Ne manquez aucun article de James Stanley

S'inscrire pour recevoir des informations quotidiennes sur les publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de DailyFX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de James Stanley

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

S'il y a bien un sentiment que les traders abhorrent de manière universelle, c'est sans aucun doute l'émotion ressentie à la vue d'une position qui s'enfonce de plus en plus dans le rouge.

À ce moment précis, vous vous voyez vous appauvrir... Ce qui est exactement l’antithèse de ce pourquoi vous tradez.

Si la position est laissée sans contrôle, les choses peuvent vraiment mal tourner, et ce très rapidement. Une position avec un engagement trop important peut conduire à des pertes démesurées, et puisqu'une position peut évoluer en votre défaveur pendant une période prolongée, ces pertes peuvent nuire irrémédiablement à votre futur.

Please add a description for the image.

Mieux vaut prévenir que guérir

Par "prévenir", nous n'entendons pas "empêcher totalement les pertes de trading". Cela est en effet impossible. Au lieu de cela, nous entendons par là que les traders doivent faire tout leur possible pour éviter les situations de trading ingérables, et éviter de se placer dans de tels scénarios aussi précaires que défavorables.

Ainsi, lorsqu'un trader prend une position avec un engagement trop important, sans placer un stop : si le trade évolue en sa défaveur, il se retrouve dos au mur, et doit décider comment réagir alors qu'il a déjà perdu de l'argent et est confronté à des pertes potentielles encore bien plus importantes.

Nous avons examiné les effets de ce phénomène dans notre série d'articles DailyFX, "Caractéristiques des traders qui réussissent". Ainsi, l'erreur numéro un commise par les traders Forex est la suivante : ils engrangent des pertes trop importantes, pour des gains trop faibles. Le graphique ci-dessous présente les gains moyens par rapport aux pertes moyennes sur certaines des paires de devises parmi les plus populaires, selon l'article L'erreur numéro un des traders Forex :

Please add a description for the image.

Gains moyens (en bleu) et pertes moyennes (en rouge) ; tiré de L'erreur numéro un des traders Forex

Ainsi, ces traders peuvent même afficher un pourcentage de trades gagnants de 60% et POURTANT perdre de l'argent dans l'ensemble !

Nombreux sont ceux qui pensent que cette erreur est limitée aux traders débutants. Mais tel n'est pas le cas. En fait, la confiance peut jouer de façon importante dans l'équation.

Ainsi, les traders confiants, qui pensent qu'ils sont capables de gérer avec succès des trades pris au vol, peuvent être tentés de prendre des positions importantes sur ce qu'il considèrent comme des opportunités extraordinaires.

Ces traders ont oublié que personne n'est en mesure de prévoir l'avenir ; soyons justes : cela nous arrive à tous. Nous somme parfois certains de nos opinions et souhaitons tirer profit des opportunités qui s'offrent à nous.

Mais en un clin d'oeil, l'espoir peut se muer en désespoir. Et les traders expérimentés, trop confiants, peuvent souffrir d'un tel manque de planification aussi bien que les traders débutants.

Inutile de ressasser le passé, si vous avez rencontré ou rencontrez en ce moment une telle situation. Cela m'est arrivé aussi, et arrive à la plupart des traders.

La seule façon de régler le problème est d'en tirer une leçon... Et d'intégrer ces éléments dans votre plan de trading.

Comme David Rodriguez le soulignait dans "L'erreur numéro un des traders Forex" : tradez toujours avec un stop.

Fixez votre perte maximum dès le début du trade, avant même d'être engagé dans le jeu,de façon à ne pas avoir à vous poser cette question redoutée, "Où arrêter ?", lorsque vous avez déjà un trade perdant entre les mains.

Acceptation

Certains traders ne considèrent pas les pertes sur les positions ouvertes comme de "véritables" pertes, jusqu'à la clôture du trade.

Mais ne vous y trompez pas : il s'agit bel et bien de pertes. Cet argent n'est plus le vôtre, alors que le prix que vous aviez payé n'est plus dans les échanges actuels présentés par le marché.

Une perte flottante reste une perte ; elle n'a simplement pas encore été "réalisée".

Ainsi, si vous vous retrouvez dans une position perdante, face à la question "Quand arrêter l'hémorragie ?", la première chose à faire est d'accepter le fait que la perte affichée par la position est réelle. Elle n'a pas encore été réalisée, c'est tout... Et vous courez le risque de perdre encore plus.

Fixez la ligne à ne pas dépasser

Lorsque vous avez examiné l'état de votre compte (en prenant en compte les gains et les pertes flottants), vous pouvez décider combien vous pouvez encore consacrer à votre idée de trading.

Dans le cours de trading DailyFX, nous conseillons de maintenir le risque total à moins de 5% du total du compte ; ainsi, si un trader dispose d'un total de 10,000$ sur son compte, il tenterait de maintenir les pertes sous les 500$.

Certains traders poussent ce concept au niveau suivant, et se permettent de se diversifier au sein de ce montant de risque. Ainsi, si un trader veut gérer 4 trades à la fois, tout en maintenant le risque total sur son compte à moins de 5%, il peut tenter de risquer 1.25% de son compte sur chacune de 4 idées de trade différentes. Dans ce contexte, un trader avec un compte de 10,000$, qui compte maintenir le risque total sous les 500$, peut placer 4 trades différents, en risquant 125$ sur chacun d'entre eux.

Please add a description for the image.

Prenez ainsi le total de votre compte, et calculez le pourcentage que vous souhaitez engager dans votre idée. Une fois ce montant déterminé, vous pouvez placer un stop sur le trade : dans l'éventualité où le cours évolue en votre défaveur, l'hémorragie est stoppée.

Suivant : La psychologie du trading : le trade manqué (9 sur 9)

Précédent : Comment trader les lignes de tendance