Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
L'euro pourrait s'envoler si la BCE annonce un LTRO sous forme de FLS

L'euro pourrait s'envoler si la BCE annonce un LTRO sous forme de FLS

2013-11-30 13:00:00
Christopher Vecchio, CFA, Senior Strategist
Share:
The_Euro_Could_Rally_if_the_ECB_Announces_a_FLS-like_LTRO_body_Picture_1.png, L'euro pourrait s'envoler si la BCE annonce un LTRO sous forme de FLS

Prévisions fondamentales pour l'euro: Haussier

- L'euro est resté en faveur comme les mauvais résultats avaient déjà été intégrés (voir les prévisions de la semaine dernière).

- La faiblesse des devises matières premières a vu l'intérêt continuer à se tourner vers l'Europe.

- Un léger rebond de l'IPC de novembre diminue les chances d'un mouvement complètement attentiste de la BCE en décembre.

L'euro était un top performant la dernière semaine de novembre, couronnant très fort les trois dernières semaines du mois. Après une série de données faibles sur l'inflation la Banque centrale européenne devrait baisser son taux principal de refinancement à un plus bas historique de 0.25% Le 7 novembre, l'euro était en plein mode de récupération (l'EURUSD a produit son plus bas mensuel ce jour-là à $1.3296, clôturant le mois à 1.3591).

Ce n'est pas seulement contre le dollar US que l'euro a bien performé cette semaine (+0.24%) ou depuis la clôture du 7 novembre (+1.65%) : il a également progressé face au yen de 1.38% cette semaine et de 4.90% en novembre et face au dollar australien, il a progressé de 1.06% cette semaine et de 4.56% en novembre.

Le rebond que l'euro a connu était en partie dû à la stabilité des nouveaux chiffres de l'inflation et de la croissance. Le chiffre estimé de l'IPC de novembre a atteint +0.9% contre les +0.8% attendus, un rebond par rapport aux +0.7% d'octobre (en glissement annuel). La confiance dans la zone euro est montée à 98.5 en novembre, le meilleur résultat depuis août 2011 (99.0). En revanche, le marché du travail allemand a contre toute attente perdu 10 k emplois en novembre. La tendance fondamentale de court-terme pour la région s'est légèrement améliorée, en dépit de certaines faiblesses intrinsèques.

Nous continuons de maintenir qu'étant donné les performances de l'euro de ces dernières semaines, l'absence de détérioration de données concernant le continent européen a déjà été intégrée. Cela pourrait être considéré comme un signe positif pour l'euro que les pays hors zone euro laissent l'euro s'apprécier; cela s'avère éloquent pour les prévisions des opérateurs des zones de croissance.

La réunion de politique de la BCE de décembre ce jeudi aidera à clarifier les prévisions de croissance de la région. Beaucoup d'observateurs du marché ont à juste titre montré du doigt la réduction dramatique du bilan de la BCE sur l'année passée en raison de la faiblesse de la croissance. Le bilan de la BCE a baissé de -24.4% sur les 52 dernières semaines précédent le 22 novembre 2013 par rapport à une croissance de +36.9% de la Fed sur la même période..

De manière similaire, le surplus de liquidité dans la zone euro – l'excédent de trésorerie du système financier de la région – est tombé à 159 milliards d'euros, en dessous du seuil de la BCE de pour une relance de sa politique monétaire. Lors de la dernière réunion de politique monétaire de la BCE, le président Mario Draghi a expliqué que tant qu'un autre LTRO soulagerait tout problème de liquidité, en l'absence de crise (les taux des états souverains étant significativement plus bas que ce qu'ils étaient l'année dernière), il n'y a peu de raison pour alimenter les banques en capitaux.

Le 3 octobre , j'ai suggéré que " si la croissance des prêts reste faible, sans qu'une nouvelle crise n'entre en jeu, la BCE pourrait expérimenter un financement style BoE pour le schéma de prêts destinés aux petites et moyennes entreprises ". Tenant compte de la réunion de la BCE, les rapports provenant de l'Allemagne (via Reuters ) suggèrent que la BCE "est en train d'examiner une nouvelle opération de liquidité à long terme disponible uniquement pour les banques qui acceptent d'utiliser les fonds pour prêter aux entreprises.”

En fin de compte, si la BCE annonce une opération de refinancement de type FLS, elle pourrait s'avérer favorable à l'euro. Un titre qui suggère que l'injection de liquidité qui frappe la région pourrait initialement peser sur la devise - comme LTRO1 et LTRO2 avaient fait en décembre 2011 et février 2012, respectivement. Toutefois, ces mesures pourraient soutenir la croissance rapide de l'emploi, un rebond dans le marché immobilier, et un secteur des services en meilleure santé durant l'année prochaine - tout comme le FLS de la Banque d'Angleterre de juillet 2012 à novembre 2013 . Dans ce cas, la faiblesse de l'euro pourrait être de courte durée - toute action de politique attentiste pourrait être intégrée pour au moins le 1T'14. –CV

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.