chute en bourse du titre Renault durant la crise de 2008.

L'action Renault a chuté lors de la crise de 2008

Les défensives en période de récession

Les valeurs défensives résistent généralement mieux aux périodes de crise ou de récession. Elles font en effet partie de secteurs indispensables à la consommation, peu importe le cycle. A titre d’exemple, les consommateurs auront toujours besoin de s’alimenter ou de se soigner, même lors d’une crise financière et économique.

Exemples de secteurs défensifs : agro-alimentaires, pharmaceutique, cosmétique, utilities

Le graphique ci-dessous montre comment le titre de l’action Nestlé à résister à la crise de 2008.

Graphique du Nestlé en fonction du cycle économique

Les financières en période d’expansion

Les valeurs financières bénéficient généralement des cycles expansionnistes. En période de croissance économique, les entreprises ont tendance à générer du profit, et cherchent à se développer. Elles sont ainsi susceptibles de procéder à des augmentations de capital et à d’autres opérations financières. C’est pourquoi, les financières sont traditionnellement recherchées en période d’expansion. Notons également que les Financières peuvent être influencées par l’évolution des taux d’intérêt.

Poursuivre votre lecture

Comment trader l’indice CAC 40 : astuces et stratégies de trading du CAC40

Comment trader l’indice S&P 500 : stratégies, astuces et horaires de trading