Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Le dollar américain cherche à finir son meilleur rallye de deux mois en deux ans

Le dollar américain cherche à finir son meilleur rallye de deux mois en deux ans

2016-11-29 13:40:00
John Kicklighter, Stratégiste Devises en chef
Share:

Prévision fondamentale pour le dollar américain : Neutre

- Les prévisions de taux tablent entièrement sur une hausse du 14 décembre tandis que les Fed Funds misent sur 100 % de chance d’un mouvement.

- Le programme commercial des États-Unis sous le règne du nouveau président rivalisera avec les prévisions de taux de la Fed et à la force tirée de la faiblesse des autres devises.

Bien que l’indice du dollar (DXY) a clôturé la semaine passée à son plus haut niveau en plus de 13 ans, l’on a constaté une rétrogradation notable dans l’élan haussier. Après avoir connu son plus puissant rallye de deux semaines depuis son ascension au sommet en début 2015, la devise de référence est à peine parvenue à une clôture haussière à la fin d’une période marquée par la pénurie de liquidités liée au congé. Le principal véritable moteur de la devise – les prévisions de taux de la Fed – a connu un fonctionnement remarquable, mais il est en train de s’épuiser rapidement. Les prévisions d’augmentation de taux de 2017 peuvent-elles assurer la hausse soutenue du dollar ? La menace d’érection de barrières commerciales américaines se chargera-t-elle de lever la valeur spéculative du dollar au détriment de ses plus grands partenaires commerciaux ? La course haussière n’est pas particulièrement facile à planifier à l’avance.

Cette semaine passée, le dollar a réalisé sa troisième clôture positive consécutive ; mais les bénéfices étaient beaucoup moins importants que ceux des deux semaines qui ont directement suivi les élections présidentielles américaines. Il ne s’agissait pas simplement d’un accès d’optimisme suite au résultat d’un vote surveillé de près, mais ceci a tout de même fourni une sorte d’impulsion qui a permis au dollar de se propulser haut. Le problème est que ces facteurs de force peuvent être obtenus sans un support direct– plutôt qu’un support accidentel. Le plus important moteur de hausse en danger est la constitution rapide des spéculations sur le taux d’intérêt.

Depuis cette semaine passée, le marché table sur une probabilité de 100 pour cent que la Réserve fédérale augmentera les taux lors de la prochaine réunion du 14 décembre. Nous n’avons pas vu un tel degré de certitude depuis le dernier cycle de politique « hawkish ». Dans un contexte où la plupart de pays maintiennent des politiques de taux zéro ou négatif avec des programmes d’assouplissement quantitatif en constante expansion, cette approche peu courante est un important catalyseur fondamental. Cependant, il est impossible de pousser les attentes au-delà de 100 pour cent. En effet, vous pouvez pousser les prévisions de rendement au-dessus de ce cap de certitude traditionnel étant donné que la spéculation peut aller au-delà de 25 points de base. Toutefois, ceci est extrêmement improbable, car le groupe s’est engagé à suivre rythme graduel afin de réduire les craintes lorsqu’elles essayent de normaliser la politique. D’autres primes haussières peuvent être obtenues à travers un renforcement lors des prochaines réunions.

Selon les mêmes marchés à terme, le marché établit des prix avec un maigre pourcentage de 10 pour cent de chance que la Fed augmentera les taux en décembre et agira à nouveau à la première rencontre en 2017 (le 1er février). Il sera particulièrement difficile de favoriser l’accélération de l’emploi du temps de la Fed. Cependant, cela reste possible. Les nouvelles de la semaine à venir sont les informations très importantes qui ont la capacité d’effectuer un tel changement si elles proposaient un solide résultat non attendu...même si elles pourraient également miner les prévisions actuelles avec des résultats étonnement faible.

Les principales informations en ce qui concerne le risque événementiel la semaine prochaine concernent les NFP et les statistiques sur l’emploi de manière plus large. Le changement net du taux d’emploi est la première préoccupation dans le classement spéculatif. Si le nombre peut obtenir une plus profonde réponse au risque, cela peut favoriser la pérennité de la tendance haussière du dollar. Plus probablement, les données pourront provoquer une secousse au mieux avec des motivations durables réservées pour les statistiques sous-jacentes plus proches du mandat de la Fed. Le taux de chômage est déjà très avancé. C’est l’augmentation de salaire dont le FOMC a fait mention dans les minutes et auprès des membres individuelles comme manquant la crédibilité pour poursuivre le décollage amorcé en décembre 2015. Avant que les statistiques de l’emploi ne franchissent la ligne, l’enquête du sentiment du consommateur menée par le Conference Board et le déflateur PCE donneront des informations sur un contexte plus instable pour le groupe et la devise.

Tandis que les données économiques nous donnent la voie directe à suivre pour d’éventuelles poussées de volatilité, les traders du dollar devraient également être intimement conscients de l’influence de ce programme protectionniste montant pour la devise et le paysage de l’investissement mondial. Le vote du Brexit, l’élection présidentielle américaine, les régimes de politique monétaire compétitifs sont tous la conséquence des actions des pays essayant de profiter au détriment des leurs homologues internationaux. Il y a des bénéfices initiaux à engranger pour ceux qui souhaitent l’érection des barrières ou le retrait du commerce international ; mais ceux-ci ne sont pas de longue durée. Dans la première phase, peu de pays pourront en profiter plus que la plus grande nation consommatrice du monde. Cependant, la perte nette pour l’économie globale caractérisée par la baisse du commerce, des investissements et de la croissance auront des répercussions sur cet acteur principal. La question est : quelle phase est en cours pour ces thèmes fondamentaux d’envergure ? Je pense que nous ne sommes pas aussi tôt que beaucoup le pensent dans leur manière de négocier avec le dollar.

Nous avons mené une étude complète afin d'identifier les caractéristiques des traders à succès et nous les avons compilés dans un dossier de 26 pages nommé les caractéristiques des traders à succès. Apprenez les 3 caractéristiques principales des traders à succès ICI.

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.