Ne manquez aucun article de James Stanley

S'inscrire pour recevoir des informations quotidiennes sur les publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de DailyFX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de James Stanley

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

Avant de continuer votre lecture, j'aimerais que vous réfléchissiez à une chose tout simple.

How_to_Build_a_Strat_part_5_body_Picture_7.png, Comment élaborer une stratégie, Partie 5 : Gérer les risques

Lorsque je pose cette question au cours de nos bootcamps DailyFX, la plupart des réponses tournent autour de 60-70%. Certains traders répondront un peu plus bas, avec un chiffre autour de ~55%.

Nous avons rarement des réponses en dessous de 50%.

Ce n'est pas correct.

Dans le domaine du trading, nous pouvons n'avoir raison que 30% du temps et quand même réaliser des profits. Dans cet article, je vous montrerai comment.

Nous nous pencherons également sur une question potentiellement encore plus importante - nous allons enquêter sur la raison pour laquelle vous ne voudriez peut-être pas vous attendre à avoir raison plus souvent que que la moitié du temps.

Qu'est-ce qui est compris dans le prix actuel ?

Lorsque les banques reçoivent les commandes de leurs clients pour changer les dollars US $1,000,000 en euros, yen ou livre sterling, ils gèrent leur business de transaction et cette demande ou approvisionnement additionnels en fonction du changement qui va affecter les prix.

Une alternative : en cas d'annonce surprise du directeur de la Fed Ben Bernanke, les prix commenceront à changer rapidement afin d'incorporer les toutes dernières nouvelles qui puissent être introduites dans ce contexte.

Mais les deux facteurs affecteront les prix futurs, et, malheureusement, il est impossible de savoir qu'ils auront lieu jusqu'à ce qu'ils aient eu lieu.

Le prix actuel ne nous montre qu'une carte des publications qui ont eu lieu dans le passé.

Et c'est tout. Pas de déjeuner gratuit.

En tant que traders, il est peu probable d'exhiber une configuration toujours plus rusée que le marché lors de notre chemin vers une pile de richesses.

Pourquoi ?

Car le marché a toujours raison. Les changements de prix à venir sont souvent dictés par les événements futurs que nous ne pouvons pas prévoir (tels que les commandes de taille des banques, ou des nouvelles à venir). Avec ces genres d’événements, il est impossible de savoir ce qui aura lieu, et par conséquent , il est impossible de continuer à prévoir avec succès les futures mouvements de prix sans être aidé dans la gestion du risque.

Bien sûr, nous pouvons entrevoir un biais - et si aucune nouvelle qui puisse changer radicalement la perspective ne pénètre le marché, nous pouvons même être capable de trade dans la direction de ce biais (la tendance). Nous avons publié de nombreux matériaux cherchant à aider les traders à voir cela.

Mais alors que nous plaçons des trades et construisons des stratégies, nous devons SAVOIR qu'il y a toujours une possibilité de se tromper sur un trade - tout comme il n'y a pas d'assurance que le prix va monter ou descendre à n'importe quel moment donné.

Faire du trading, c'est gérer des probabilités.

À n'importe quel moment, quelle est selon vous la possibilité que le prix augmente ou baisse?

Il est important de considérer cette question en planifiant la gestion de risque. Combien de fois vous attendez-vous à avoir raison?

Dans les DailyFX séries des Traits des Traders à Succès, nous avons découvert que les traders au détail ont plus souvent raison qu'ils ne se trompent dans la plupart des paires des trades les plus communes. La table ci-dessous montre les pourcentages gagnants dans ces paires durant la période d'analyse :

How_to_Build_a_Strat_part_5_body_percent_trade_profitable.png, Comment élaborer une stratégie, Partie 5 : Gérer les risques

Extrait de L'erreur numéro un que FX font les traders par David Rodriguez

Pour la plupart des paires de devises observées, les traders étaient rentables plus de la moitié du temps (à l'exception du graphique ci-dessus sur lequel les traders en AUDJPY ne l'étaient que 49% du temps). Ainsi que l'on pourrait penser que ces traders, avec leurs pourcentages de bénéfices juteux, agissaient comme il fallait?

Malheureusement non : malgré le fait que les traders gagnaient jusqu'à 71% des trades, les traders perdaient quand même de l'argent dans l'ensemble. Voulez-vous essayer de deviner pourquoi ?

Eh bien, voilà pourquoi :

How_to_Build_a_Strat_part_5_body_trade_pips.png, Comment élaborer une stratégie, Partie 5 : Gérer les risques

Extrait de L'erreur numéro un FX des traders de David Rodriguez

Le gain moyen est en bleu, et la perte moyenne en rouge, et comme vous pouvez le voir – pour chaque paire, les traders enregistrent leurs plus grandes pertes lorsqu'ils se trompent sur le prix.

Et bien que les traders gagnaient beaucoup plus sur le graphique précédent, le fait qu'ils perdent autant lorsqu'ils se trompent est lourd de conséquences.

Dans L'erreur numéro un Forex que font les traders, le stratège quantitatif David Rodriguez a constaté que c'était l'erreur la plus commune des traders sur le marché FX ; et que ceci peut être rectifié en utilisant la gestion du risque à votre avantage.

Utiliser la gestion du risque

Donc, si un trader veut intégrer la gestion de risques à ses stratégies, comment peut-il le faire?

Il y a deux aspects primaires qui intéressent les traders lorsqu'ils construisent leur approche.

Le premier nous l'avons vu ci-dessus, et il appartient au ratio risque-récompense de chaque trade qui est effectué ; afin d'éviter L'erreur numéro un Forex que font les traders.

Dans cet article, David suggère que les traders devraient utiliser des stops et des limites afin de renforcer le ratio risque/récompense de 1:1 ou plus haut. Ceci peut être institué en plaçant un stop et une limite à chaque trade, en s'assurant que la limite est au moins aussi loin du prix du marché courant que votre stop.

Nous pouvons même pousser ce concept un peu plus loin pour rechercher des profits plus importants quand cela est possible, mais en risquant de plus petits montants pour que les pertes soient plus petites; cela peut être fait avec un ratio risque/ rendement de 1-2 (risquer 1 dollar pour chaque 2 dollars recherchés).

Voyez une représentation d'un ratio risque-rendement de 1-2 sur le graphique ci-dessous :

How_to_Build_a_Strat_part_5_body_Picture_4.png, Comment élaborer une stratégie, Partie 5 : Gérer les risques

Les raisons d'une telle configuration risque-rendement sont nombreuses, parce que les prix des futures sont difficiles à prévoir et impossibles à prédire. Mais quand un trader est du bon côté du trade, ce type de ratio risque -rendement peut maximiser leur gains et limiter leurs pertes dans les cas où ils se seraient trompés.

En fait, supposons qu'un trader a raison moins de la moitié des fois. Admettons qu'un trader n'est gagnant que sur 40% de ses positions. En utilisant un ratio risque-rendement de 1-2, il peut tout de même réaliser un profit net.

How_to_Build_a_Strat_part_5_body_Picture_3.png, Comment élaborer une stratégie, Partie 5 : Gérer les risques

Comme vous pouvez le voir, le ratio risque-rendement a complètement changé la stratégie. Si le trader ne recherchait qu'un dollar de rendement pour chaque dollar risqué, la stratégie aurait perdu 200 pips. Mais en ajustant la stratégie à un ratio risque-rendement de 1-2, le trader fait à nouveau pencher la balance en sa faveur (même en n'étant correct que 40% des fois).

Mais si notre stratégie ne réussissait que dans 30% des fois (comme nous l'avions mentionné plus haut) ?

Nous pouvons toujours chercher à être plus agressifs, recherchant un rendement plus important pour les quelques fois où nous sommes corrects. Le tableau ci-dessous examine 3 ratios différents de risque-rendement ayant un taux de gain de 30% :

How_to_Build_a_Strat_part_5_body_Picture_2.png, Comment élaborer une stratégie, Partie 5 : Gérer les risques

Levier

Poursuivons notre analyse de gestion de risque, et commençons à nous concentrer sur le levier utilisé. Après tout, la force de notre ratio risque-management n'est pas importante si nous nous sommes confrontés à un 'margin call' (appel de marge) seulement après quelques positions exécutées avec notre stratégie.

Ce sujet avait été étudié plus en profondeur dans l'article ‘Avec combien de capital devrais-je trader le Forex,’ par Jeremy Wagner.

En recherchant comment les traders réussissaient, en se basant sur le montant de capital utilisé pour leur trading, Jeremy a fait une observation fascinante. Les traders dont le solde sur leur compte était le plus petit, en général, avaient un levier bien plus important que les traders ayant des soldes plus élevés.

Les traders utilisant moins de levier réalisaient de bien meilleurs résultats que les traders aux soldes plus petits utilisant des leviers de plus de 20 pour 1. Les traders aux soldes plus importants (utilisant un levier moyen de 5 pour 1) étaient rentables plus de 80% de fois que les traders aux plus petits soldes (utilisant un levier moyen de 26 pour 1).

Le tableau ci-dessous a été pris directement de ‘Avec combien de capital devrais-je trader le Forex,’ et illustre de manière plus détaillée cet écart massif entre ces groupes de traders.

How_to_Build_a_Strat_part_5_body_Picture_4.png, Comment élaborer une stratégie, Partie 5 : Gérer les risques

Tiré de ‘Avec combien de capital devrais-je trader le Forex ?’ de Jeremy Wagner

Dans cet article, Jeremy déclare que les ‘traders devraient chercher à utiliser un levier effectif de 10 pour 1 ou moins.’ Faire cela leur permettra d'atténuer les dommages causés par les pertes; et si cela est associé à de forts ratios risque-rendement, (chercher un rendement plus élevé que le montant risqué, comme mentionné plus haut), les traders peuvent commencer à chercher à exploiter le concept de gestion de risque en leur faveur.