Cet article vous présentera nos 6 conseils pour devenir un meilleur trader sur le marché du Forex. Concrètement, il vous présentera les critères qui vous permettront de construire votre plan de trading afin d’optimiser vos résultats et éviter les erreurs débutantes.

Points-clé de l’article :

  • Utiliser un plan de trading avant de trader
  • Toujours avoir un ratio risque/rendement supérieur à 1 :1
  • Être confiant du trade que vous vous apprêtez à ouvrir

Il existe de nombreuses façons d'approcher les marchés financiers, mais il y a des étapes indispensables tout trader doit connaître avant de trader sur les marchés. Dans cet article, nous allons étudier quelques axes d'améliorations qui permettront à chacun de devenir un meilleur trader. Se poser certaines questions avant d'entrer dans le marché est essentiel afin d'optimiser ses chances de réussite.

Vous débutez dans le trading du Forex ? Démarrez avec ce Guide gratuit pour traders débutants.

1 – Est-ce une bonne configuration technique ? Est-ce que je respectemon plan de trading ?

Le « sur-trading » est un piège que nous avons tous connu. La bonne nouvelle, c’est qu’en réfléchissant à votre analyse technique, vous réaliserez si oui ou non la configuration technique de votre paire Forex vaut la peine de prendre un risque. En faisant cela avant chaque trade, vous devriez éviter des pertes inutiles. Connaître des pertes est normal, cela fait partie intégrante du trading. Mais des pertes causées par des prises de décisions psychologiques sont évitables en suivant un processus rigoureux.

L'utilisation d'une liste de contrôle, que ce soit physique, numérique ou mentale avant chaque ouverture de trade, est un excellent moyen de vous garder sur la bonne voie et vous obligera à suivre VOTRE plan de trading. Cela vous permettra de vous assurer que chaque décision que vous prenez correspond à votre stratégie et non à des biais psychologiques.

Exemple de checklist Forex

2 – A quel moment dois-je ouvrir mon trade ?

Vous pouvez ouvrir une position lorsque vos opportunités possibles générées par des configurations techniques sont en accords avec votre plan de trading. Cette question de savoir où entrer en position est liée à la première, mais a une différence. Vos configurations sont des opportunités possibles, mais il existe différentes façons d’en tirer parti. Si, par exemple, vous tradez des niveaux de prix, entreriez-vous au prix actuel ou attendriez-vous une configuration particulière comme une formation en chandelier avant d'entrer ?

Un autre exemple. Peut-être que vous préférez trader les ruptures (breakout) ou les replis (pullback). Il pourrait y avoir un long range dans lequel le cours évolue, puis une cassure. Certains traders achèteront la cassure, tandis que d’autres attendront un retourà ce niveau. D’autresencore choisiront de faire une combinaison des deux. Cela revient à chacun de choisir.

Allez-vous vous entrer à différents moments au fur et à mesure que le marché évolue? Les entrées multiples sont un moyen connu d'entrer et de sortir du marché. Dans tous les cas, décidez exactement comment vous voulez ouvrir vos positions.

3 – A quel moment dois-je clôturer ma position ?

Après avoir décidé comment vous allez entrer dans le marché, vous devez savoir où vous allez sortir si le cours se déplace en votre faveur ou contre vous. En fait, vous devez décider où vous allez prendre vos bénéfices et où vous allez encaisser vos pertes. Cela doit être déterminé à l’avance avantd’ouvrir votre position. Votre ordre stop devra être placé à l’endroit où vous considérez que votre analyse sera finalement incorrecte.

NOTE : Penser à placer un stop suffisamment loin de votre prix d’entrer afin d’anticiper une possible respiration du marché qui pourrait se déplacer en votre défaveur. Dans le cas contraire, cela veut dire que vous pensez être entré dans le marché au prix et au timing parfait. Ou encore, cela revient à dire que le marché se dirigera immédiatement en votre faveur, lorsque vous entrerez dans le marché…

Maintenant, si votretrade est profitable, vous devez également savoir quand prendre vos bénéfices.Nous appelons l’ordre permettant d’encaisser automatiquement des bénéfices un take-profit ou un ordre limite. Pour les traders privilégiant l’analyse technique, votre point de sortiedevra être basé sur une analyse solide. Par exemple, si vous êtes positionné à l’achat, sont les prochains niveaux de résistances ? Si vous vendez, où sont les prochains niveaux de supports ?

Dans les deux cas, le but du stop estlucratif. Néanmoins, le positionnement du stop selon le gain nominal (par exemple en euros) est déconseillé, car vous ne basez pas votre prise de décision sur une analyse logique (technique ou fondamentale).

4 – Quel est mon ratio risque/rendement ?

Votre ratio risque/rendement est déterminé par la distance séparant votre prix d’entrée et votre stop-losscomparé celle séparant votre prix d’entrée et votre cible (take-limit). Encore une fois, cela devra être basé sur une analyse logique. Vous devez rechercher des opportunités qui peuvent vous rapporter plus que votre perte potentielle, soit un ratio risque/rendement supérieur à un.

Imaginez procéder à 10 lancers de pièce (considérons que la pièce soit parfaite, vous avez alors autant de chances que la pièce tombe sur pile que face). Mathématiquement, l’utilisation d’un ratio risque/rendement inférieur à un vous fera perdre de l’argent. Obligez-vous donc de trader avec un ratio risque/rendement supérieur à 1 en trading.

Une bonne règle est un ratio risque/rendement pour le Forex est de 1:2, mais cela dépend de votre stratégie de trading. Par exemple, les traders qui utilisent les stratégies de cassure (breakout) ou de momentum pour trader, auront un pourcentage de positions gagnantes plus faible, mais un ratio risque rendement important, tandis que les stratégies de trading de range auront un pourcentage de gain plus élevé, mais des ratios risque/rendement plus faibles. Cependant, vous devez vous assurer d’avoir un ratio positif dans les deux cas.

5 – Combien suis-je prêt à risquer de perdre par trade Forex ?

Cette réponse est assez personnelle, car la valeur de l’argent n’est pas la même d’un individu à un autre. Une perte de 100€ sur un compte de 1000€ a un poids psychologique plus important que sur un compte à 100,000€… Il est donc préférable de penser à combien vous risquez de perdre en termes de pourcentage de votre capital à chaque trade plutôt qu’une valeur absolue.

Une bonne règle pour commencer est de ne pas allouer plus de 2% de son capital total de trading par position. Avec de l’expérience, vous pourrez ajuster ce pourcentage en fonction de votre aptitude à supporter le risque. Vous pourrez l’augmenter si vous vous sentez à l’aise psychologiquement avec ce montant, ou le diminuer si vous constatez que vous ne respectez pas votre plan de trading à cause de vos biais psychologiques. Votre taille de position et votre facteur de levier seront dynamiques en fonction de la distance entre l'entrée et le stop-loss.

La taille de la position dépend également du type de trader que vous êtes. Par exemple, un swing trader gardant sa position ouverte pendant des jours voire des semaines peut se permettre de risquer des montants plus importants compte tenu de la faible fréquence de ses opérations. Un day-trader, qui peut faire de nombreux trades en une seule journée, devra réduire ce montant (en %), car les pertes peuvent s'accumuler très rapidement.

6 – Est-ce un trade avec une forte conviction ? Le risque vaut-il la peine ?

C'est la dernière question à laquelle il faut répondre sans hésitation. À cet instant, vous essayez d'aligner l'objectif avec le subjectif. Vous devriez vous sentir confortable, confiant, sur ce trade que vous êtes sur le point d’ouvrir. Cela vous permettra de gérer votre trade en toute confiance afin de ne pas enfreindre votre plan de trading. Si vous n’êtes pas suffisamment confiant de votre trade que vous êtes sur le point d’ouvrir, il vous sera facile de faire des erreurs imprudentes, pourtant facile à éviter.

Pour poursuivre votre lecture, je vous invite à télécharger notre guide des similarités des comptes de trading gagnants chez IG. L’étude répertorie les caractéristiques des traders gagnants sur plus de 150,000 comptes de trading.