Le Bitcoin est une monnaie digitale – cryptomonnaie – conçue en 2008 par le japonais Satoshi Nakamoto. A l'image des autres devises « réelles » le Bitcoin est négocié sur les marchés boursiers, et sa valeur peut également être spéculée par les intervenants de marché. Je vais tenter dans cet article d’expliquer les raisons pour lesquelles les traders particuliers sont parfois perdants sur le trading du Bitcoin.

  • Mauvaise connaissance du marché

Bon nombre de traders particuliers spéculent sur le cours du Bitcoin sans connaitre les principales composantes de ce marché. La demande provient en majeure partie de la Chine. En effet, la dévaluation du yuan, sur fond de ralentissement économique chinois, encourage les investisseurs locaux à s’expatrier sur le Bitcoin. D’où la corrélation inverse entre le cours du bitcoin et celui du yuan. L’offre, de son côté, est définie par les différents mineurs, à l’image de la décision prise ce mardi 1er août par ces derniers, en optant pour la création du seconde blockchain. Rappelons par ailleurs, que le cours du Bitcoin fluctue principalement en fonction de l’accord ou non des Etats et des commerces àaccepter la cryptomonnaie en tant que mode de paiement.

Formation Trading : Les 5 erreurs du trader Bitcoin

Retrouvez toutes nos stratégies Bitcoin chaque mercredi à 17h

  • Effet contrarien

Trop souvent, les traders particuliers entrent dans le marché trop tard, à l’inverse des Institutionnels. La valeur du Bitcoin a en effet progressé de 530% depuis 2016, mais cette performance ne garantit pas pour autant la poursuite de cette tendance haussière. Le principe de base de l’analyse contrarienne consiste à admettre que la majorité à tort. Les points de retournement majeurs ont souvent lieu lorsque le positionnement des traders particuliers atteint un niveau extrême. La majorité est ainsi à contre tendance de la dynamique de fond qui peut être considérée comme saine.

  • Money management

Les traders Bitcoin ont tendance à mal gérer leur risque lorsqu’ils entrent en position. Concrètement, cela signifie que le montant de l’éventuelle perte est supérieur ou égal à celui du gain espéré. Le stop-loss est ainsi plus éloigné que le stop limite. Nos données montent que moins d’un trader sur cinq ayant un ratio espérance de gain – risque de perte (Risk Reward Ratio) inférieur à 1 pour 1 (signifiant 1 pip espéré pour un pip engagé) n’est gagnant. Ainsi, une meilleure entrée en position et un meilleur placement des ordres stop et limite permettrait d’optimiser son trade Bitcoin.

Formation Trading : Les 5 erreurs du trader Bitcoin

Améliorez votre trading et découvrez tous nos guides éducatifs

  • Psychologie du trader Bitcoin

Nos données indiquent qu’un trader particulier perd plus de Pips (points de base) dans un trade perdant qu’il n’en gagne lors d’un trade gagnant. Ce phénomène peut s’expliquer de la manière suivante : le trader peine à couper ses pertes, et ne laisse pas suffisamment courir ses gains. En effet, le trader perdant a tendance à reculer son ordre stop lorsque le marché va à contre sens de sa position, entrainant ainsi une perte potentiellement plus lourde.

  • Volatilité

Représentant le sentiment du marché vis-à-vis de son appréhension du risque, la volatilité peut aussi bien être une menace qu’une opportunité pour le trader Bitcoin. Le marché des cryptomonnaies (Bitcoin – Ethereum) est en effet particulièrement volatil. Ainsi, le trader Bitcoin devra faire preuve de prudence lors d’une intervention de banque centrale ou durant un évènement majeur susceptible d’impacter l’évolution des cryptomonnaies et du Bitcoin.

La « bulle » Bitcoin pourrait-elle éclater en 2017 ?

Le Bitcoin s’effondre après l’intervention de la Fed