Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Les annonces très importantes qui auront lieu au cours de la semaine promettent de la volatilité sur les paires de l'EUR et de l'USD

Les annonces très importantes qui auront lieu au cours de la semaine promettent de la volatilité sur les paires de l'EUR et de l'USD

2013-11-07 08:30:00
Christopher Vecchio, CFA, Senior Strategist
Share:

Points de discussion :

- Trois réunions de banques centrales (RBA, BoE, BCE).

- Quatre rapports sur l'emploi (NZD, AUD, CAD, USD).

- Le dollar profite de circonstances inhabituelles qui pourraient favoriser une poursuite de sa hausse.

La semaine dernière a été remarquable par la secousse imprévue qui a frappé l'euro, après l'annonce des données de l'inflation à leur plus faible niveau depuis novembre 2009 (le plus bas niveau depuis la fin de la crise financière mondiale). En conséquence, les prévisions de baisse de taux ont commencé à se développer, faisant trébucher la monnaie unique qui jusqu'à il y a peu dominait le marché. Il va sans dire qu'après le recul de l'euro contre toutes les monnaies majeures la semaine dernière, la réunion d'octobre de la BCE (qui aura lieu ce jeudi) fera l'objet d'une attention soutenue.

Compte tenu de l'envergure des baisses de l'euro, il existe un potentiel de mouvement explosif dans l'une ou l'autre direction : une baisse plus profonde en cas de virage de la politique ou un retracement si les traders doivent revenir sur leurs prévisions baissières. L'EURUSD lui-même pourrait être la plus volatile des paires de devises dans les jours à venir, alors que plusieurs annonces significatives figurent également sur l'agenda américain.

Dans le sillage de la baisse générale des données américaines entre août et octobre, tout ralentissement de l'économie américaine peut déjà être "intégré" par les marchés. Après tout, les prévisions de ralentissement de l'économie américaine après les réductions budgétaires ("sequester") de mars se sont révélées infondées, et le dollar a atteint de nouveaux sommets d'avril à début juillet. En conséquence, nous visons une résistance des données économiques américaines (en particulier le NFP d'octobre), qui pourrait déclencher un renforcement renouvelé du dollar au cours du mois de novembre.

Probabilités de hausse des taux / Attentes base/points

High_Event_Risk_Throughout_Week_Promises_Volatility_in_EUR_USD-pairs_body_Picture_1.png, Les annonces très importantes qui auront lieu au cours de la semaine promettent de la volatilité sur les paires de l'EUR et de l'USD

High_Event_Risk_Throughout_Week_Promises_Volatility_in_EUR_USD-pairs_body_Chart_1.png, Les annonces très importantes qui auront lieu au cours de la semaine promettent de la volatilité sur les paires de l'EUR et de l'USD

DailyFX

Mardi 05/11 / / 03h30 GMT : AUD Décision de la Banque centrale australienne à propos des taux

Les opérateurs ne s'attendent pas à une baisse de taux d'intérêt lors de cette réunion, mais les traders doivent prendre en compte les commentaires du gouverneur Stevens la semaine dernière : celui-ci a déclaré qu'il s'attendait à ce que le dollar australien "baisse de façon significative" à plus où moins long terme. Pour ne pas contrarier le récent rebond de l'économie, le gouverneur Stevens pourrait être amené à pousser sa monnaie vers la baisse par ses propos, comme les chiffres économiques (en particulier ceux du secteur du logement), n'offrent que très peu de latitude pour des commentaires attentistes.

Il est important de noter que le facteur "surprise" lié au gouverneur de la banque centrale reste présent : le gouverneur Stevens a en effet changé le taux d'intérêt de référence 26 fois depuis 2006, c'est l'un des rythmes les plus élevés pour la banque centrale d'un pays développé.

Enquête : 2.50%

Précédent : 2.50%

Les paires clés à surveiller sont l'AUDNZD et l'AUDUSD.

Mardi 05/11 / / 15h00 GMT : USD ISM non manufacturier composite (OCT)

La paralysie du gouvernement américain est un bouc émissaire évident ; mais c'est bien elle qui sera montrée du doigt si l'indice ISM du secteur des services affiche une contraction comme prévu. Même si de nombreux observateurs s'attendaient à ce que les données manufacturières et non manufacturières soient fortement touchées par cette paralysie, l'impact très négatif prévu à l'origine ne s'est pas matérialisé. Un résultat décevant pour ces nouvelles données raviverait certainement les craintes selon lesquelles les données d'octobre pourraient suivre celle de septembre, à la baisse, et conduire à un report de la réduction de la relance de la Réserve fédérale.

Enquête : 54.0

Précédent : 54.4

Les paires essentielles à surveiller seront l'EURUSD et l'USDJPY.

Jeudi 07/11 // 12h45 GMT : EUR Décision de la Banque centrale européenne à propos des taux

Bien que le président de la BCE, M. Draghi, ait évité de pousser l'euro vers la baisse par ses propos pendant ces dernières semaines, les chiffres décevants de l'IPC publiés la semaine dernière pourraient forcer le président de la banque centrale à prononcer des paroles susceptibles d'entraîner les cross de l'EUR à la baisse. Tout signe indiquant des assouplissements monétaires à venir serait fatal, mais il pourrait y avoir des raisons étant donné que les gains précédents des indicateurs économiques de la zone euro cette année semblent ne devoir rester présents qu'à court terme.

En l'absence d'une promesse explicite de plus d'assouplissement, il est important de reconnaître le scénario alternatif plutôt qu'un simple abaissement de la prévision économique, mais sans aucune indication d'un autre LTRO - quelque chose que la BCE a clairement démontré le mois dernier en suggérant qu'il n'y avait pas de crise ; il n'y avait donc pas besoin d'inonder les banques avec des capitaux de peu de valeur- l'euro a de la place pour se rattraper après les pertes de la semaine dernière.

En d'autres termes : l'EURUSD a ouvert la semaine à près de $1.3500, et nous serions très surpris s'il la terminait à proximité de ces niveaux après jeudi et vendredi.

Enquête : 0.50%

Précédent : 0.50%

Les paires clés à surveiller seront l'EURGBP et l'EURUSD.

Jeudi 07/11/ // 13h30 GMT : USD Produit intérieur brut (annualisé) (T3 A)

Les estimations de la plupart des économistes, rassemblées par Bloomberg News, prévoient que le double impact de la hausse des taux d'intérêts (juillet et août) et des craintes entourant les conséquences de la paralysie du gouvernement américain (septembre) représentera une baisse de 0.5% au niveau de la croissance annualisée du T3 2013. Si l'économie américaine s'est développée à un rythme plus élevé que celui prévu par les économistes suite à la paralysie, nous pourrions très bien voir des chiffres supérieurs aux estimations, ralenties à +2.0%. Un résultat au-delà de +2.0% contribuerait à réduire les craintes d'un ralentissement de l'économie américaine au T4 2013, ce qui soutiendrait le dollar US.

Enquête : +2.0% annualisé.

Précédent : +2.5% annualisé.

Les paires principales à surveiller seront l'AUDNZD et le NZDUSD.

Vendredi 08/11 / / 13h30 GMT : USD Variation de la masse salariale non agricole et du taux de chômage (OCT)

Un résultat à + 125K est le plus bas depuis novembre 2012 . Alors que le NFP de septembre arrivait en dessous des prévisions consensuelles , un chiffre en dessous des prévisions ici ne sera pas considéré comme terriblement défavorable par le marché et pourrait ne pas contribuer à une faiblesse prolongée de l'USD ; le jeu du "blâmez la fermeture du gouvernement américain" parait un peu vieux. Le risque pour le FX ici est disproportionné car le sentiment est actuellement négatif pour l'USD ; un dépassement de ce chiffre - le rapport économique américain le plus important - pourrait déclencher un plus grand retournement du dollar.

Enquête : +125 k

Précédent : +148 k

Les paires essentielles à surveiller seront l'EURUSD et l'USDJPY.

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.