Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Kuroda attise la pression haussière sur le yen ; IPC à venir

Kuroda attise la pression haussière sur le yen ; IPC à venir

2017-02-27 04:57:00
James Stanley, Strategist
Share:
Kuroda attise la pression haussière sur le yen ; IPC à venir

Prévisions pour le yen : Haussières

  • Le dollar américain peut chuter alors que le yen gagne grâce à l'optimisme quant au déclin du Trump Trade
  • Analyse technique de l'USD/JPY : La force relative maintient l'USD/JPY plus bas
  • Si vous recherchez des idées de trading, consultez nos guides de trading. Si vous cherchez des idées pour des perspectives davantage à court terme, veuillez consulter notre indicateur de l'indice du sentiment spéculatif (SSI).

Un des plus grands bénéficiaires du ‘Trump Bump’ dans les marchés mondiaux a été le Japon. Après que la BoJ a passé plus de trois ans à affaiblir le yen dans le cadre de la ‘politique économique d'Abe’, le désastre à commencer à poindre alors que le yen a commencé à reprendre de la force à peu près au même moment où l'économie chinoise a commencé à trembler au cours de l'été 2015. Les choses ont vraiment commencé à se désintégrer pour la Banque du Japon avec le passage à l'année nouvelle en 2016 : l'aversion au risque a enveloppé les marchés boursiers et les investisseurs se sont rués vers le yen en prévision des jours plus chaotiques à venir. Cela a apporté la peur de gâcher plus de 3 ans et plus de 4 milliards $ dépensés dans les divers canaux de la détente quantitative japonaise. La BoJ savait seulement que quelque chose devait être fait : Regarder de l'autre côté de la Mer de Chine orientale a montré une économie en croissance qui semblait trébucher avec un risque très réel et légitime d'‘explosion’, qui aurait probablement conduit à la faiblesse du Yuan alors que les investisseurs chinois cherchaient des havres plus sûrs. Quel est un des havres les plus sûrs du monde pendant ces périodes de tumulte financier ? Le yen.

Ainsi au moment de la décision de la BoJ concernant les taux en janvier 2016, ils ont choqué le monde en décrétant des taux négatifs. Cela a entièrement pris les marchés boursiers par surprise et a peut-être même indiqué un ton de détresse, alors que la BoJ prenait une mesure radicale absolument pas éprouvée sans autre forme d'avertissement ou de débat public. Et cela a marché. Pendant environ un jour. La BoJ a opéré ce mouvement un vendredi matin au Japon (pendant la nuit de jeudi au États-Unis, tôt vendredi matin en Europe) et le yen s'est affaibli alors que nous abordions le week-end. Mais le lundi suivant fut brutal, car la force du yen revint de plus belle et dura pendant environ six mois alors que l'USD/JPY perdait plus de 20%. Le résultat net du mouvement de la BoJ vers des taux négatifs fut que la banque effraya tellement les investisseurs que tout bénéfice tangible de son mouvement fut effacé en environ 36 heures d'opérations boursières.

Le yen a été fort de façon omniprésente jusqu'à l'élection de Donald Trump. Le ‘Trump Bump’ qui a entouré les marchés mondiaux au cours des sept semaines après l’élection présidentielle US a entraîné le yen plus bas alors que l'USD/JPY a augmenté de 17,2 % à partir des points bas de la nuit de l'élection. Mais le yen n'est pas le seul à avoir apprécié la situation, le Nikkei a augmenté de 22,3 % à partir de ces mêmes points bas de la nuit de l'élection. C'est plus que 1/5ème de la valeur, ajouté à un indice boursier très majeur, en trois mois. Comme nous l'écrivions le mois dernier avant la décision la plus récente de la BoJ concernant les taux, la banque allait probablement vouloir attendre des signes de rétablissement plus confirmés avant de faire d'autres mouvements.

Ceci pourrait commencer à apparaître dans les commentaires de la BoJ. Le gouverneur de la Banque du Japon Haruhiko Kuroda a lâché un propos qui a produit l'effet d'une bombe mercredi de cette semaine lorsqu'il a déclaré que le risque d'une autre réduction des taux dans le court terme était faible, en remarquant l'amélioration continue de l'inflation. Il a un peu atténué cette déclaration en disant plus tard que la BoJ est prête à réduire encore si nécessaire et ceci rejoint largement le commentaire de M. Kuroda de la semaine précédente dans lequel il déclarait que d'autres réductions des taux d'intérêt seront le principal outil de la banque pour gérer la faiblesse économique. Ces commentaires, pris tous ensemble, indiqueraient que la banque du Japon devient plus optimiste à propos de la tonalité de son rétablissement continu, qui pourrait favoriser cette recrudescence actuelle de la force du yen.

L'élément important dans le calendrier de la semaine prochaine est l'IPC de janvier qui doit être publié jeudi soir (vendredi matin en Asie, Europe). En raison du caractère unique de l'économie japonaise, la banque suit quelques indicateurs d'importance différents. Il y a l'indice ‘tous articles’, qui est n'est fondamentalement que l'IPC global, incluant dans la corbeille tous les produits pertinents. Mais l'IPC de base au Japon (c'est ce que la BoJ vise) inclut les produits pétroliers tout en éliminant les produits alimentaires frais plus volatils. Et alors il y a le ‘Tous articles, moins les produits alimentaires et l'énergie’ (ce serait identique à une autre interprétation du traditionnel ‘IPC de base’ d'une autre économie en Europe ou aux États-Unis). La prévision pour l'interprétation de l'IPC de la semaine prochaine est que nous verrons enfin l'IPC de base s'aplanir après avoir décliner pendant 10 mois consécutifs, en ajoutant de surcroît le carburant à ce thème récent de l'amélioration qui a aidé M. Kuroda à prendre une position légèrement moins conciliante envers les marchés. Une interprétation inflationniste de la base n'importe où au-dessus 0% attisera probablement la force accrue du yen, alors que les paris sur un stimulus plus monétaire favorise des prix disproportionnés par rapport aux marchés japonais.

La prévision pour le yen sera déterminée haussière pour la semaine à venir, alors que ce facteur (ou menace) précédemment fort d'un stimulus monétaire accru en dehors de la BoJ semble infiniment moins probable comme l'inflation continue de se rétablir et comme les actifs à risque mondiaux poursuivent leur ascension.

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.