Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Haussier
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Le rebond des données et la baisse des marchés actions pourraient aider un yen en difficulté

Le rebond des données et la baisse des marchés actions pourraient aider un yen en difficulté

2013-12-07 11:30:00
Christopher Vecchio, CFA, Stratégiste Devises senior
Share:
Rebound_in_Data_Turn_Lower_in_Equities_Could_Help_Ailing_Yen_body_Picture_1.png, Le rebond des données et la baisse des marchés actions pourraient aider un yen en difficulté

Prévisions fondamentales du Yen japonais : Neutre

- Les traders particuliers ont récemment accepté la faiblesse du yen, ce qui suggère qu'un creux est proche.

- Le bon rapport des NFP américains de novembre n'a pas seulement aide l'USDJPY - il a plus généralement fait augmenter l'appétit du risque.

- Le yen japonais pourrait se préparer à continuer sa dépréciation contre la livre sterling.

Le yen japonais a continué sa période de sous-performance générale pendant la première semaine de décembre, baissant de -2.42% contre le meilleur performeur, le dollar néo-zélandais, alors que les tendances d'appétit du risque ont continué à résister en dépit des signaux mitigés des banques centrales et des données économiques. Avec les données japonaises qui se stabilisent plus ou moins actuellement - l'indice Citi de surprise économique est à 5.70, légèrement en baisse par rapport à la moyenne mobile de 20 jours (quatre semaines) de 8.18 - les forces moteurs du yen ont été majoritairement exogènes.

En effet, le yen a beaucoup bougé cette semaine. L'USDJPY a commencé la semaine à 102.45¥, progresse à un plus haut de 103.38 mardi, baissé à 101.63 jeudi, et s'est finalement installé à 102.91 à la clôture vendredi. Cela n'était pas seulement le cas avec le dollar; le yen était généralement plus fort jeudi alors que les marchés actions revenaient de plus hauts récents élevés.

Les raisons pour lesquelles l'appétit du risque a baissé au milieu de la semaine peuvent être expliquées par la notion d'une nouvelle action de la banque centrale, au moins pour les principales, sont peu probables à court terme; la politique d'aide de la Banque centrale européenne après avoir baissé son taux principal à un plus bas record de 0.25% en novembre, en refusant les appels des critiques pour un nouveau LTRO dans le contexte de faibles niveaux de capitaux en excès dans les institutions financières de la zone euro.

Le rapport de l'emploi non-agricole américain de vendredi était très différent. Il est vrai que le chiffre de +203K a dépassé les prévisions de +185K, et le taux de chômage a baissé à 7.0%, le plus le plus faible depuis cinq ans. Pourtant les marchés ne sont toujours pas impressionnés. L'indicateur que la Réserve Fédérale pourrait réduire le QE3 - une augmentation des taux de obligations américaines - avait disparu à la fin de la journée. Cependant, l'USDJPY s'est installé à son niveau journalier alors que d'autres paires de l'USD - surtout l'AUDUSD et l'EURUSD ont fait une bonne performance. Cela semble problématique (la faiblesse de l'USD n'était pas régulière).

Il est possible que les participants au marché soient mieux préparés au guidage futur de la Fed. Même si cela a constitué le second chiffre consécutif des NFP au-dessus de +200K, la moyenne de trois mois est passée à +192.7 par rapport à +204.3K. La moyenne de 12 mois est passée à +191.1K par rapport à +194.5K. D'une certaine manière, le marché du travail américain a vu le momentum baisser un peu; un chiffre positif, mais pas aussi bon qu'il ne semble l'être.

Ces conditions - la promesse de la Fed de laisser les taux d'intérêt pointer vers le bas dans le contexte d'une série régulière de meilleures données économiques (pas rapidement) est bonne pour l'appétit du risque. A la fin de la semaine, la rotation n'avait pas nécessairement fini sur le dollar; mais était passée des devises à faible rendement à celles qui sont à plus fort rendement et positives sur la croissance. Le manque de rendement du yen par rapport au dollar est la raison pour laquelle il a baissé; c'est pourquoi le dollar et le yen ont baissé partout vendredi. Réduire ne veut pas dire resserrer.

Cette semaine, selon les thèmes que le marché décide de soutenir - plus d'assouplissement des grandes banques centrales (fin du FLS, plus de LTRO et réduction du QE) ou la continuation des taux d'intérêt bas (le guidage futur de la BoE, de la BCE et de la Fed) - le yen pourrait fortement bouger dans une direction ou l'autre. Le rebond japonais est très mitigé cette semaine avec une prévision de baisse du PIB du T3 de 2013 de +1.6% par rapport à +1.9% (annualisé), alors qu'un rebond des données d'octobre (Indice de l'industrie tertiaire et commandes de machine outils) est prévu.

Une vente sur les marchés actions américains (thème: plus de relance) aiderait le yen en difficulté, en particulier si les inquiétudes atteignent les marchés obligataires japonais. Le taux des obligations d'Etat japonaises de 10 ans a clôturé à 0.669% cette semaine, son plus haut niveau depuis le 15 octobre, après voir atteint 0.685%, son niveau le plus haut depuis le 1er octobre. La hausse des taux des obligations d'Etat japonaises de mi-mai jusqu'à début juin a contribué à la hausse dramatique du yen et à sa baisse au milieu de l'année. La hausse des taux et les spéculations que toute nouvelle spéculation sur un nouvel assouplissement de la Banque centrale du Japon n'est pas vraiment une possibilité serait un accélérateur idéal pour un rebond. -CV

Pour recevoir les compte-rendus de cet analyste, Inscrivez-vous à la liste de diffusion de Christopher.

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.