Points de discussion

-Qu'est-ce qu'une configuration de vague d'impulsion dans la Théorie des vagues d'Elliott

-Comment la configuration est construite

-Comment et quels points dans la configuration que vous tradez sont-ils une impulsion

La théorie des vagues d'Elliott est mon style d'analyse préféré en ce que c'est un petit ensemble de règles rigides, plusieurs directives et un nombre limité de figures à suivre. Si vous êtes en mesure de bien identifier les configurations, la théorie des vagues d'Elliott peut servir de feuille de route à la maturité de la tendance actuelle avec des niveaux clés qui mettent fin à l'analyse.

Mon but avec ces ressources de vagues d'Elliott est de vous aider à bâtir une fondation pour découvrir le nombre de vagues d'Elliott que moi-même et d'autres analyses partageons avec une certaine sagesse perceptible. Si vous parvenez à découvrir le nombre de vagues d'Elliott et à déterminer leur crédibilité en comprenant mieux le style d'analyse, alors vous pourriez peut-être être sauvé de certaines idées de trading perdante. Si vous réussissez à voir le nombre de vagues d'Elliott et à identifier clairement le potentiel de tendance, les niveaux clés à sortir tout en suivant les habitudes des meilleurs traders, alors, j'espère que vous connaitrez un trading plus constant.

Le sujet de ce jour concerne les vagues d'impulsion. Si vous trouvez la leçon de ce jour légèrement déroutante, ne vous faites pas de souci. Les configurations d'impulsion et les configurations en zigzag sont les vagues les plus courantes dans la théorie des vagues d'Elliott. Ainsi, si vous pouvez en apprendre sur ces deux configurations, vous aurez bâti une solide fondation des vagues d'Elliott sur laquelle reposer. (À la fin de l'article, vous trouverez des ressources supplémentaires sur les vagues d'Elliott)

Qu'est-ce qu'une vague d'impulsion ?

La vague d'impulsion est un terme utilisé pour décrire une configuration spécifique que l'on retrouve dans la théorie des vagues d'Elliott. La vague d'impulsion est l'une des deux configurations de vagues motrices et indique au trader la direction de la tendance à court terme. La figure d'impulsion est une figure à cinq vagues avec les dénominations 1-2-3-4-5 ou i-ii-iii-iv-v. La forme idéalisée de la vague d'impulsion sera similaire à l'image ci-dessous. La vague d'impulsion se constitue à la fois en tendances haussières et en tendances baissières.

Dans les vagues d'Elliott, nous plaçons la dénomination de la vague à la fin de celle-ci. La section soulignée dans l'image ci-dessous est la vague 1. Par conséquent, le " 1 " est placé à la fin de la vague.

Remarquez comment l'on a deux différentes cassures de même ampleur dans la tendance à environ 1/3 et 2/3 de l'étendue de la tendance. Ces cassures représentent les vagues 2 et 4 de l'impulsion. Trouver des tendances avec ce type de cassures est un moyen extrêmement simplifié d'identifier une impulsion de loin.

À quoi ressemble une vague d'impulsion idéalisée ?

Qu'est-ce que la configuration de vague d'impulsion et comment la trader ?

Voici un exemple d'impulsion haussière sur la paire de devises USD/JPY.

Qu'est-ce que la configuration de vague d'impulsion et comment la trader ?

Identifions à présent de manière plus précise les vagues d'impulsion.

Il existe trois règles concernant les vagues d'impulsion.

  1. La vague 2 ne peut remplacer plus de 100 % de la vague 1
  2. La vague 3 ne peut jamais être la plus courte parmi les vagues 1,3,5. En effet, elle est très souvent la plus longue, elle ne doit pas être nécessairement la plus longue, mais elle n'est jamais la plus courte
  3. La vague 4 ne peut pas recouvrir la vague 1

Règle n° 1 : La vague 2 ne peut remplacer plus de 100 % de la vague 1

Nombre de fois la vague 2 retrace entre 38 et 78 % de la trajectoire de la vague 1. Utilisez cet outil de Fibonacci dans votre ensemble de graphique pour calculer ces ranges. Le point d'arrêt courant de la vague 2 est près du niveau à 61,8 %. Il est possible que le retracement d'une vague 2 s'étende au-delà de 78 %, (bien que cela soit peu fréquent) et la vague 2 ne peut jamais retracer à 100 % ou plus la vague 1.

Comment trader une impulsion (Partie 1)

Par conséquent, quand vous voyez les traders anticiper la fin de la vague 2, ils entreront généralement un niveau de retracement à 37-38 % tout en plaçant le stop-loss au début de la vague 1. Si la vague 2 proposée retrace à plus de 100 % la vague 1, alors la dénomination de la vague est incorrecte et une autre configuration se joue.

Qu'est-ce que la configuration de vague d'impulsion et comment la trader ?

Rule #2: La vague 3 ne peut jamais être la plus courte parmi les vagues 1, 3, 5

Il s'agit là d'une règle qui induit en erreur les plus nouveaux techniciens des vagues d'Elliott, c'est pourquoi il est important de l'étudier de plus près. Si vous rencontrez un analyste/blogueur qui ne maitrise pas cette règle, voici une astuce à ajouter à son niveau d'expérience.

En ce qui concerne les caractéristiques de l'impulsion, si la vague 1 marque le début d'une nouvelle tendance, beaucoup de participants ne l'ont pas reconnue comme la nouvelle tendance. Ils pensent qu'il s'agit d'une correction d'une ancienne tendance baissière.

Ensuite, si la vague 2 est un retracement partiel de cette tendance, vous avez cette relation de répulsion et d'attraction entre ceux qui sautent sur la nouvelle tendance très tôt d'un côté et ceux qui espèrent toujours que l'ancienne tendance continuera.

À ce niveau, c'est durant la vague 3 que la nouvelle tendance est généralement reconnue. Par conséquent, la vague 3 tend à être la plus longue et la plus forte des vagues 1, 3, 5. Cependant, la vague 3 ne doit pas nécessaire être la plus longue des vagues 1, 3 et 5. La règle dit clairement que la vague 3 ne peut pas être la plus courte des vagues 1, 3, 5. Tandis que les amateurs se trompent en pensant que la vague 3 doit être la plus longue vague, ce qui est faut.

Qu'est-ce que la configuration de vague d'impulsion et comment la trader ?

Il est toujours possible de tirer son épingle du jeu. Si vous voyez un analyste définir une vague 3 comme la plus courte des vagues proposées 1, 3, 5, l'un des moyens de corriger cela serait de déterminer si la vague 3 se prolonge. Le marché étant fractal, la vague 3 est également constituée d'une vague d'impulsion d'une plus petite ampleur. Ainsi, au sein de la vague 3, nous pouvons utiliser la numérotation romaine pour dénommer la vague dont l'ampleur est plus réduite et commencer à compter les cinq vagues tout en suivant toutes les règles ci-dessus. Dans l'image ci-dessus, la vague 3 reste incomplète vers le haut étant donné que les vagues iv et v au sein de la vague 3 ne sont pas encore formées.

Règle 3 : Dans une impulsion, la 4 ne peut pas se superposer sur la vague 1

Étant donné qu'une impulsion va dans le sens de la tendance à court terme, les vagues de corrections (vagues 2 et 4) devraient ne pas interagir entre elles. En fait, la tendance est tellement forte que les tentatives de mouvements contre la tendance sont peu profondes et ne se chevauchent pas.

Comment trader une impulsion (Partie 2)

Le deuxième meilleur endroit pour trader une impulsion est en anticipant la fin de la vague 4. Nombre de fois, la vague 4 retrace environ 38 % de la longueur de la vague 3. Ainsi, utilisez l'outil de Fibonacci inclus dans notre ensemble de graphique pour mesurer le niveau à 38 %.

Une autre orientation pour détecter à quel moment trader la fin de la vague 4 est que la tendance 4 a tendance à changer de forme par rapport à la vague 2. Ainsi, à partir de ce point de la séquence, nous connaissons la vague 2. Ainsi, nous pouvons anticiper l'opposé de la vague 4 et suivre l'évolution des configurations jusqu'à la conclusion.

Si vous entrez une position à la fin de la vague 4, placer 1 pip du stop-loss à l'intérieur du point de fin de la vague 1. Si la vague 4 ne recouvre aucune vague, votre trading est interrompu et d'autres configurations se jouent.

En anticipant la fin de la vague 4 au-dessus, nous tradons jusqu'à la majeure partie de la vague 5. Plusieurs lignes directrices permettent d'anticiper la longueur de la vague 5 et nous en parlerons dans un prochain article.

Il existe plusieurs possibilités pour changer la dénomination de nos vagues lorsqu'on compte une vague 4 recouvrant la vague 1. Il se pourrait qu'un vague 3 prolongée est toujours en cours de formation, ce qui signifie que la vague 4 ne s'est pas encore formée. Peut-être une configuration diagonale prend forme. Sinon, cette vague est une configuration corrective complexe (il s'agit très probable du responsable).

Qu'est-ce que la configuration de vague d'impulsion et comment la trader ?

Conclusion

En conclusion, j'espère que vous avez trouvé cet article utile pour améliorer votre compréhension de la théorie des vagues d'Elliott. Les vagues d'impulsion et les vagues en zigzag sont de loin les configurations les plus courantes. Ainsi, si vous prenez du temps pour étudier ces configurations, vous devriez être en mesure d'identifier des opportunités de trading sans avoir à beaucoup étudier d'autres configurations.

Nous disposons d'autres ressources pour davantage vous aider à étudier les configurations des vagues d'Elliott et comment les trader. Nous proposons un guide de trading des vagues d'Elliott pour traders débutants et avancés qui couvre les configurations les plus courantes.

Apprenez-en plus :

Configurations de vagues d'Elliott : Qu'est-ce qu'un zigzag ?

3 configurations à plat (flat) des vagues d'Elliott à connaître et à comprendre