TRADER LES SUPPORTS ET RESISTANCES SUR LE FOREX

  • Tracer les supports et les résistances avec des indicateurs ou des unités de temps longues
  • Placer son stop loss grâce et sa limite grâce aux supports et résistances
  • Stratégies de trading avec les supports et les résistances

Les supports et les résistances sont des seuils essentiels à l’analyse technique et au trading, car ils peuvent être utilisés pour gérer son exposition et mettre en place des stratégies de trading spécifiques. En identifiant un support, un trader peut s’en servir pour acheter la paire de devise (ou n'importe quel autre actif) à l'approche de celui-ci étant donné qu’il y a plus de chances que le cours rebondisse/rejette le seuil.

L'explication et l'idée derrière l'identification de ces niveaux semblent relativement simples, mais les supports et les résistances peuvent prendre différentes formes et il est beaucoup plus difficile à maîtriser qu’il n’y paraît.

Dans cet article, nous allons vous montrer trois utilisations des supports et des résistances pour trader le Forex (valable également pour l’ensemble des marchés boursiers).

Qu’est-ce qu’un support ou une résistance en trading ?

  • Les supports et les résistances sont des niveaux psychologiquement importants où beaucoup de traders sont disposés à négocier l’actif. Lorsque ces seuils sont brisés, la psychologie du marché change.
  • Ces deux seuils sont bipolaires, c’est-à-dire qu’un support dépassé devient une résistance et vice-versa.
  • Les nombres ronds ont tendance à être des niveaux importants en raison de leur importance psychologique.
  • Plus un support est de long terme, plus il est fiable.

Trader les supports et les résistances

Tracer les supports et les résistances avec des indicateurs ou des unités de temps longues

Il existe des dizaines de façons de bien tracer les supports et les résistances. Vous pouvez placer des lignes horizontales, que vous tracez manuellement, des seuils de Fibonacci(qui sont des proportions de retracement psychologiques), ou encore des lignes de tendances et la simple identification des gaps.

Il existe des indicateurs qui peuvent vous simplifier cette tâche en traçant des seuils importants automatiquement sur vos graphiques. Nous allons commencer par une petite liste d’indicateurs qui peuvent vous aider à afficher des supports et des résistances sur vos graphiques :

  • Points pivots: très ancien indicateur, toujours utilisé par de nombreux traders professionnels ce qui les rend assez fiables pour du trading intraday et du scalping (surtout sur les marchés boursiers actions).
  • Canal de Donchian: cet indicateur est adaptable à n’importe quelle unité de temps et affiche le plus haut et plus bas du prix sur un nombre de périodes paramétrables.
  • Moyenne mobile: bien que cet indicateur soit retardé et qu’il indique avant tout le sens de la tendance, il y a quelques moyennes très connues qui sont utilisées depuis très longtemps par les institutionnels où le marché réagit particulièrement sur celles-ci. Les moyennes mobiles à 20, 50 et 200 jours sont les plus connues et peuvent faire office de support/résistance (surtout la dernière).

Outre les indicateurs, j’aime personnellement tracer les supports et résistances sur mes graphiques en utilisant les prix de clôture mensuelle. Ces niveaux seront ensuite utiles sur n’importe quelle unité de temps allant du 4 heures au mensuelle.

Pourquoi tracer les résistances sur le graphique mensuel ? Tout simplement, parce qu’il est bien connu que des changements de stratégies et la réallocation de fonds d’institutionnels sont réalisés en début et fin de mois. Il y a donc un nombre important de débouclements et de nouvelles positions qui sont effectuées lors des premières séances de chaque mois, ce qui rend ces seuils particulièrement importants.

Exemple : Voici ci-dessous une capture d’écran du graphique mensuel du CAC 40 (à gauche) et journalier (à droite). Nous pouvons constater que le CAC 40 a particulièrement bien réagi aux seuils mensuels en début 2017, alors que ces supports/résistances ont été tracés dans la tendance haussière de 2003 à 2007. Le prix de clôture de l’année précédente (en rouge dans les graphiques) est également toujours un niveau important pour les investisseurs.

tracer supports et résistances grâce aux prix de clôture mensuels des chandeliers japonais

Placer son stop loss grâce et sa limite grâce aux supports et résistances

Les supports et résistances sont tout d’abord utiles pour placer son ordre stop loss, mais aussi son take profit. Les ordres stop loss servent à protéger les traders contre la perte de leurs capitaux de trading sur une ou deux mauvaises positions. Nous avons parlé de l'importance des stops et de la gestion du risque dans un bon nombre d’articles. Une mauvaise gestion du risque est l'erreur principale que font les traders sur le Forex et c'est aussi l'erreur de trading majeure d’un point de vue général.

Pour placer son stop et son take profit, vous pouvez chercher un endroit d’accumulation de supports/résistances. L’une des règles que j’ai pu apprendre concernant ces niveaux, est qu’il faut les considérer comme des zones. Certains traders utilisent les prix de clôture, d’autres les mèches (plus haut plus bas d’un chandelier). Par conséquent, un support ou une résistance n’est pas un prix au pip près, mais une zone. Placer donc votre stop sous votre support si vous êtes à l’achat et au-dessus de votre résistance si vous êtes vendeur.

Par exemple, si un trader souhaite acheter le bas d’un range, il pourra placer son stop sous le support, car un passage du cours en dehors du range invaliderait sa stratégie et lui permettrait de passer à la vente.

Utiliser les supports et résistances pour placer son ordre stop loss et take profit sur le Forex

Dans une tendance (haussière dans l’exemple qui suit), le récent plus bas peut être utilisé pour placer son ordre stop, car si le marché retrace au-delà de ce niveau de prix, cela veut dire que des acheteurs se sont massivement manifestés et qu’il y a potentiellement un inversement de la tendance qui est en cours.

Dans l’exemple ci-dessous, nous pouvons constater qu’acheter les pullbacks (ou les breakouts) dans une tendance, tout en plaçant son stop sous le récent plus bas (dans une tendance baissière) fut une stratégie gagnante 5 fois sur 6.

Placer ses supports et résistances grâce aux sommets et creux dans une tendance en bourse

Stratégies de trading avec les supports et les résistances

Les supports et résistances sont également utiles pour mettre en place des stratégies de trading sur le Forex. Il convient tout d’abord à rappeler qu’il est nécessaire de trader dans le sens de la tendance. Vous pouvez mettre en place des stratégies de cassure (breakout) ou de repli (pullback), qui consistent à acheter ou à vendre si le prix dépasse un certain niveau de prix (stratégie de breakout) ou s’il rebondit sur un seuil dans le sens de la tendance (stratégie de pullback).

L’avantage d’acheter juste après la cassure d’une résistance est que nous sommes certains de ne pas rater le train, car les traders de pullbacks n’ont pas tout le temps les replis qu’ils attendent…

L’inconvénient de trader les breakouts est que votre ordre stop aura tendance à être plus éloigné qu’un trader de pullbacks, car en plus d’espacer votre stop de quelques points du seuil, il faudra ajouter l’espace entre ce seuil et le prix actuel tandis qu’un trader de pullback n’aura que la distance entre le seuil et quelques points en dessous.

Stratégie

Avantage

Inconvénient

Breakout (cassure)

Être certain de ne pas rater l’opportunité

Stop plus large, ratio rendement/risque plus faible

Pullback (repli)

Stop plus serré, ratio rendement/risque plus important

Le repli au seuil n’a pas toujours lieu

Reprenons le graphique de l’EUR/USD pour un exemple réel comparant les stratégies de breakouts et de pullbacks avec le placement des stops grâce aux supports et résistances.

Légende :

  • Résistance
  • Support
  • Ordre Achat breakout
  • Ordre Achat pullback
  • Ordre Stop
Stratégie de breakout et de pullback pour trader le Forex

Dans le graphique, nous pouvons constater 6 positions acheteuses en utilisant une stratégie de breakout dont 1 perdante, tandis qu’en utilisant une stratégie de type pullback, seules 3 opportunités acheteuses vous aurait été présentée dont 1 perdante également. Cependant, je rappelle que les stratégies de pullback ont tendance à avoir un ratio rendement/risque plus important que ceux des stratégies de breakout.

Conclusion

Ces niveaux permettent d’avoir des indications sur la tendance d’un actif, car un nombre de supports dépassé plus de fois qu’un nombre de résistance signifient probablement une tendance baissière (sommets et creux de plus en plus bas).

Toutefois, il convient de préciser que la rupture d’un support ou d’une résistance n'indique pas toujours le bon sens de la tendance. Par exemple, le franchissement d’une résistance pourrait décrire une tendance haussière, mais il existe des faux signaux que nous appelons dans ce cas des "fausses cassures". Un indicateur de volume permet de juger la crédibilité d’un signal. Le franchissement d’un support ou d’une résistance doit être accompagné d’une hausse importante des volumes.

Si vous souhaitez trader ces seuils, alors il est important d'éviter d’ouvrir une position à la valeur exacte de votre support ou de votre résistance, car un faux signal n’est jamais très loin. Un support ou une résistance doit être considéré comme une zone. Aucun trader n’a les mêmes seuils, mais une grande partie les place dans une zone de prix assez similaire (il suffit de regarder les publications des traders sur les réseaux sociaux pour faire cette affirmation). Par conséquent, placez votre ordre stop plusieurs pips sous votre support quand vous achetez et au-dessus de plusieurs pips d’une résistance lorsque vous vendez.

Si cet article vous a plu, je vous conseille de lire notre étude statistique sur l’ensemble des comptes de trading du broker IG en 2016 qui montre les similitudes des traders gagnants. Nous avons également un ebook PDF gratuit pour apprendre les bases du Forex.

Poursuivre votre lecture

>> 3 conseils de trading que j’aurais aimé connaître quand j’ai débuté sur le Forex

>> Quatre indicateurs techniques très efficaces que tout trader devrait connaître