Ne manquez aucun article de James Stanley

S'inscrire pour recevoir des informations quotidiennes sur les publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de DailyFX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de James Stanley

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

Sujets évoqués dans cet article

  • Entrer en position de trading
  • Gérer le risque de la position
  • Quand mettre à execution la stratégie

Quand on fait du trading sur les marchés, il est souvent bénéfique d'avoir une approche stratégique. Même si la notion de trading "sur coup de coeur" pourrait sembler attrayante, en pratique, c'est beaucoup plus complexe et beaucoup moins probable que si l'on a une approche structurée avec laquelle on spécule sur les marchés.

Il y a de nombreuses manières de le faire. Cet article évoquera ainsi les points principaux que les traders doivent considérer lorsqu'ils construisent leurs stratégies.

Avant même de créer une stratégie, un trader doit d'abord décider de quelles conditions de marché il veut tirer profit. Dans la première partie de la série "Comment construire une stratégie", nous avons examiné ce sujet en détail. Et comme nous l'avons vu, les marchés fonctionnent dans 3 types de conditions principaux : la tendance, le range et la cassure (comme on le voit sur l'illustration ci-dessous).

Vous débutez sur le Forex ? Apprenez à les bases du trading de devises en recevant gratuitement ce guide

Illustration d'une stratégie de trading sur NZD/USD.

Chacune de ces conditions de marché peut prendre des formes très différentes. Les ranges peuvent souvent se produire sur des marchés calmes. Le support et la résistance qui définissent les ranges font l'objet d'une cassure lorsque le cours les dépasse en quittant le range, souvent après une annonce importante ou un stimulus fondamental.

Les cassures peuvent être rapides et violentes, et atteindre précipitamment le stop ou la limite fixés par un trader. Elles peuvent aussi être extrêmement volatiles, et c'est pourquoi ces stratégies doivent être construites de façon différente de celles relatives aux ranges ou aux tendances, en ce qui concerne le "money management" et la gestion du risque.

Une fois qu'un biais a commencé à s'établir sur le marché, les tendances à plus long terme peuvent se développer, c'est une condition unique qui nécessite une approche différente des marchés en range ou en tendance.

Une fois que le trader a décidé des conditions de marché pour lesquelles il veut construire une stratégie, il doit ensuite déterminer sur quel horizon de temps il compte analyser et exécuter ses trades. Dans un autre article éducatif, nous avons exploré les intervalles les plus communs que les traders peuvent analyser selon la durée souhaitée.

Nous sommes allés plus loin en explorant le concept de l'analyse sur des périodes multiples, grâce à laquelle les traders peuvent utiliser un graphique à plus long terme pour évaluer les tendances générales ou le sentiment qui peut exister pour une paire de devises, pour ensuite utiliser un graphique à plus court terme afin d'avoir un point de vue plus précis quand ils prennent une position.

Stratégies de trading

Entrer en position de trading

La prochaine étape dans la construction d'une stratégie de trading consiste à réfléchir à la façondont le trader va prendre ses positions. Comme nous l'avons vu dans l'article éducatif Evaluer les conditions de marché, le support et la résistance peuvent caractériser les ranges, définissant ainsi les cassures tout en offrant également de l'aide vis-à-vis de la gestion du risque pour les stratégies basées sur les tendances.

Ainsi, il peut souvent être bénéfique pour le trader d'avoir des mécanismes multiples pour voir quels niveaux pourraient être pertinents ou non. Dans l'article Comment élaborer une stratégie, 3e partie - Support et Résistance, nous avons étudié les cours, les nombres entiers et seuils psychologiques, Fibonacci, et les points pivot.

Illustration d'une stratégie de trading sur EUR/USD

Une fois que le trader a décidé la manière selon laquelle le support et la résistance seront utilisés dans sa stratégie, il doit ensuite trouver une manière d'évaluer la force des mouvements des cours. Dans Comment construire une stratégie, 4e partie : évaluer les tendances, nous avons regroupé certains des concepts que nous avions évoqués à propos des évolutions des cours, de l'analyse de périodes multiples et des conditions de marché pour permettre aux traders de constater qu'ils peuvent évaluer la force d'une tendance.

Illustration stratégie de trading sur AUD/USD

Gestion du risque

Dans Comment construire une stratégie, 5e partie : gestion du risque, nous avons parlé de ce qui est pour de nombreux traders la partie la plus importante de la construction d'une stratégie, à savoir le trade lui-même et sa gestion. C'est à ce moment que la gestion du risque devient particulièrement nécessaire.

Une grande partie de cette série était basée sur les recherches réalisées par DailyFX dans le cadre de l'étude sur les caractéristiques types d'un trader gagnant.

Dans une précédente étude de ce guide DailyFX Caractéristiques types d'un trader gagnant, les résultats réels de traders tout aussi réels sur plus de 12 millions de trades ont été analysés, afin de déterminer ce qui fonctionnait le mieux, et sur quels éléments les traders pouvaient travailler pour obtenir ces résultats.

Nous avons examiné le fait suivant : même si de nombreux traders gagnent plus souvent qu'ils ne perdent (soit un pourcentage de gains de plus de 50%), c'est le montant de leurs gains et/ou de leurs pertes qui indique souvent le succès ou l'échec sur les marchés. Nous avons ensuite évoqué la gestion de la relation risque/rendement, selon laquelle les traders peuvent gagner plus sur un trade gagnat qu'ils ne perdent sur un trade perdant. L'illustration ci-dessous montre un rapport de risque/rendement de 1 pour 2 :

Nous avons ensuite analysé le concept d'engagement, que l'on peut retrouver dans l'article Avec quel capital dois-je trader le Forex, de Jeremy Wagner. C'était le 4e et dernier article de la série sur les Caractéristiques des traders qui réussissent, et il fournit des informations particulièrement intéressantes.

Avec combien de capital devrais-je trader le Forex ?

D'après le graphique, nous pouvons constater que les traders avec des comptes plus importants (entre 5,000$ et 9,999$ ont utilisé des niveaux inférieurs d'engagement (comme on le voit en bas du graphique) ; et ces niveaux-levier leur ont permis d'obtenir des profits plus importants.

Les traders qui ont utilisé un engagement (effet de levier) de l'ordre de 5 pour 1 ont fait un profit dans 37,37% des cas, alors que les traders avec des comptes inferieurs à 1,000$ utilisaient, en moyenne, un engagement de 26 pour 1... Et n'ont fait des profits que dans 20,91% des cas. Il s'agit là d'une différence très importante, puisque les traders qui préfèrent un levier limité à 5 pour 1 ont fait 78% de profit en plusque les traders utilisant un engagement de 26 pour 1.

La thèse de la 4e partie de la série Caractéristiques des traders qui réussissent suggère que "les traders devraient essayer d'utiliser un niveau d'engagement réel de 10 pour 1 ou moins."

Quand mettre à exécution votre stratégie

Jusqu'ici, nous avons parlé de nombreux éléments que les traders doivent considérer quand ils construisent leur stratégie. Peut-être tout aussi important, si ce n'est plus : le moment où nous allons véritablement procéder à la prise de position et à la mise en place de la stratégie que nous avons élaborée.

L'un des éléments clés du marché du Forex, qui le différencient de ses homologues, c'est le fait qu'il ne clôture jamais.

Illustration d'une stratégie de trading avec EUR/USD

Même si le marché est ouvert 24 heures sur 24, les évolutions des cours peuvent avoir des aspects très différents selon la période de la journée, et l'e lieu où la liquidité est offerte.

Par exemple, la séance asiatique est généralement considérée comme celle qui offre les évolutions de cours les plus lentes, avec un fort respect du support et de la résistance et un potentiel de "gros mouvements" moins élevé. À cause de cela, il peut être judicieux pour les traders qui souhaitent exécuter des stratégies basées sur les ranges de concentrer leurs entrées sur la séance asiatique.

A 3h du matin heure de New York, la liquidité commencent à affluer de Londres, qui pour de nombreux traders constitue le "cœur" du marché du Forex. Londres est le plus grand centre de marché qui génère le plus de liquidités, et peu après son ouverture on peut souvent observer des mouvements importants sur les paires de devises majeures. Les traders qui exécutaient jusque là des stratégies de range pendant la séance asiatique doivent être prudents, car les niveaux de supports et résistances pourraient être cassés beaucoup plus facilement en raison de la hausse de la liquidité de Londres. Les traders qui exécutent des stratégies de cassure peuvent souvent trouver les marchés rapides et volatiles qu'ils recherchent après l'ouverture de Londres.

A 8h du matin (heure de New-York), lorsque les marchés américains ouvrent leurs portes, un nouvel afflux de liquidité arrive sur le marché du Forex. Cette période est celle du "chevauchement", quand les centres de marché de Londres et de New York côtent en même temps ; et c'est souvent la période la plus volumineuse de la journée sur le marché du Forex. Les mouvements rapides peuvent être nombreux, la volatilité extrêmement forte, de même que la possibilité de retournement peut détruire même les meilleures stratégies de range.

Apres la clôture de Londres, la nature de la séance américaine peut changer de manière importante. Les mouvements horaires moyens peuvent diminuer, et les évolutions des cours peuvent commencer à faiblir. La séance américaine peut commencer à ressembler à ce que l'on observe généralement pendant la séance asiatique : des mouvements de prix lents avec plus de respect pour les niveaux de support et de résistance précédemment établis.