Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Plus Voir plus
Le centre du marché du Forex

Le centre du marché du Forex

2013-11-01 19:04:00
James Stanley, Strategist
Share:

Points de discussion :

  • Le noyau du marché du Forex, c'est le trade et les flux de capitaux
  • Cet article montre pourquoi le trade et les flux de capitaux peuvent être si importants
  • «La guerre des devises» est basée sur le trade et les flux de capitaux; nous expliquons pourquoi et comment

Il y a seulement six mois, vous ne pouviez pas écouter les actualités sans entendre parler du terme 'Guerre de devises.' Et si vous n'en saviez pas plus, et ne faisiez attention qu'aux grands titres - il se peut que vous pensiez que le thème général s'était déjà déroulé.

En fait, ce n'est pas le cas. Il y a simplement eu plus de questions importantes sur lesquelles les journaux et les chaînes de télévision se sont concentrées parce que cela leur a permis de mettre un compte à rebours a côté de chaque publication pour faire peur aux gens et les faire regarder et/ou lire leur contenu (comme la question de la réduction ou la fermeture du gouvernement américain).

Mais pour nous rappeler que les guerres de devises ne sont pas impossibles, dans une déclaration très claire cette semaine, le Département du Trésor des États-Unis a accusé l'Allemagne de favoriser une stratégie 'd'appauvrissement de ses voisins'; afin de faire croître leur économie par l'intermédiaire d'une reprise basée sur les exportations à la demande de ses voisins en Europe. La déclaration dit aussi que sans les nombreuses concessions de l'Allemagne, la zone euro aurait des difficultés à faire une reprise.

Qu'est-ce que ‘La guerre des devises?’

Cela concerne le fait d'avoir une monnaie faible. La mondialisation ayant prise sur l'économie mondiale, les nations les plus puissantes dans le monde ont compris que la meilleure façon de trouver la croissance est de vendre hors de leur propre pays (exportations). Ce faisant, vous apportez des capitaux étrangers dans votre économie, et ensuite votre économie pourra utiliser ce capital pour embaucher plus de travailleurs, payer des taux plus élevés sur les dépôts, et, éventuellement avoir de l'inflation.

Prenons le Japon comme exemple, comme il a été l'objet d'accusations de manipulation de devises il y a moins d'un an quand Shinzo Abe a mis en place son approche tripartite (dite "les trois flèches") pour relancer l'économie japonaise.

Le contexte est que le Japon a connu une dépression économique depuis dix ans. Le Nikkei s'est approché de 40000 à la fin des années 80, et pendant la crise financière, s'est retrouvé à 7000.

Une devise forte peut faire du mal à une économie

The_Nucleus_of_the_FX_Market_body_Picture_5.png, Le centre du marché du Forex

Créé avec Marketscope/Trading Station II

Cela a amené une crise politique dans le pays. Et cette crise politique s'est répandue dans tout le Japon de plusieurs manières.

Mais tout ceci est arrivé à un carrefour intéressant l'année dernière, quand une des personnalités au centre de la crise politique japonaise précédente est revenue sur le devant la scène: M. Shinzo Abe. Abe avait déjà été premier ministre du Japon et il a démissionné en disgrâce après des accusations d'activités illégales au sein de son cabinet.

Mais Abe a eu une idée qui lui permettrait de reprendre le contrôle du pays en mettant en place une politique économique qui permettrait FINALEMENT de faire sortir l'économie japonaise de la crise.

Un premier point d'importance était d'affaiblir le yen, et voici pourquoi cela est important: le Japon est une économie basée sur les exportations. Pour les économies axées sur les exportations, les taux de change sont extrêmement importants.

Le taux de change de l'USDJPY est simplement une façon d'exprimer la valeur d'un dollar en yen japonais. Donc, regardons ensemble cet exemple:

Disons qu'une compagnie automobile japonaise a sorti une voiture en 1998 et a calculé qu'elle leur coûtait environ ¥2800000 à produire ($20000). Mais ce n'est pas un problème parce qu'elle allait vendre la voiture pour $30000 - ce qui ferait un beau profit de $10000 sur chaque voiture vendue.

Le taux de change de l'USDJPY en 1995 était d'environ ¥140.00. Donc vous pouvez considérer le coût global et la vente d'une de ces voitures ci-dessous:

The_Nucleus_of_the_FX_Market_body_Picture_4.png, Le centre du marché du Forex

Alors, rappelez-vous - 1 dollar valait environ ¥ 140 en 1998- il coûtait ¥2800000 pour fabriquer une voiture. Mais, c'est OK - parce qu'ils la vendaient $30000, soit ¥4200000. Cela a permis au constructeur automobile d'obtenir un joli bénéfice de ¥1400000, soit $10000.

Si les choses pouvaient continuer comme ça, notre compagnie automobile serait sans doute heureuse avec une marge de profit de 50% sur chaque voiture vendue.

Mais les choses ne sont pas restées comme ça. Le monde a beaucoup changé depuis 1998.

Seulement dix ans après, le taux de change de l'USDJPY est en dessous de 80.

The_Nucleus_of_the_FX_Market_body_Picture_3.png, Le centre du marché du Forex

créé avec Marketscope/Trading Station

Regardons ce qui se passerait pour la compagnie automobile dans cet environnement.

The_Nucleus_of_the_FX_Market_body_Picture_2.png, Le centre du marché du Forex

Il coûte toujours ¥2800000 pour construire la voiture, parce que les travailleurs sont payés au Japon, et les composants sont achetés au Japon. Donc le changement du taux de change ne change pas nécessairement la structure des coûts, même si, du fait que chaque yen vaut beaucoup plus; la structure des coûts en dollars est beaucoup plus élevée.

Cela a cependant un gros impact sur les revenus de la vente. Souvenez-vous qu'elle vend au prix de $30000 aux États-Unis. Maintenant, elle ne récupère que ¥2400000 ($30000 X ¥80.00 = 2400000).

Ils n'arrivent même plus à couvrir leurs coûts! Une marge bénéficiaire de 50% est partie en fumée, et c'est SEULEMENT parce que le ¥ s'est renforcé.

Notre compagnie automobile perd maintenant 400000 yen sur chaque voiture vendue. Pendant combien de temps cela peut-il continuer? Peu d'entreprises peuvent continuer d'exister si elles continuent à perdre de l'argent.

Donc, que va faire la compagnie automobile? Elle va réagir et aucune de ses options n'est bonne. Ils peuvent augmenter le prix aux États-Unis ... mais maintenant ils vendront moins de voitures. Les clients vont remarquer que notre compagnie automobile japonaise a augmenté les prix plus que les compagnies automobiles allemandes, américaines, ou chinoises; donc ce n'est pas vraiment une option disponible.

Souvent, ils vont réagir par la réduction des coûts. Cela signifie licencier des travailleurs, ou au moins en embaucher moins. Ils vont commencer par se concentrer sur «l'efficience» de l'entreprise, et essayer de trouver tous les moyens possibles pour faire des économies afin de pouvoir au moins couvrir les coûts. Toutes les mesures prises par notre constructeur automobile pour tenter de réduire les coûts vont être négatives pour l'économie globale: Moins d'emplois (hausse du chômage), des augmentations de salaire plus faibles ou inexistantes (baisse de l'inflation), et un sentiment général de panique au sujet de la sécurité économique future, étant donné que notre constructeur automobile n'a même pas fait nécessairement quelque chose de mal ... ils ont juste été aveugles face à une monnaie devenue beaucoup plus forte.

C'est précisément pourquoi le Japon s'est empêtrée dans une récession de plus de dix ans, et doit faire face à une pression déflationniste.

La réponse:

Donc que fait le Japon en réponse? Il essaye de faire baisser la valeur de sa devise; parce que si cela fonctionne, l'effet opposé fonctionnera en leur faveur.

Donc disons que notre compagnie automobile a trouvé une manière de continuer à exister dans cet environnement de yen cher; et ils ont réduit leur coût à 2300000 yen par voiture.

Sans aucun doute, ce n'est pas une bonne situation, parce que la marge de profit est minime (seulement 100000 yen par voiture). Mais - elle a trouvé une manière de survivre.

Mais - quand la banque centrale du Japon obtient enfin un yen plus faible, notre compagnie automobile est dans une bonne position pour bien en profiter.

Supposons que la Banque centrale du Japon agisse de la même manière qu'en fin d'année 2012 et pousse le yen plus bas (donc l'USDJPY plus haut) jusqu'à 100.00.

The_Nucleus_of_the_FX_Market_body_Picture_1.png, Le centre du marché du Forex

Notre constructeur automobile continue de sentir les effets de la période difficile, et produit toujours sa voiture pour 2300000 yens. Mais maintenant que l'USDJPY est à 100.00, il engrange 3000000 pour chaque véhicule vendu... Soit un profit de 700000.

Cela n'est pas sans conséquence... Parce que maintenant, ces profits peuvent être ré-investis dans les entreprises en équipement. Ces achats d'équipement vont générer des profits aux fournisseurs au Japon, lesquels chercheront à embaucher plus de personnel. Nos fabricants locaux peuvent désormais devenir plus compétitifs en considérant qu'ils ont maintenant une marge commerciale confortable leur permettant de réduire le prix de vente, et même de se rendre compétitif par rapport à leurs concurrents allemands et américains.

Finalement, notre constructeur automobile devra embaucher plus de travailleurs, et parce que la demande pour des travailleurs a augmenté (puisque les fabricants d'équipement et d'automobiles cherchent tous deux à embaucher), les salaires vont devoir augmenter.

Cela enclenche tout cet effet synergique de la croissance économique dans une économie, et tout ce qui s'était réellement passé c'était un changement dans le taux de change.

Des cours de devises les plus faibles rendent l'exportation plus attrayante, et pour les économies axées sur les exportations, les monnaies moins chères peuvent apporter une croissance considérable dans l'économie.

Pourquoi est-ce important aujourd'hui?

C'est important parce que les plus grandes économies du monde se lancent tous activement dans des campagnes visant à affaiblir leur monnaie.

Les États-Unis dans son 4ème tour de QE, ajoutant 85 milliards de dollars par mois dans l'économie (qui fonctionne comme une dilution du dollar américain, ou «faiblesse artificielle»). La Chine utilise un système «de taux variable fixe», où une faiblesse du dollar américain se transmet également en Chine parce que les chinois basent le prix du yuan sur la valeur du dollar. Donc, la Chine suit ce qui se passe aux États-Unis..

Ce même rapport mentionné au début de cet article avait déjà observé ces mêmes accusations d'employer une stratégie de «chacun pour soi» envers la Chine avec son système de taux -fixe- variable.

Le Japon présente à présent un ratio dette sur PIB de 220 contre 1 après avoir lancé l'approche des ‘trois flèches’ lors de la fin de l'année 2012. Comme nous l'avons vu dans notre exemple précédent, la faiblesse continue du yen est toujours une priorité pour la banque du Japon, quoiqu'elle cherche prudemment à éviter les accusations de commencer une guerre des devises (notamment avec son voisin immédiat, la Chine).

Et en Europe, eh bien l'Europe est un gâchis en ce moment, et continuera probablement à l'être jusqu'à ce qu'une véritable union bancaire soit instituée. Personne n'est même vraiment sûr avec quel type de moyens la BCE va s'engager dans une politique monétaire basée sur la dilution de la monnaie, mais les récentes discussions sur des «taux négatifs» ont servi à effrayer de nombreux investisseurs concernant le dépôt de devises dans l'un des rares régions ou nous pourrions ne pas voir une politique active basée sur une dilution.

Ceci est le noyau du marché du forex: le trade et les flux de capitaux. Et il sera au centre de la prochaine guerre des devises.

-- Rédigé par James Stanley

FX

ForexForex

EURUSD

ForexForex

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.