Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • "It takes 20 years to build a reputation and five minutes to ruin it. If you think about that, you'll do things differently." - @WarrenBuffett
  • RT @thechartist: I'm 100% long for one reason; the market is going up. Doesn't need to be any more difficult than that.
  • La diversification est-elle réserve aux investisseurs passifs ? Un trader doit-il diversifier ses stratégies de trading ? Simulation d'un portefeuille composé de plusieurs stratégies contre le S&P 500 👇 https://t.co/Roba2fxErq
  • Ralentissement des ventes au détail réelles : +1,3% YoY vs +2,3% YoY en septembre (ATH atteint en août) Récession de la production industrielle qui s'accentue : -1,13% YoY vs -0,07% YoY en septembre (ATH atteint en décembre 2018) https://t.co/htYxFlxTN1
  • Forex Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui 🇦🇺AUD : 0,51 % 🇳🇿NZD : 0,34 % 🇪🇺EUR : 0,28 % 🇬🇧GBP : 0,17 % 🇨🇭CHF : -0,17 % 🇯🇵JPY : -0,32 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#currencies https://t.co/jMBOCtA8dU
  • Matières Premières Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Pétrole WTI : 0,12 % Or : -0,29 % Argent : -0,39 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#commodities https://t.co/fYILijvPKD
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/GJXys06VLF
  • Indices Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Dax 30 : 0,04 % CAC 40 : 0,01 % S&P 500 : -0,01 % Dow Jones : -0,02 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#indices https://t.co/nQYkSTW0BV
  • Dans un rapport, la Fed indique être plus détendue par rapport à la hausse des marchés actions qu’au mois de mai...👌 (via BBG) https://t.co/IFciBnOknQ
  • Matières Premières Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Pétrole WTI : 0,11 % Or : -0,33 % Argent : -0,44 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#commodities https://t.co/Y6RT4kFfJ1
L'euro de retour au-dessus de 1.3250, mais à risque avec le PIB italien

L'euro de retour au-dessus de 1.3250, mais à risque avec le PIB italien

2013-08-03 03:53:00
John Kicklighter, Stratégiste Devises en chef
Share:
L_euro_vise_1_3250__mais_ce_sera_difficile_du_fait_des_tendances_du_risque_et_du_PIB_italien___fr_body_Picture_5.png, L'euro de retour au-dessus de 1.3250, mais à risque avec le PIB italien

L'euro vise 1.3250, mais ce sera difficile du fait des tendances du risque et du PIB italien

Prévisions fondamentales pour l'euro : neutres

  • La BCE maintient sa trajectoire de politique monétaire, sans offrir plus de clarté quant à son orientation
  • L'Espagne demeure engluée dans la récession mais il y a de la lumière au bout du tunnel
  • L'EURUSD se replie après son test de la ligne de tendance en résistance qui définit 2013

L'euro a réussi à gagner du terrain contre tous ses concurrents principaux la semaine dernière, avec une exception : le dollar américain. L'EURUSD est la paire de référence du marché FX, et sa congestion est révélatrice des conditions du marché sous-jacentes. Cependant, étant donné l'absence de thèmes essentiels comme les "tendances du risque" et les spéculations entourant le retrait de la relance de la Réserve fédérale (un mouvement surnommé "le ralentissement"), les fondamentaux basés sur l'euro peuvent engendrer une influence plus importante. Ce sera particulièrement intéressant pour les paires comme l'EURUSD ou l'EURJPY, susceptibles de présenter des cassures avec la publication d'annonces de première importance, comme le PIB T2 italien..

Au cours des dernières semaines, l'attention s'est portée sur les membres de la périphérie de la zone euro, comme catalyseurs potentiels de volatilité sur l'euro. L'approbation par le FMI et l'Union européenne du versement de la dernière tranche d'aide à la Grèce, le fait que le Portugal ait évité des élections anticipées et donc une déviation de sa politique d'austérité, les résultats favorables accordés à la Grèce et à Chypre dans les évaluations des rapports de diligence, tout cela a permis d'éviter le retour les craintes de crise systémique. Bien sûr, au cours des derniers mois, il y a eu un certain nombre d'événements qui ne sont pas allés dans le sens d'un progrès, ou même du statu quo. Et malgré les conséquences négatives, l'euro a tenu bon. Cela peut suggérer que la confiance des investisseurs a développé une immunité aux problèmes régionaux qui ne sont pas critiques.

Toutefois, alors que le marché minimise les obstacles temporaires sur le long chemin qui mène à la reprise pour des États comme la Grèce et le Portugal, il est important de se souvenir que les secousses qui ébranlent la fondation même de la zone euro peuvent ajouter un nouvel élément aux problématiques de stabilité dans la région... Sans parler d'une volatilité plus importante à court terme. Au cours de la semaine à venir, l'annonce la plus importante sera le résultat initial (préliminaire) du PIB italien au T2. La troisième plus grande économie de l'Union a été en contraction pendant sept trimestres consécutifs, et les chiffres les plus récents devraient révéler un nouvelle contraction de 0.4%. Une situation difficile est donc déjà intégrée, et si les résultats s'avèrent conformes aux prévisions, il est peu probable qu'ils fassent des vagues ; la semaine dernière, l'Espagne a fait état d'une poursuite de sa propre récession, avec une chute de 0.1% pour le trimestre, et l'euro n'a pas battu un cil. Cependant, dans ces conditions, même une déception substantielle pourrait avoir des difficultés à faire passer un vif mouvement à court terme au statut de tendance vendeuse durable.

Si un rapport concernant la croissance d'un des États membres du cœur de l'Europe a du mal à créer une réaction importante de la part de la deuxième plus grande devise du monde, les annonces importantes "habituelles" rencontreront des difficultés d'autant plus importantes pour développer des mouvements significatifs sur l'euro. Les publications notables qu'il conviendra de surveiller comprennent l'indicateur d'activité régional du secteur des services, le commerce extérieur allemand, l'enquête Sentix sur la confiance des investisseurs en zone euro, le rapport mensuel de la BCE et le taux de chômage grec (plus d'informations sur le calendrier économique). En cas de "surprise" suffisamment significative, ces nouvelles peuvent générer une certaine volatilité. Mais nous ne devons pas nous attendre à des tendances suite à ces publications, à moins qu'un thème plus convaincant n'entre en jeu et que ces données développent un penchant existant.

L'une des considérations ouvrant la possibilité d'une amplification d'une secousse fondamentale, pour former un mouvement plus important sur le marché, consiste à voir les éléments de l'agenda capitaliser sur des niveaux techniques proches. Un excellent exemple pour commencer la semaine : le range de l'EURUSD, entre 1.3300 (bordé par une ligne de tendance remontant au pic de mai 2011) et 1.3175 (qui rassemble divers niveaux techniques). C'est là une corde bien raide si les vents se mettent à souffler, et une poussée de volatilité pourrait au final déclencher une vague au sein du positionnement spéculatif, mieux que les données ou les nouvelles pourraient le faire à elles seules. Si les échanges nous mènent au seuil de ce range avant la publication du rapport sur la croissance italienne, le risque de cassure pourrait être sérieux.

Même si le seuil permettant de lancer une tendance substantielle pour l'euro a été placé fort haut et si l'influence des annonces importantes prévues est considérée comme limitée, il n'en reste pas moins des sources de turbulence capables de faire revenir l'EURUSD à des extrêmes comme 1.3500 et 1.3000, ou de ramener l'EURJPY au-dessus de 134 ou sous 130. Pour en arriver à une telle intensification de la conviction, il serait nécessaire de faire appel à une source d'inquiétude ou d'appétit intense. Une vague généralisée d'aversion au risque constitue une menace toujours importante, alors qu'elle pourrait rapidement faire passer des ennuis "gérables" au niveau de crises. À l'inverse, un niveau extrême d'optimisme sera difficile à rassembler, compte tenu des coûts élevés des actifs à faible rendement et haut risque. Autre possibilité persistante : un retour significatif de la crise en zone euro. Compte tenu des mises à l'épreuve constantes de la confiance du marché, il faudrait certainement qu'il s'agisse d'une détérioration grave de l'un des problèmes connus (la Grèce qui se dirigerait vers une sortie), ou de troubles pour l'instant non identifiés et donc non intégrés dans les cours. –JK

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.