0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
EUR/USD
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Haussier
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • 🇲🇽 Décision sur les taux d'intérêts Réel : 4.5% Consensus : 4.5% Précédent : 5% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2020-08-13
  • 🇲🇽 Décision sur les taux d'intérêts Réel : 4.75% Consensus : 4.5% Précédent : 5% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2020-08-13
  • À venir : 🇲🇽 Décision sur les taux d'intérêts prévu à 18:00 GMT (15 min) Consensus : 4.5% Précédent : 5% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2020-08-13
  • Si le #DAX n'a pas la dynamique suffisante pour recoller rapidement au biseau, attention s'il retombe<12800 pour aller chercher le gap. Il pourrait ensuite rapidement être attiré par la zone 12200 --> https://t.co/REkJpqhibb
  • Chine (cette nuit 4h) -Product° industrielle (cons +5.1%) -Ventes au détail (cons +0.1%) -Investissement (cons -1.6%) https://t.co/60svx2nTAd
  • « Goodspeed » qui parle de «headwinds »... https://t.co/BgS6OQf1zx
  • Goodspeed (président du Conseil des conseiller économiques de la Maison Blanche) "L'économie américaine fait face à des vents contraires très importants" (very substantial headwinds)
  • Le #WTI a échoué à sortir par le haut du triangle de consolidation Attention si vient chercher le bas du triangle dans la foulée (ce qui impliquerait un nouveau retour sous l'oblique juin/juillet juste avant...) --> https://t.co/2WNSsqQbUD
  • Le #cuivre ne parvient pas à revenir à hauteur de l'ancien triangle de consolidation et retombe vers les plus bas d'août #Copper --> https://t.co/7r8O7BNqOS
  • US/Pompeo indique que les Etats-Unis vont qualifier le Confucius Institute de "mission étrangère" qui fait la promotion de "l'influence maligne" de la Chine dans les campus américains (via RTRS)
Le rally de l'euro alimenté par les bons chiffres européens, les taux EONIA vont-ils obliger la BCE à réagir?

Le rally de l'euro alimenté par les bons chiffres européens, les taux EONIA vont-ils obliger la BCE à réagir?

2014-01-27 06:00:00
Christopher Vecchio, CFA, Senior Strategist
Share:
Le_rallie_de_l_euro_demarre_apres_de_meilleurs_chiffres___Les_taux_de_l_EONIA_vont_ils_obliger_la_BCE_a_reagir____fr_body_Picture_1.png, Le rally de l'euro alimenté par les bons chiffres européens, les taux EONIA vont-ils obliger la BCE à réagir?

Prévisions fondamentales pour l'euro: haussières

L'Euro a fait preuve de résilience la semaine dernière en gagnant un pour cent ou plus face à quatre des sept devises majeures et en se maintenant face aux deux devises les plus fortes, soit le yen japonais et le franc suisse. La dégringolade des paires EURJPY (-0,94%) et EURCHF (-0,72%) peut être en grande partie attribuée à la réapparition de l'aversion au risque sur les marchés, avec les marchés actions en perdition et la hausse des taux d'intérêts obligataires (Bunds allemand, Bons du Trésor américain).

Mais alors que les inquiétudes surgissent partout ailleurs, sur les marchés émergents et en Asie (EURAUD +2.12%, EURNZD +1.51%) ainsi qu'en Amérique du Nord (EURCAD +2.12%, EURUSD +1.00%), le fond fondamental de l'Euro s'est renforcé. Les indices PMI de janvier, mitigés en décembre et annonciateurs de l'effondrement de début janvier, ont battu les prévisions, confirmant notre thème majeur pour 2014 : des taux de croissance plus fortes que prévus réapparaissent sur le continent européen.

Les marchés ne traiteront peut-être pas les données de cette semaine avec plus d'importance que les chiffres d'inflation de janvier, attendus jeudi et vendredi. L'indice des prix à la consommation en Allemagne établit quelques turbulences : le chiffre mensuel devrait être en baisse de 0,4% après une hausse de 0,4% en décembre ; mais le chiffre annuel devrait progresser de 1,5% après une hausse de 1,4%. Vendredi, l'estimation de l'IPC pour la zone euro (janvier) est attendue en progression de +0,9% après une hausse de +0,8% (d'une année sur l'autre), selon des prévisions des opérateurs.

En résumé, ces données ne sont pas suffisamment rassurantes pour décourager l'apparition de toute idée déflationniste, ce qui semblait bearish pour la monnaie unique au regard de la politique actuelle de la Banque centrale européenne (BCE). Malgré tout, la BCE pourrait ne pas réagir immédiatement si l'inflation reste là où il est depuis plusieurs mois.

Lors du Forum économique mondial de Davos, en Suisse, le Président de la BCE, Mario Draghi a déclaré de manière claire : "Je ne vois pas de mouvement déflationniste dans la zone euro"… les prévisions de l'inflation à moyen terme restent fermement ancrées à +2%." Traduction : une inflation faible ne reflète pas des conditions de croissance en baisse (baisse de la demande, pression à la baisse sur les prix), mais autre chose - faible croissance du crédit.

S'il y avait une seule raison pour laquelle la BCE agirait, ce serait d'assurer le plein volume de liquidités en maintenant des taux d'intérêt courts faibles dans un futur proche. Des signes d'inquiétude sur le bon fonctionnement du marché interbancaire commenceraient à apparaître : les taux EONIA (taux de prêts interbancaires) sont à la hausse depuis plusieurs semaines, avec des chiffres très élevés, comme par exemple 0,446 % le 31 décembre 2013 et 0,359 % le 20 janvier 2014. Ce sont les taux les plus élevés depuis que Draghi a été obligé de mettre en oeuvre sa politique dite "tout ce qu'il faut" pour sauver l'euro en juillet 2012.

A la lumière des taux italien et espagnol toujours exceptionnellement bas (dans un contexte de crise), le mouvement haussier récent des taux EONIA n'est pas nécessairement inquiétant (en théorie, ils pourraient déboucher sur une BCE plus attentiste, affectant donc l'euro). L'excès de liquidités dans la zone euro se situe à 161 milliards d'euros, mais après avoir atteint 125 milliards d'euros le 21 janvier. Ceci signifie qu'un taux EONIA en hausse pourrait être lié aux remboursements LTRO (les taux EONIA ont atteint un pic le 20 janvier).

Un programme d'assouplissement similaire à celui que la Banque d'Angleterre (Funding for Lending Scheme) pourrait répondre aux questions de crédit sans mettre l'euro en péril par le biais d'une aggravation du bilan par le BCE qu'un nouveau LTRO ou un assouplissement quantitatif comparable à ceux de la Fed pourraient provoquer. Avec une paire EURUSD techniquement haussière, nous prenons ces considérations en compte et envisageons une conjecture haussière de l'euro cette semaine. –CV

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.

Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.