0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
EUR/USD
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Haussier
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • 🇲🇽 Décision sur les taux d'intérêts Réel : 4.5% Consensus : 4.5% Précédent : 5% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2020-08-13
  • 🇲🇽 Décision sur les taux d'intérêts Réel : 4.75% Consensus : 4.5% Précédent : 5% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2020-08-13
  • À venir : 🇲🇽 Décision sur les taux d'intérêts prévu à 18:00 GMT (15 min) Consensus : 4.5% Précédent : 5% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2020-08-13
  • Si le #DAX n'a pas la dynamique suffisante pour recoller rapidement au biseau, attention s'il retombe<12800 pour aller chercher le gap. Il pourrait ensuite rapidement être attiré par la zone 12200 --> https://t.co/REkJpqhibb
  • Chine (cette nuit 4h) -Product° industrielle (cons +5.1%) -Ventes au détail (cons +0.1%) -Investissement (cons -1.6%) https://t.co/60svx2nTAd
  • « Goodspeed » qui parle de «headwinds »... https://t.co/BgS6OQf1zx
  • Goodspeed (président du Conseil des conseiller économiques de la Maison Blanche) "L'économie américaine fait face à des vents contraires très importants" (very substantial headwinds)
  • Le #WTI a échoué à sortir par le haut du triangle de consolidation Attention si vient chercher le bas du triangle dans la foulée (ce qui impliquerait un nouveau retour sous l'oblique juin/juillet juste avant...) --> https://t.co/2WNSsqQbUD
  • Le #cuivre ne parvient pas à revenir à hauteur de l'ancien triangle de consolidation et retombe vers les plus bas d'août #Copper --> https://t.co/7r8O7BNqOS
  • US/Pompeo indique que les Etats-Unis vont qualifier le Confucius Institute de "mission étrangère" qui fait la promotion de "l'influence maligne" de la Chine dans les campus américains (via RTRS)
Le rally des marchés actions et obligations en Europe donne une fausse impression de sécurité

Le rally des marchés actions et obligations en Europe donne une fausse impression de sécurité

2014-01-11 05:41:00
John Kicklighter, Stratégiste sénior
Share:
Rallye_du_marche_actions_europeen__Les_obligations_occasionnent_un_faux_sentiment_de_securite___fr_body_Picture_1.png, Le rally des marchés actions et obligations en Europe donne une fausse impression de sécurité

Prévisions fondamentales pour l'euro : neutres

  • La BCE a préféré la ‘discussion’ au changement de politique, mais Mario Draghi a davantage insisté sur la baisse des taux que sur de nouvelles mesures d'assouplissement
  • Plus bas historiques, les taux de court-terme en Espagne et en Italient reflètent plus l'exubérance des investisseurs qu'un véritable profil de risque
  • Pensez-vous que l'euro va s'apprécier ou se déprécier à moyen-terme? Utilisez le panier de devise en euro pour trader sur un horizon de moyen-terme

L'euro a terminé la semaine sans grand changement comme aucune annonce importante n'a fait évoluer la situation d'un point de vue fondamental. En particulier, le statu quo de la Banque centrale européenne (BCE) avec un manque de clarté concernant les récentes spéculations autour d'un possible plan de relance a fait baisser la pression sur le FX qui porte une grande attention à la politique monétaire. Pendant ce temps, les marchés des capitaux en Europe ont été les bénéficiaires de l'extraordinaire afflux de capital dont la progression a dépassé les perspectives économiques – laissant le bloc monétaire exceptionnellement exposé à tout changement dans le sentiment des investisseurs.

Alors que l'euro devra affronter plus que son lot de problèmes et comme nous entrons dans la deuxième semaine de trading de 2014, une menace immédiate a été significativement éloignée. La politique monétaire de chaque pays est devenue l'un des moteurs les plus importants du FX comme les banques centrales telle que la banque centrale du Japon (BoJ) est amené à reconduire son programme de relance alors que la réserve fédérale a amorcé sa politique de resserrement monétaire par la réduction du QE. Bien que les officiels ne confirment pas officiellement qu'au moins une partie des efforts menés ont pour objectif de dévaluer leurs monnaies respectives, néanmoins les effets se font ressentir. La taille du bilan de la banque centrale – et plus important encore les prévisions de croissance – peuvent matériellement dévaluer une devise que se soit au travers des facteurs de l'offre monétaire ou le jeu des taux d'intérêt.

Pour les autorités européennes, le contexte économique est plus à même à engendrer un changement de politique vers l'assouplissement que vers le resserrement. Beaucoup de pays membres de la zone euro sont toujours empêtrés dans la récession, le taux de chômage de la zone est toujours à ses plus hauts historiques et l'inflation atteint des plus bas jamais vu depuis plus d'une décennie. Ceci sont les mêmes conditions qui ont amenés la BCE a baisser ses taux en novembre. Pourtant à 0.25%, il n'y a que peu de marge pour poursuivre avec des mesures standards. Les taux de dépôts négatifs ou un programme de relance ciblé sont les mouvements les plus effectifs à présent. Cependant, ces avancées ne sont pas prises à la légère. Le programme de transactions monétaires directes (OMT) pourrait acheter des obligations si le développement d'une crise d'un état souverain devait voir les taux s'envoler. Pour le secteur financier, Les opérations de refinancement à long-terme (LTRO) qui permettent un aux banques de se financer à bon marché aux banques ont également été mis en oeuvre en pleine période de crise. Aujourd'hui, la mesure du risque des deux côtés du front est extrêmement basse.

Ainsi, la BCE simplement menaçant de faire « tout ce qui est nécessaire », le risque d'un mouvement de relance semblable à celui de la BoJ pour une dévaluation sensible de la devise est considéré comme de plus faible probabilité . En revanche, les NFP US de décembre ont déclenché des spéculations de progrès réalisés dans l'austérité (et les taux d'intérêt) pour le dollar américain. Sur les marchés financiers mondiaux, cet avantage relatif est ressenti par l'euro.

Cependant, ces mêmes mesures extraordinairement peu préoccupantes dans les marchés financiers en Europe devraient concerner les investisseurs et les traders. Les rendements espagnol et italien des obligations souveraines de deux ans atteignent des plus bas historiques cette dernière semaine . C'est un niveau exceptionnellement bas de préoccupation du marché compte tenu que le premier a un taux de chômage record de 26,7 % et le deuxième détient la plus large dette en Europe. En outre, les indices de référence du marché des actions pour les membres de la région les plus fondamentalement perturbés affichent les meilleures performances cette dernière semaine.

Ces marchés sont en train de refléter l'exubérance des investisseurs plutôt qu'une réelle confiance . Après la mise en place des importants programmes de relance de la BCE alors que la crainte d'une instabilité de la zone euro s'est atténuée, les spéculateurs astucieux – enhardis par un sentiment de confiance renforcé par l'aléa moral de la relance globale – ont versé de l'argent dans les marchés de la région pour accéder aux rendements gonflés que la crise avait permis de démultiplier. Entre 6 et 7 % (sur les obligations d'État de 10 ans), ceux-ci ont pu être de bonnes considérations de risque-récompense. Pourtant, maintenant à des plus bas pluriannuels et historiques, le fruit mûr est pratiquement gâté. Le torrent de l'afflux d'investisseurs risque de se transformer en un mince filet et éventuellement s'inverser.

Comme les autres extrêmes du marché mondial – tels que le S&P 500 à des niveaux records, l'exposition dans des actifs à haut rendement et l'appétit pour les cross du yen – l'euro est à la merci du sentiment . Récemment la volatilité (utilisée comme une mesure de la «crainte ») a chuté à des plus bas extrêmes. Pourtant, les toiles de fond économiques, financières et fondamentales ne semblent pas si abondantes. Si des préoccupations devaient surgir et le désendettement commencer, le retournement de capitaux hors de l'Europe pourrait s'avérer volatile – présentant une menace mais un risque incroyable pour la devise. - JK

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.

Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.