Ne manquez aucun article de Valentin Aufrand

Inscrivez-vous pour recevoir des informations sur les prochaines publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de Daily FX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de Valentin Aufrand

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

Définition fork cryptomonnaies

Points-clés de l’article :

  • Différences entre « hard » et « soft » fork.
  • Exemples de fork dans le monde des crypto-monnaies.

Différences entre « hard » et « soft » fork

En informatique, un fork signifie une bifurcation du programme source afin d’en créer une nouvelle version. Nous pouvons distinguer deux types de fork:

  • Hard fork: Un hard fork est un changement de paramètre du code source original qui n’est pas supporté par le consensus. Concrètement un hard fork correspond à la création d'un bloc différent des paramètres d’origine et qui conduit à la création d'une nouvelle crypto-monnaie avec une blockchain différente (blockchain originale + modifications apportées au nouveau bloc refusé par le consensus).
  • Soft Fork: Un soft fork est un changement de règles de la blockchain qui conduit à la création de blocs pris en compte et autorisés par la communauté.

Exemples de fork dans le monde des crypto-monnaies

Exemple :

À l'origine, la taille d’un bloc du Bitcoin était limitée à 32 Mo, mais le réseau a rapidement découvert que cette trop grande capacité favorisait la fraude et le piratage. La communauté a donc décidé de privilégier la sécurité en réduisant la taille d’un bloc à 1 Mo. Mais la capacité grandement réduite a provoqué des goulots d’étranglement entrainant des frais et des délais de transactions élevés.

Segwit(segregated witness) : C'est le nom d'une mise à jour de la blockchain via un soft fork réalisé le 24 août 2017 et qui permet de valider un bloc qui serait légèrement supérieur à 1Mo.

SegwitX2: La deuxième mise à jour proposait d'étendre la taille des blocs à 2Mo afin de réduire l’envolée des coûts et des délais de transactions. Néanmoins, cette mise à jour n’a pas été supportée par le consensus. Un groupe minorité de la communauté Bitcoin a donc décidé d’un hard fork, créant ainsi le Bitcoin Cash.

Téléchargez notre guide éducatif sur les cryptomonnaies pour apprendre les bases de trading sur cryptomonnaies.

Poursuivre votre lecture

>> Guide pratique pour le « day-trading » sur cryptomonnaies

>> Quatre indicateurs techniques très efficaces que tout trader devrait connaître