Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Baissier
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Bitcoin
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • V shape ? (Nasdaq 100 - 15 min chart) https://t.co/KEE3lhi9iC
  • Fed / Bullard toujours au sujet des taux Quelque chose qui ressemblerait à de la panique attirerait mon attention, mais ce n'est pas le cas
  • Fed / Bullard La taux 10 ans revient juste à son niveau des 6 mois qui ont précédé la pandémie, c'est toujours un niveau bas (still quite low level of yields)
  • Fed / Bullard au sujet de la tolérance sur les taux -nous ne pouvons pas parler d'un niveau spécifique sans contexte de données, donc il est difficile de définir une limite ("draw an line in the sand")
  • Selon Bloomberg, les Etats-Unis et l'Europe se sont mis d'accord sur une pause de 4 mois concernant les taxes commerciales
  • Le #Nasdaq100 évolue toujours sur des plus bas de 3 mois sous l'effet des taux Test en cours du haut de l'ancienne zone de consolidation Si incursion sous cette zone, pas grand chose avant 12000 voire l'oblique inférieure --> https://t.co/Xy2vuexoOp
  • 10 ans US / Retour à la case départ https://t.co/uoS20sIFBY
  • Les arrangements entre copains c'est cool, mais peut-être que le client final va commencer à élever la voix https://t.co/EkislFnT5Q
  • Pétrole #WTI au plus haut depuis avril 2019 La baisse liée à la crise totalement effacée et dépassée ça va vite, peut-être trop vite pour certains pays qui ne seraient pas d'accord pour payer ce prix en phase de reprise économique... https://t.co/cEleCsByPw
  • Si un "swoosh" doit se matérialiser sur l'argent, il ne doit plus tarder... Potentiellement préférable d'attendre retour > 28$ pour exploiter le mouvement s'il se (re)met en route #Silver #XAGUSD --> https://t.co/peVLC1yllF
Le retour du dollar australien peut se prolonger

Le retour du dollar australien peut se prolonger

David Cottle, Analyste
Le retour du dollar australien peut se prolonger

Prévision fondamentale pour le dollar australien : Haussier

  • Le dollar australien a récupéré environ la moitié des pertes infligées par le “Trump trade”
  • Les prix des matières premières plus élevées et une reconsidération du Président élu des États-Unis ont permis
  • de faire face aux chocs des données cette semaine, le rallye peut continuer

Le dollar australien est-il dans la zone idéale ? Eh bien, ceci pourrait être un optimisme prématuré, mais ce qui est sûr est que la devise se trouve dans un meilleur endroit qu'en novembre.

Au cours des deux dernières semaines, la devise a récupéré environ la moitié des pertes subies face à son important frère américain au lendemain de la victoire choc de Donald Trump à l'élection. Comment ? La hausse des prix des deux piliers de l'exportation des matières premières, à savoir le charbon et le minerai de fer y sont pour beaucoup.

En effet, ils ont augmenté avec les espoirs pour une plus forte demande par la Chine. Ces espoirs en retour se sont agrippés sur deux crochets. Le premier était la hausse choc de décembre des prix "sortie d'usine" chinois, à des niveaux sans précédent depuis 2011. Le deuxième est l'espoir renouvelé en l'aspect général de l'économie chinoise en 2016. Nous aurons les chiffres officiels du Produit intérieur brut vendredi 20janvier, mais une estimation a déjà été publiée par l'influente Commission nationale pour le développement et la réforme place la croissance à 6,7 %. Ceci sera heurté au milieu de l'estimation d'intervalle de janvier par Beijing et, même s'il s'agira toujours de la plus lente croissance pendant près de trente ans, ce sera plus qu'assez pour compenser les inquiétudes qui connaissent un atterrissage brutal.

Cette croyance semble être très ferme. Même un ensemble de données commerciales chinoises que l'on pourrait charitablement qualifier de fragmentaires n'ont pas pu ébranler la paire AUD/USD vendredi. Il est possible que les traders de devise restent concentrés sur les importations en hausse, au point de négliger la chute des exportations à hauteur de 6 %.

C'est donc ça la Chine.

L'autre grande aide de la devise australienne a été apportée grâce à un certain nombre de reconsidérations au sujet de ce que le Président Trump signifiera pour le marché une fois qu'il est derrière le bureau ovale. Trump s'est montrédésespérément insaisissable lors de sa véritable première réunion avec les journalistes américains cette semaine, ne parvenant pas à étoffer davantage son programme de politique. Les investisseurs de devise qui ont frénétiquement parié sur la hausse du billet vert depuis novembre, qui lui a permis de monter plus haut que presque toutes les devises y compris le dollar australien, sont désormais plus enclins à attendre des propositions de politiques plus concrètes.

La hausse du dollar australien se prolongera-t-elle une semaine de plus dans cet environnement ? Eh bien, il existe des risques événementiels, bien évidemment. Les données du PIB de la Chine en seront un, mais certaines données programmées le seront de très près. Nous obtiendrons les statistiques d'emploi officielles du pays natal du dollar australien, ainsi que les volumes de prêts immobiliers et, peut-être plus parlant encore, un aperçu de la confiance des consommateurs de janvier. Les chiffres de ventes au détail de novembre ont déjà été peu convaincants.

Cependant, supposant que ces données ne soient pas accompagnées de grands chocs, il semblerait n'y avoir aucune raison de douter que la paire AUD/USD pourra monter plus haut. Par ailleurs, il est probablement nécessaire de garder un œil sur le flux Twitter de Président élu Trump !

Force tranquille ? La paire AUD/USD a récupéré une bonne partie de ses pertes causées par le “Trump trade.

Le retour du dollar australien peut se prolonger

Graphique réalisé à l'aide de TradingView

Souhaiteriez-vous en savoir davantage sur le trading des marchés ? Les webinaires de DailyFX constituent un bon point de départ.

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.